FINANCEMENT PARTICIPATIF ou CROWDFUNDING

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ressorts et motivations : un mode d’engagement adapté au xxie siècle

Le crowdfunding est par définition ouvert à tous : toute personne majeure peut proposer un projet pour collecter de l’argent via un financement participatif, et chacun peut y participer. Il n’y a pas de typologie exhaustive des porteurs de projets, et encore moins des contributeurs. Néanmoins, les artistes et créateurs d’entreprise en constituent une part importante. Le crowdfunding, voie alternative de financement, est un moyen pour eux de réaliser leur projet sans avoir à le conformer aux besoins restrictifs du marché, qu’il s’agisse de l’industrie culturelle ou des standards de financement de l’entrepreneuriat. Pour certains contributeurs, c’est donc une motivation en soi que d’aider des porteurs de projets, qui ne « trouveraient pas de financement ailleurs » et un moyen de contourner le système traditionnel dans un élan de solidarité collective.

De part et d’autre de la transaction liée au crowdfunding, c’est l’idée de proximité – l’absence d’intermédiaire ou la réduction du nombre de ceux-ci – qui explique le phénomène. Ce mode de financement s’inscrit dans un esprit de filière courte qui séduit aussi pour des questions éthiques.

L’attrait de la nouveauté, l’aspect ludique de la transaction et sa diffusion réservée à un nombre restreint de personnes peuvent également motiver les contributeurs. Dans ce contexte, pouvoir assister à une avant-première ou bénéficier d’une des nombreuses exclusivités spécifiques aux campagnes de crowdfunding sont des moteurs de contribution, en particulier dans le domaine artistique. Les contributeurs y voient une action valorisante. Ils développent un sentiment d’appartenance à une communauté justifiant une adhésion forte à un projet, une cause, un objectif qui va bien au-delà de la transaction elle-même.

Le crowdfunding s’est également développé dans le domaine de la solidarité ou des œuvres caritatives, où plusieurs associations le substituent à la collecte de fonds traditionnelle.

En matière de développement local, il est [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages






Écrit par :

Classification


Autres références

«  FINANCEMENT PARTICIPATIF ou CROWDFUNDING  » est également traité dans :

INDE (Arts et culture) - Le cinéma

  • Écrit par 
  • Amandine D'AZEVEDO, 
  • Charles TESSON
  •  • 6 967 mots

Dans le chapitre « Le retour en force de Bollywood »  : […] La lente érosion d’un cinéma indépendant régional, toujours enfermé dans les mêmes sujets (système des castes, condition de la femme) et coulé dans un moule esthétique quelque peu figé à destination des festivals, a provoqué indirectement le retour au premier plan du film musical commercial. Pour cela, Bollywood a dû réagir et changer de formule, afin d’endiguer le succès croissant du cinéma améri […] Lire la suite

PHOTOGRAPHIE DE PRESSE

  • Écrit par 
  • Alain LE BACQUER, 
  • Hervé LE GOFF
  •  • 4 790 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « D'autres formes de narration »  : […] La notion de photojournalisme 2.0 est née avec l'avènement des médias en ligne dans les années 2000. Les sites de presse en ligne, qu'ils soient rattachés à un titre papier (Liberation.fr, lemonde.fr, le nouvelobs.com ou lexpress.fr) ou bien d'abord pure player (créés initialement uniquement sur support numérique comme Mediapart, Rue89 ou Bakchih), utilisent la photo et la vidéo comme des moyens […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Charles DUFEU, « FINANCEMENT PARTICIPATIF ou CROWDFUNDING », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/financement-participatif-crowdfunding/