Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

FINANCEMENT PARTICIPATIF ou CROWDFUNDING

Ressorts et motivations : un mode d’engagement adapté au xxie siècle

Le crowdfunding est par définition ouvert à tous : toute personne majeure peut proposer un projet pour collecter de l’argent via un financement participatif, et chacun peut y participer. Il n’y a pas de typologie exhaustive des porteurs de projets, et encore moins des contributeurs. Néanmoins, les artistes et créateurs d’entreprise en constituent une part importante. Le crowdfunding, voie alternative de financement, est un moyen pour eux de réaliser leur projet sans avoir à le conformer aux besoins restrictifs du marché, qu’il s’agisse de l’industrie culturelle ou des standards de financement de l’entrepreneuriat. Pour certains contributeurs, c’est donc une motivation en soi que d’aider des porteurs de projets, qui ne « trouveraient pas de financement ailleurs » et un moyen de contourner le système traditionnel dans un élan de solidarité collective.

De part et d’autre de la transaction liée au crowdfunding, c’est l’idée de proximité – l’absence d’intermédiaire ou la réduction du nombre de ceux-ci – qui explique le phénomène. Ce mode de financement s’inscrit dans un esprit de filière courte qui séduit aussi pour des questions éthiques.

L’attrait de la nouveauté, l’aspect ludique de la transaction et sa diffusion réservée à un nombre restreint de personnes peuvent également motiver les contributeurs. Dans ce contexte, pouvoir assister à une avant-première ou bénéficier d’une des nombreuses exclusivités spécifiques aux campagnes de crowdfunding sont des moteurs de contribution, en particulier dans le domaine artistique. Les contributeurs y voient une action valorisante. Ils développent un sentiment d’appartenance à une communauté justifiant une adhésion forte à un projet, une cause, un objectif qui va bien au-delà de la transaction elle-même.

Le crowdfunding s’est également développé dans le domaine de la solidarité ou des œuvres caritatives, où plusieurs associations le substituent à la collecte de fonds traditionnelle.

En matière de développement local, il est devenu un levier important de croissance économique et de redynamisation des territoires, en offrant aux commerçants indépendants, artisans ou associations de quartier une possibilité de pérennité financière face à la pression des franchises et à l’augmentation des loyers. Les initiatives ayant un impact économique ou social local, comme dans le cas d’agriculteurs écoresponsables ou d’entrepreneurs impliqués dans les énergies renouvelables, constituent la majorité des projets accompagnés par Bulb in Town, plate-forme lancée en 2013 puis renommée Tudigo, ou de Pulsss, plate-forme de crowdfunding solidaire qui travaille avec les acteurs locaux pour créer du lien social et de l’emploi.

Financement participatif et développement durable reposent sur les mêmes valeurs de traçabilité et de proximité. En France, la Stratégie nationale de transition écologique vers un développement durable (SNTEDD) de février 2015 annonce la création du label : « Financement participatif pour la croissance verte » visant notamment à garantir une vraie qualité environnementale aux projets. À partir du 1er juillet 2016, la loi de transition énergétique accorde des avantages aux sociétés développant des projets d'énergie renouvelable qui font participer financièrement les particuliers et les collectivités proches de leurs installations, de façon directe ou en passant par des professionnels du financement participatif. En 2017, les projets d'installation photovoltaïque bénéficient d'un bonus de 3 euros par mégawatt au-dessus du tarif réglementé si plus de vingt particuliers participent au financement du projet ou s'ils représentent 40 p. 100 du capital. La même année, douze plates-formes sont habilitées à labelliser des projets de « Financement participatif pour la croissance verte ».[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Média

Principe du financement participatif

Principe du financement participatif

Autres références

  • INDE (Arts et culture) - Le cinéma

    • Écrit par Amandine D'AZEVEDO, Charles TESSON
    • 6 915 mots
    ...production Phantom Films, montée avec d’autres réalisateurs, produit et distribue un cinéma neuf, populaire tout en refusant les contraintes de l’industrie. La quête de nouveaux moyens de production a d’ailleurs poussé certains réalisateurs (Onir, Anand Gandhi) à se passer du circuit classique au profit du...
  • PHOTOGRAPHIE DE PRESSE

    • Écrit par Alain LE BACQUER, Hervé LE GOFF
    • 5 425 mots
    • 2 médias
    Autre révolution, les photojournalistes se tournent vers« la levée de fonds » (crowdfunding) afin de trouver de nouveaux moyens de financement. Les contributeurs sont des internautes appelés à parrainer le travail d'un photographe sur le terrain. Sur ce modèle, Emphas.is a créé en 2011 un site...

Voir aussi