BERNSTEIN FELIX (1878-1956)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Mathématicien allemand naturalisé américain, spécialiste de la théorie des ensembles puis des statistiques appliquées. Né le 24 février 1878 à Halle (Allemagne), Felix Bernstein est le fils d'un spécialiste de l'électrobiologie. Élève de Georg Cantor (1845-1918) à Halle, Bernstein démontre en 1897 son fameux théorème sur l'équivalence des ensembles : si deux ensembles A et B sont chacun équivalents à un sous-ensemble de l'autre, alors ils sont équivalents. Ce théorème fondamental établit la notion de cardinalité d'un ensemble. Bernstein continue ses études universitaires à l'université de Göttingen, où il bénéficie de l'enseignement de David Hilbert (1862-1943) et Felix Klein (1849-1925). En 1905, il publie un article important sur les nombres ordinaux transfinis. Il soutient en 1907 sa thèse sur la théorie des ensembles. À partir de 1911, Bernstein enseigne les statistiques mathématiques à Göttingen. Exempté pour raisons médicales, il dirige pendant la Première Guerre mondiale le service de la statistique du bureau du rationnement à Berlin. Nommé professeur à l'université de Göttingen en 1921, il y fonde l'Institut de statistiques mathématiques. Il consacre alors ses recherches au traitement mathématique des propriétés génétiques et apporte une contribution majeure à la génétique des populations et à l'analyse des modes de transmission des caractères. En 1924, il montre que les groupes sanguins A, B et O sont transmis sur la base d'un ensemble de trois allèles et non de deux paires de gènes comme on le croyait. Démis de sa chaire par la politique antisémite nazie, Bernstein émigre en 1934 aux États-Unis, où il enseigne à l'université Columbia de New York et à celle de Syracuse. Il est naturalisé américain en 1940. Il retourne à Göttingen en 1948 comme professeur émérite et meurt le 3 décembre 1956 à Zurich (Suisse).

—  Bernard PIRE

Écrit par :

  • : directeur de recherche au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Classification

Pour citer l’article

Bernard PIRE, « BERNSTEIN FELIX - (1878-1956) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/felix-bernstein/