EDIACARA FAUNE D'

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En 1946, le géologue australien Reg Sprigg découvre les empreintes d'organismes à corps mou dans les grès précambriens (environ 600 millions d'années) des collines d'Ediacara, en Australie du Sud. La faune d'Ediacara, dont des équivalents ont depuis été mis au jour dans d'autres régions du monde, comprend des spécimens aux adaptations variées, qui vivaient sur le fond marin ou fouissaient dans les sédiments. Cette découverte révèle la diversité et l'originalité du monde vivant à la fin du Précambrien, avant la radiation évolutive des animaux pourvus d'un squelette ou d'une carapace au Cambrien. On considère aujourd'hui que la faune d'Ediacara, très différente de celle du début du Paléozoïque, a probablement disparu à la limite Précambrien-Cambrien, c'est-à-dire il y a quelque 540 millions d'années.

—  Eric BUFFETAUT

Écrit par :

Classification


Autres références

«  EDIACARA FAUNE D'  » est également traité dans :

PHYLOGÉNIE ANIMALE

  • Écrit par 
  • Michaël MANUEL
  •  • 11 672 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La contribution des données paléontologiques »  : […] Les fossiles susceptibles d'apporter des informations sur les relations entre les embranchements actuels et sur l’origine des plans d'organisation sont essentiellement ceux qui sont compris entre 600 et 500 millions d'années (Ma), ce qui correspond à la fin du Protérozoïque et au Cambrien. Leur exploitation est toutefois rendue délicate du fait de l'existence de lacunes et de la difficulté que po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phylogenie-animale/#i_31175

PROTÉROZOÏQUE

  • Écrit par 
  • Janine BERTRAND-SARFATI, 
  • Renaud CABY
  •  • 3 792 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  La vie au Protérozoïque »  : […] L'existence d'une biosphère remontant à — 3,8 Ga est avérée par les preuves isotopiques. Les restes biologiques (microfossiles) datés de — 3,4 Ga sont douteux. À cette époque, les océans archéens étaient très pauvres en oxygène et très riches en fer, contrairement aux océans actuels. Dans une période de transition qui a duré de — 1,8 Ga à — 600 Ma, on peut penser que les parties superficielles de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proterozoique/#i_31175

Pour citer l’article

Eric BUFFETAUT, « EDIACARA FAUNE D' », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/faune-d-ediacara/