SCHATZMAN EVRY (1920-2010)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un grand spécialiste des étoiles

Les recherches personnelles d'Evry Schatzman, effectuées de 1945 à 1995, concernent presque tous les aspects de la physique du Soleil, des étoiles et du milieu interstellaire : structure interne de ces objets, théorie expliquant l'explosion des novae, analyse des différents processus nucléaires à l'intérieur et à la surface des étoiles, chauffage de la couronne solaire par des ondes de choc, processus magnétohydrodynamiques à la surface du Soleil et dans le milieu interstellaire, théories des atmosphères stellaires (avec Roger Cayrel), mécanismes d'accélération du rayonnement cosmique, diffusion des éléments chimiques dans les couches externes des étoiles (avec Sylvie Vauclair) et application de ce processus à l'explication de la teneur en lithium des atmosphères stellaires et de l'énigme posée par les neutrinos solaires... Evry Schatzman se consacre aussi à la cosmologie, en étudiant des modèles « matière-antimatière » en collaboration avec Jean-Loup Puget.

En 1954, Evry Schatzman devient professeur à la Sorbonne et y crée le premier enseignement d'astrophysique théorique, qu'il dispense à l'Institut d'astrophysique de Paris, dont il est l'enseignant-chercheur le plus éminent jusqu'en 1969, date à laquelle il rejoint le Laboratoire d'astrophysique de Meudon (LAM), dont il est le fondateur. Il dirige alors non seulement un enseignement de troisième cycle d'astrophysique théorique mais aussi de physique des milieux ionisés. Il retourne au CNRS en 1976, comme directeur de recherche, d'abord à l'Observatoire de Nice – de 1976 à 1988 –, puis de nouveau à Meudon, où il conclut sa carrière de chercheur.

Outre ses fonctions de professeur à Paris de 1954 à 1976, il est professeur à l'Université libre de Bruxelles de 1949 à 1967. Il crée deux écoles internationales d'astrophysique, la première au château de Goutelas, à Marcoux (Loire), en 1976, la seconde à Aussois (Savoie), en 1989. Il fonde également, en 1978, l'Association des spécialistes d’as [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages






Écrit par :

  • : directeur de recherche émérite CNRS, Institut d'astrophysique de Paris

Classification


Autres références

«  SCHATZMAN EVRY (1920-2010)  » est également traité dans :

ÉTOILES

  • Écrit par 
  • André BOISCHOT, 
  • Jean-Pierre CHIÈZE
  •  • 13 466 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre «  Origine de l'énergie stellaire »  : […] Jusqu'en 1930, les astronomes n'avaient établi aucune théorie capable d'expliquer l'origine de l'énergie que rayonnent les étoiles. On admettait généralement que celle-ci provenait de la transformation d'une certaine masse de matière en énergie, suivant la loi d'Einstein W  =  mc 2 , mais le processus de cette transformation était ignoré. C'est Hans Bethe qui montra, en 1939, que la source princi […] Lire la suite

RAYONNEMENT COSMIQUE - Rayons cosmiques

  • Écrit par 
  • Lydie KOCH-MIRAMOND, 
  • Bernard PIRE
  •  • 6 237 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre «  Origine et composition des rayons cosmiques »  : […] L'idée la plus séduisante concernant l'origine des rayons cosmiques fut émise par Fritz Zwicky en 1938 : les supernovae produiraient les rayons cosmiques en accélérant, grâce à l'expansion très rapide de leur enveloppe, la matière qu'elles ont synthétisée. Cette théorie, très satisfaisante sur le plan énergétique, a été généralement acceptée jusqu'en 1985. On sait maintenant que l'abondance relat […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean AUDOUZE, « SCHATZMAN EVRY - (1920-2010) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/evry-schatzman/