SAMPER ERNESTO (1950- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Président de la Colombie de 1994 à 1998, Ernesto Samper a connu une carrière politique particulièrement mouvementée, même au vu du contexte colombien.

Né le 3 août 1950 à Bogotá, Ernesto Samper Pizano obtient, en 1972, une licence d'économie à l'université Javeriana de Bogotá et, l'année suivante, un diplôme de droit. En 1974, il devient professeur de droit et d'économie. Il est nommé en 1984 trésorier et coordinateur national de la campagne présidentielle d'Alfonso López Michelsen. Il débute sa carrière politique comme conseiller municipal de Bogotá en 1984, avant de siéger au Sénat deux ans plus tard.

En 1989, alors qu'il discute avec José Antequera, membre du parti de gauche Union patriotique, les deux hommes sont victimes d'un attentat ; Antequera est tué et lui est blessé. Ernesto Samper est nommé, en 1990, ministre du Développement économique sous l'administration Gaviria. Après avoir été ambassadeur en Espagne (1991-1993), il devient leader du Parti libéral. En 1994, il remporte l'élection présidentielle avec 50,3 p. 100 des voix devant le conservateur Andrés Pastrana. Il se trouve confronté à de graves difficultés lorsque des rumeurs sur de présumés liens entre son parti et les cartels de la drogue sont étayées par des enregistrements téléphoniques sur lesquels on entend les chefs du cartel de Cali discuter des sommes versées au Parti libéral durant la campagne électorale.

En 1995, le procureur général annonce qu'il a lancé une vaste enquête judiciaire. Dès la fin de l'année, plusieurs responsables du parti sont mis en examen, dont le trésorier de la campagne présidentielle, et le ministre de la Défense Fernando Botero Zea, qui y avait également participé. En 1996, alors qu'apparaissent de nouvelles preuves de la collaboration entre les trafiquants de drogue et le gouvernement, les Colombiens réclament l [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : juriste et investigateur au comité d'éthique de la ville de Chicago

Classification


Autres références

«  SAMPER ERNESTO (1950- )  » est également traité dans :

COLOMBIE

  • Écrit par 
  • Marcel NIEDERGANG, 
  • Olivier PISSOAT, 
  • Clément THIBAUD
  • , Universalis
  •  • 13 648 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Constitution politique et ouverture économique »  : […] L'administration de César Gaviria (1990-1994), l'héritier politique de Galán au sein du Nouveau Libéralisme, fut marquée par la jeunesse de ses cadres et une volonté de changement. Trois orientations furent privilégiées : la mutation institutionnelle, l'ordre public et l'ouverture économique. Une Assemblée constituante fut élue en décembre 1990 pour amender la vieille charte de 1886. Mais elle ex […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colombie/#i_27841

PASTRANA ANDRÉS (1954- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 682 mots

Président de la Colombie de 1998 à 2002. Né le 17 août 1954 à Bogotá, Andrés Pastrana Arango est le fils de Misael Pastrana Borrero qui fut président conservateur de la Colombie de 1970 à 1974. Il obtient une maîtrise de droit public au San Carlos College de Bogotá, puis étudie au Centre d'études des relations internationales à Harvard. Dans les années 1980, il travaille comme journaliste pour la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andres-pastrana/#i_27841

Les derniers événements

21 juin 1998 • ColombieÉlection du conservateur Andrés Pastrana à la présidence.

est interprétée avant tout comme un rejet de son prédécesseur libéral, Ernesto Samper, compromis dans un scandale lié au trafic de drogue et qui laisse un pays en proie à la violence politique. Mais le Parlement, élu en mars, est à majorité libérale.  [...] Lire la suite

8 mars 1998 • ColombieVictoire du Parti libéral aux élections législatives.

Le Parti libéral du président Ernesto Samper obtient la majorité absolue au Parlement. Les jours précédant le scrutin ont été marqués par une recrudescence des attaques de la guérilla des Forces armées révolutionnaires colombiennes (marxistes), qui avaient appelé à boycotter les élections. Au cours des affrontements, l'armée a subi de lourdes pertes.  [...] Lire la suite

11 juillet 1996 • États-Unis - ColombieLe président colombien Ernesto Samper privé de son visa par Washington.

L'administration américaine annonce qu'elle retire son visa au président colombien Ernesto Samper, qu'elle accuse d'avoir « aidé ou incité au trafic illégal des stupéfiants ». Soupçonné d'avoir sciemment utilisé de l'argent provenant du trafic de drogue lors de l'élection présidentielle de juin 1994, Ernesto Samper avait été finalement innocenté par le Parlement colombien en juin.  [...] Lire la suite

12-13 juin 1996 • ColombieLe président Ernesto Samper innocenté par le Parlement.

du traitement judiciaire de l'affaire ne met pas un terme à la crise politique née de ces accusations. Le 13, Ernesto Samper appelle à une « grande réconciliation nationale » et préconise un « pacte de solidarité collective » en vue de « libérer la société de la drogue ». De nouvelles mesures [...] Lire la suite

14 décembre 1995 • ColombieLe président Ernesto Samper innocenté dans l'affaire des narcodollars.

La commission d'accusation parlementaire chargée, à la demande du président Samper, de déterminer si celui-ci savait qu'une partie du financement de sa campagne électorale de juin 1994 provenait des cartels de la drogue, conclut, faute de preuve, qu'il n'y a pas lieu d'engager des poursuites judiciaires. L'affaire avait éclaté en juillet avec l'arrestation de l'ancien trésorier de la campagne d'Ernesto Samper.  [...] Lire la suite

2-16 août 1995 • ColombieLe président Ernesto Samper soupçonné d'avoir bénéficié du financement du cartel de Cali.

Le 2, le ministre de la Défense Fernando Botero présente sa démission à la suite de l'annonce de l'ouverture d'une enquête sur son éventuelle implication dans le financement, par l'argent de la drogue, de la campagne électorale du président Ernesto Samper — élu en juin 1994 — qu'il dirigeait [...] Lire la suite

9-10 juin 1995 • ColombieArrestation du chef du cartel de Cali et attentat meurtrier.

l'aide de l'Agence fédérale américaine de lutte contre la drogue, conforte la position du président Ernesto Samper, qui avait été soupçonné d'avoir bénéficié d'un financement des narcotrafiquants pour son élection, en juin 1994. Le 10, une bombe explose à Medellín, faisant vingt-huit morts. L'enquête [...] Lire la suite

19 juin 1994 • ColombieÉlection du libéral Ernesto Samper à la présidence.

Le candidat du Parti libéral au pouvoir depuis 1986, Ernesto Samper, est élu président, au second tour de scrutin, avec 50,3 p. 100 des suffrages. Il était opposé au candidat conservateur Andres Pastrana. Le taux de participation est environ de 45 p. 100. Discrédité dans l'opinion qui dénonce [...] Lire la suite

Pour citer l’article

John H. MATHEWS, « SAMPER ERNESTO (1950- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernesto-samper/