DIETMAN ERIK (1937-2002)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Artiste polymorphe (sculpteur, dessinateur, peintre), Erik Dietman s'est volontairement tenu en marge des mouvements artistiques avec lesquels il possédait cependant de nombreuses affinités (Nouveau Réalisme, Fluxus) pour produire une œuvre, d'abord drolatique et enjouée, puis de plus en plus généreuse et rabelaisienne. Au fil du temps, son art s'est imposé comme une des contributions les plus originales et les plus personnelles de la sculpture contemporaine.

Erik Dietman est né en 1937 à Jönköping en Suède. Renvoyé de l'école à l'âge de treize ans pour avoir « uriné sur le drapeau suédois », il fait un stage professionnel en orfèvrerie. Il ne s'attarde pas dans les écoles d'art, dont il trouve l'enseignement académique, préférant poursuivre sa formation en autodidacte. Sa rencontre en 1953 avec Oyvind Falhström qui vient de publier son manifeste sur la poésie concrète est déterminante. De même sa découverte de Marcel Duchamp et la lecture d'Ulysse de Joyce manifestent très tôt sa relation privilégiée aux objets et aux mots.

Objecteur de conscience, Dietman quitte la Suède en 1959 pour s'installer aux États-Unis, mais finalement il s'établit à Paris où il rencontre Robert Filliou et Daniel Spoerri. En 1962, il se lie d'amitié avec les artistes du mouvement Fluxus, Ben Vautier et Emmett Williams, sans pour autant intégrer leur groupe. Il réalise ses premiers objets recouverts de sparadraps qualifiés par lui d'objets pensés ou d'objets pansés.

En 1963, il s'installe pendant un an à Turin pour y préparer sa première exposition personnelle qui aura lieu un an plus tard à la galerie Il Punto Arte Moderna, dirigée par Gian Enzo Sperone. Après un voyage au Pays-Bas et à Venise, Erik Dietman s'installe à Nice en 1966 où il fréquente George Brecht et retrouve Robert Filliou. C'est l'époque où il crée ses pse [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages





Écrit par :

  • : critique d'art, professeur d'esthétique à l'École nationale d'arts de Cergy-Pontoise

Classification

Pour citer l’article

Bernard MARCADÉ, « DIETMAN ERIK - (1937-2002) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/erik-dietman/