THESSALONICIENS ÉPÎTRES AUX

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

On attribue à saint Paul deux lettres aux Thessaloniciens. La première, à notre connaissance, est aussi la première des Épîtres de l'apôtre. Elle est, par ailleurs, le plus ancien texte du Nouveau Testament. Envoyée au début de 51 par Paul, qui se trouvait à Corinthe, elle fut destinée à l'Église de Thessalonique (Salonique), capitale de la province romaine de Macédoine et cité devenue libre par un privilège d'Auguste. Paul s'y était rendu en 50, lors de son second voyage missionnaire. Il n'y était resté que peu de temps : il avait dû partir sous la pression des Juifs, laissant sur place un groupe de chrétiens eux-mêmes affrontés à l'hostilité juive.

L'authenticité de cette lettre est aujourd'hui admise par tous. Ignace d'Antioche et le Pasteur d'Hermas la connaissaient et l'utilisaient ; elle était reconnue comme paulinienne notamment par Marcion et par le canon de Muratori.

On peut diviser ce texte en quatre parties. Après l'adresse et une action de grâces (i, 1-10), Paul rappelle ses relations avec les Thessaloniciens : fondation de l'Église avec prédication et actions de l'apôtre ; envoi de Timothée à Thessalonique et retour de celui-ci avec des bonnes nouvelles ; action de grâces (ii et iii). La troisième partie comprend une instruction et des recommandations (iv, 1 à v, 25) : exhortation à la chasteté et à la charité ; enseignement sur la condition des vivants et des morts à la parousie ; invitation à la vigilance dans l'attente du jour du Seigneur ; rappel des exigences communautaires ; prière. La lettre se termine par une conclusion et une bénédiction (v, 26-28).

L'enseignement de cette Épître est principalement eschatologique. Il reflète l'élaboration encore toute précoce de la pensée chrétienne et théologique de Paul, qui ne s'est pas encore départi de ses imprégnations initiales. L'orchestration de plusieurs parties du discours est l'écho de l'apocalyptique juive (arc [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  THESSALONICIENS ÉPÎTRES AUX  » est également traité dans :

PAUL saint (entre 5 et 15-67)

  • Écrit par 
  • Pierre BONNARD
  •  • 6 985 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les sources »  : […] Les sources qui permettent de connaître l'apôtre Paul sont toutes contenues dans le Nouveau Testament et, pour l'essentiel, sont des lettres de l'apôtre. La critique historique tient généralement pour authentiques, dans l'ordre chronologique, la I re  Épître aux Thessaloniciens, écrite au printemps de l'année 50 à Corinthe ; la II e  Épître aux The […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-saint-entre-5-et-15-67/#i_34050

Pour citer l’article

André PAUL, « THESSALONICIENS ÉPÎTRES AUX », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/epitres-aux-thessaloniciens/