Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

BENVENISTE ÉMILE (1902-1976)

Bibliographie

Œuvres principales d'Émile Benveniste

Origines de la formation des noms en indo-européen, A. Maisonneuve, 1935 ; Problèmes de linguistique générale (recueil de 28 articles publiés entre 1939 et 1964), Gallimard, 1964 ; Le Vocabulaire des institutions indo-européennes, 2 vol., éd. de Minuit, 1969 ; Problèmes de linguistique générale 2, Gallimard, 1974 ; Noms d'agent et noms d'action en indo-européen, Maisonneuve, 1975.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : ancien élève de l'École normale supérieure, professeur à l'université de Paris-VII (département de recherches linguistiques)

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Média

Émile Benveniste - crédits : AFP

Émile Benveniste

Autres références

  • PROBLÈMES DE LINGUISTIQUE GÉNÉRALE II, Émile Benveniste - Fiche de lecture

    • Écrit par Gabriel BERGOUNIOUX
    • 661 mots
    • 1 média

    Émile Benveniste (1902-1976) avait déjà une solide réputation de comparatiste, spécialiste des langues indo-européennes (Origines de la formation des noms en indo-européen, 1935, qu'allait prolonger le Vocabulaire des institutions indo-européennes, 1969), quand il s'est décidé à réunir...

  • AUXILIAIRE, linguistique

    • Écrit par Robert SCTRICK
    • 620 mots

    Un grand nombre d'éléments linguistiques qui font partie du constituant verbe sont traités par la grammaire traditionnelle comme des verbes, mais au comportement morphologique irrégulier, au contenu lexical moins plein, compensé par un rôle important dans la formation de certains temps...

  • BLASPHÈME

    • Écrit par Thomas HOCHMANN
    • 7 019 mots
    • 5 médias
    ...droit positif, réside dans l’interdiction biblique de prononcer le nom de Dieu. « Il faut prêter attention à la nature de cette interdiction, écrivait Émile Benveniste, qui porte non sur le “dire quelque chose”, qui serait une opinion, mais sur le “prononcer un nom” qui est pure articulation vocale....
  • CATÉGORIES

    • Écrit par Fernando GIL
    • 6 071 mots
    ...relations, objets et attributs –, il n'en va pas de même pour d'autres langues, par exemple le hopi (Language Thought and Reality, 1956). De son côté, É.  Benveniste, dans Problèmes de linguistique générale, a montré que les six premières catégories de la liste aristotélicienne indiquée ci-dessus correspondent...
  • CORPS - Corps et langage

    • Écrit par Louis MARIN
    • 5 699 mots
    • 1 média

    Si la sémiologie est la science des signes, la sémiologie du corps se définira comme la région de cette science dont l'objet est le corps comme signe. Comment le corps humain peut-il être signe ou ensemble de signes ? Comment peut-il signifier ? Quel peut être son type propre de signifiance...

  • Afficher les 21 références

Voir aussi