ÉLISABETH II (1926- ) reine du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord (1952- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fille du roi George VI, auquel elle succède le 6 février 1952, Élisabeth II épouse, en 1947, le duc Philippe d'Édimbourg (1921-2021), dont elle a eu quatre enfants : Charles, prince de Galles, la princesse royale Anne, Andrew, duc d'York, et le prince Edward. Elle appartient à la dynastie des Windsor, nom substitué en 1917 à celui de Saxe-Cobourg-Gotha. Sa titulature officielle rappelle que, couronnée au cours d'une cérémonie du sacre, le 2 juin 1953, elle est reine « par la grâce de Dieu », qu'elle règne sur le « Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord et ses autres royaumes et territoires », en particulier le Canada, l'Australie, la Nouvelle-Zélande, mais aussi quatorze autres membres du Commonwealth des nations ; elle est de droit le chef (head) de cette dernière organisation, qui regroupe, au début des années 2020, cinquante-trois États indépendants « Défenseur de la foi », elle est le « gouverneur suprême de l'Église [anglicane] d'Angleterre » ; ses prérogatives tendent d'ailleurs à diminuer puisque le choix réel des nouveaux évêques et archevêques revient au Premier ministre. Lorsqu'elle se déplace en Écosse, elle est le « modérateur » de l'Église (presbytérienne) de cette région du Royaume-Uni.

Élisabeth II

Photographie : Élisabeth II

Élisabeth II, reine du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord, lors de la cérémonie du sacre, à l'abbaye de Westminster, le 2 juin 1953. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Lors de son avènement, qui coïncida avec l'achèvement de la reconstruction d'après guerre, bien des esprits avaient espéré une nouvelle « ère élisabéthaine » qui rappellerait l'éclat de la monarchie à la fin du xvie siècle. Ses pouvoirs ne sont plus tels qu'ils lui autorisent des initiatives personnelles décisives : elle nomme le Premier ministre en choisissant le chef du parti majoritaire aux Communes, et dans les deux seuls cas, en 1957 et en 1963, où les divisions du parti conservateur ont semblé lui offrir un choix, elle s'est en fait rangée à l'avis des dirigeants les plus influents et du Premier ministre sortant en désignant respectivement Harold Macmillan et lord Home comme chefs du gouvernement. Comme son ancêtre, la reine Victoria, l'avait admis, elle a surtout le droit d'être informée de tout, de conseiller et de mettre en garde son « gouvernement », dont le chef rédige à son intention l'annuel discours-programme « du trône » et lui propose les noms des sujets à anoblir ou à honorer. La longueur du règne, qui fait contraste avec l'alternance au pouvoir d'hommes d'États différents, lui confère une expérience sans doute précieuse et, parfois, une influence discrète. Elle fête son « jubilé d'or » en juin 2002, dans une atmosphère assombrie par la mort de sa sœur Margaret, en février, puis celle de sa mère, « Queen Mum », en mars. Tandis qu'elle devient le deuxième monarque au règne le plus long, derrière la reine Victoria, Elisabeth II envoie un symbole fort de réconciliation en effectuant un voyage officiel en Irlande du Nord en mai 2011, la première visite d'un souverain britannique depuis un siècle. Elle fête son « jubilé de diamant » quelques mois avant l'ouverture des jeux Olympiques de Londres en juillet 2012.

En fait, l'éclat et la popularité de la monarchie constituent encore un élément de solidité du régime et, pour tout cabinet, la garantie qu'aucune crise ne débouchera sur une épreuve constitutionnelle majeure.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification

Autres références

«  ÉLISABETH II (1926- ) reine du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord (1952- )  » est également traité dans :

ARBITRAGE, droit

  • Écrit par 
  • René DAVID, 
  • René Jean DUPUY, 
  • Universalis
  •  • 10 799 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les voies de recours »  : […] Elles n'étaient pas ouvertes à l'origine en raison du caractère diplomatique de l'arbitrage, notamment en raison de l'atteinte à la dignité des souverains qu'aurait constituée un recours contre la sentence d'un chef d'État. Mais, progressivement, la juridictionnalisation de l'arbitrage a permis d'envisager la possibilité d'interprétation et de révision de la sentence suivant qu'elle est entachée […] Lire la suite

DIANA SPENCER, princesse de Galles (1961-1997)

  • Écrit par 
  • Jacques LERUEZ
  •  • 900 mots
  •  • 1 média

Née le 1 er  juillet 1961, sur le domaine royal de Sandringham (Norfolk) où son père était écuyer de la reine, Diana Frances Spencer est morte le dimanche 31 août 1997, à Paris, à la suite d'un accident de voiture qui a coûté la vie à deux autres personnes, dont son compagnon, Dodi Al Fayed, de nationalité égyptienne. Elle repose dans la propriété familiale d'Althorp (Northamptonshire). Par son pè […] Lire la suite

MCGUINNESS MARTIN (1950-2017)

  • Écrit par 
  • Peter KELLNER
  • , Universalis
  •  • 721 mots

Homme politique britannique, Martin McGuinness joua un rôle majeur dans les négociations de l’accord du vendredi saint de 1998 ; il fut vice-Premier ministre d’Irlande du Nord de 2007 à 2017. James Martin Pacelli McGuinness est né le 23 mai 1950 à Londonderry (ou Derry), en Irlande du Nord. Vers 1970, il rejoint l’Armée républicaine irlandaise (IRA) dont il devient rapidement l’un des principaux […] Lire la suite

ROYAUME-UNI - Histoire

  • Écrit par 
  • Bertrand LEMONNIER, 
  • Roland MARX
  •  • 43 828 mots
  •  • 67 médias

Dans le chapitre « Vers la société d'abondance »  : […] Entre 1951 et 1961, les nuages s'accumulent pendant que se construit pourtant une société de consommation promise à un bonheur que bien des auteurs dénoncent comme illusoire. La Grande-Bretagne est revenue sous la houlette des conservateurs. Trois Premiers ministres se succèdent : Winston Churchill jusqu'en 1955, où il cède la place à Anthony Eden qui, victime de l'échec de Suez et malade, doit […] Lire la suite

ROYAUME-UNI - Le système politique

  • Écrit par 
  • Jacques LERUEZ
  •  • 11 105 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le rôle actuel du monarque »  : […] Dès 1867, sous le règne de Victoria (1837-1901), Bagehot estimait déjà que la Couronne, au même titre que la Chambre des lords, faisait partie des éléments « honorifiques » de la constitution britannique. La reine Élisabeth II assure néanmoins un certain nombre de tâches indispensables au bon fonctionnement des institutions : l'ouverture des sessions annuelles du Parlement, la promulgation des lo […] Lire la suite

TUNNEL SOUS LA MANCHE

  • Écrit par 
  • Laurent BONNAUD
  •  • 9 388 mots
  •  • 9 médias

Avec une longueur de quelque 50,5 kilomètres, le tunnel sous la Manche figure parmi les plus importantes constructions du xx e  siècle, au même titre que le canal de Panamá (ouvert en 1914), le Golden Gate (achevé en 1937) et le haut barrage d’Assouan (mis en service en 1973). Avec 37,9 kilomètres percés sous la mer, cette réalisation possède la section sous-marine la plus longue du monde. L’ouvra […] Lire la suite

Les derniers événements

1er-8 juillet 2021 Canada. Manifestations de solidarité avec les Autochtones à l'occasion de la fête nationale.

Des statues de la reine Victoria, de la reine Élisabeth II et de James Cook sont vandalisées dans plusieurs villes du pays. Le 8, la Première Nation Penelakut annonce la découverte de plus de cent soixante tombes anonymes près de l’ancien pensionnat autochtone de l’île Penelakut (ancienne île Kuper), au large de Vancouver (Colombie-Britannique). […] Lire la suite

6 juillet 2021 Canada. Nomination de l'Inuit Mary Simon au poste de gouverneure générale du Canada.

L’Inuit Mary Simon, ancienne diplomate, est la première représentante des communautés autochtones à être nommée par la reine Élisabeth II, sur proposition du Premier ministre Justin Trudeau, au poste de gouverneure générale du Canada. Le fait qu’elle ne maîtrise pas le français suscite des critiques. Elle prendra officiellement ses fonctions le 26. […] Lire la suite

21 janvier 2021 Canada. Démission de la gouverneure générale Julie Payette.

La gouverneure générale Julie Payette, représentante de la reine Élisabeth II dans le pays, présente sa démission. Sa décision fait suite à la remise d’un rapport commandé par le gouvernement fédéral en réaction à la révélation par la chaîne CBC, en juillet 2020, de témoignages anonymes sur les conditions de travail à Rideau Hall, la résidence officielle du gouverneur général, à Ottawa. […] Lire la suite

15 septembre 2020 Barbade – Royaume-Uni. Annonce d'une prochaine instauration de la république.

La reine Élisabeth II devrait alors perdre son titre de chef d’État de la Barbade. […] Lire la suite

4-28 mai 2020 Royaume-Uni. Présentation du dispositif de déconfinement.

Le 8, dans un nouveau discours télévisé à l’occasion de la commémoration du 8 mai 1945, la reine Élisabeth II appelle ses concitoyens à ne « jamais perdre espoir ». Le 10, le Premier ministre Boris Johnson annonce un plan de déconfinement en trois étapes. Le 13, la liberté de circulation doit être rétablie. Les parcs, les terrains de sport et les plages seront rouverts. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Roland MARX, « ÉLISABETH II (1926- ) reine du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord (1952- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/elisabeth-ii/