ÉLECTRO-ACOUSTIQUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Haut-parleurs

Parmi les transducteurs électro-acoustiques destinés à transformer de l'énergie électrique en énergie acoustique, on distingue habituellement deux grandes classes : celle des haut-parleurs, appareils conçus pour rayonner dans l'espace de l'énergie acoustique, et celle des écouteurs, appareils conçus seulement pour transmettre directement des sons par l'intermédiaire d'un couplage acoustique étroit entre l'écouteur et le pavillon de l'oreille.

De même que le problème du microphone est dominé par les difficultés dues à la diffraction, le problème du haut-parleur est dominé par les difficultés du rayonnement. On demande au haut-parleur considéré comme un « émetteur sonore » des performances absolument extraordinaires – et d'ailleurs totalement irréalisables, du moins dans l'état actuel de la technique. Il s'agirait en effet de posséder des qualités de rendement, de linéarité et de directivité qui soient non seulement bonnes, mais en outre constantes sur une gamme de fréquences qui s'étend sur près de dix octaves.

Le rayonnement

Les théories du rayonnement prennent toujours pour point de départ l'étude de la source acoustique la plus simple, à savoir la source sphérique ponctuelle ou « sphère pulsante ». Une telle source émet en milieu infini des ondes sphériques divergentes qui, si on les observe très loin de la source, tendent à avoir les caractéristiques d'une onde plane.

La source peut être considérée comme ponctuelle si son rayon r est plus petit que λ/6. Si U désigne la vitesse vibratoire maximale de la surface de la sphère, la pression acoustique p créée à une distance d de la source prend alors la forme :

c désigne la célérité du son dans le milieu considéré et ρ la masse spécifique de ce milieu.

La source est omnidirectionnelle, et la pression acoustique varie proportionnellement à l'inverse de la distance.

Un des modèles intéressants directement issu de celui-ci est le doublet acoustique que constituent deux sphères pulsantes ponctuelles voisines vibrant en opposition de phase.

Doublet acoustique

Diaporama : Doublet acoustique

Représentation schématique et caractéristique directionnelle à grande distance d'une source ponctuelle double en opposition de phase (doublet acoustique). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

À une distance d du doublet, grande à la fois par rapport à λ et par rapp [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 12 pages

Médias de l’article

Grandeurs électriques, mécaniques et acoustique

Grandeurs électriques, mécaniques et acoustique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Bobine mobile

Bobine mobile
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Microphone à charbon

Microphone à charbon
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Lord Rayleigh

Lord Rayleigh
Crédits : Hulton Getty

photographie

Afficher les 10 médias de l'article


Écrit par :

  • : ingénieur en chef à télédiffusion de France, chef du département Image et son à l'Ecole nationale supérieure des télécommunications

Classification

Autres références

«  ÉLECTRO-ACOUSTIQUE  » est également traité dans :

ACOUSMATIQUE MUSIQUE

  • Écrit par 
  • François BAYLE
  •  • 7 829 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Acousmatique et acoustique »  : […] Et tout d'abord d'où vient acousmatique, ce mot rare retrouvé du vi e   siècle avant J.-C. et attribué à Pythagore ? Dans Musique animée , une émission du Groupe de musique concrète de 1955, l'écrivain et poète Jérôme Peignot déclarait à propos des vives réflexions terminologiques sur les premières « musiques de bruits » : « Quels mots pourraient désigner cette distance qui sépare les sons de leur […] Lire la suite

BELL ALEXANDER GRAHAM (1847-1922)

  • Écrit par 
  • Bruno JACOMY, 
  • Jacques MÉRAND
  •  • 900 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une vie consacrée à la physiologie de la parole »  : […] Né le 3 mars 1847 à Édimbourg (Écosse) , Alexander Graham Bell a été fortement influencé dans ses travaux par son père, Alexander Melville Bell, et son grand-père, Alexander Bell, tous deux très impliqués dans la recherche sur les troubles du langage et de l’élocution. Après avoir étudié durant une année à l’université d’Édimbourg (1864-1865), il entame des recherches sur la physiologie de la paro […] Lire la suite

ENREGISTREMENT

  • Écrit par 
  • Michel CALMET
  •  • 11 307 mots
  •  • 28 médias

Dans le chapitre « Les mécanismes de gravure »  : […] Pendant la gravure, le disque original est posé sur un plateau tournant à vitesse angulaire constante. Le graveur porte une pointe en saphir ou en diamant, appelée burin, qui s'appuie à la surface du disque et y enlève un copeau de matière. Le burin est légèrement chauffé et une buse aspirante élimine le copeau. Une tige filetée déplace lentement le graveur vers le centre du disque, la pointe du […] Lire la suite

MUSIQUE CONTEMPORAINE - Les musiques électro-acoustiques

  • Écrit par 
  • André-Pierre BOESWILLWALD
  •  • 4 291 mots
  •  • 2 médias

L' électro-acoustique est l'ensemble des techniques d'application de l'électricité ou de l'électronique au domaine de l'acoustique, et les termes de musique électro-acoustique désignent, globalement, tout phénomène de caractère musical qui utilise ces techniques dans son processus de réalisation ou de diffusion. Pratiquement, ces musiques font usage, à un moment donné, d'un haut-parleur, seul élé […] Lire la suite

PIÉZO-ÉLECTRICITÉ

  • Écrit par 
  • Pierre VOVELLE
  •  • 4 738 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Applications électro-acoustiques »  : […] Les têtes de lecture des électrophones ont constitué un débouché important pour les céramiques piézo-électriques. Celles-ci permettent la réalisation de capteurs sensibles et possédant une fréquence de résonance mécanique propre élevée, ce qui est indispensable à la reproduction fidèle des enregistrements. Les céramiques utilisées (souvent le titanate zirconate de plomb) sont insensibles aux vari […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Éric de LAMARE, « ÉLECTRO-ACOUSTIQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/electro-acoustique/