WELLESZ EGON (1885-1974)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le compositeur et musicologue britannique d'origine autrichienne Egon Wellesz fut une autorité en matière de musique byzantine.

Né le 21 octobre 1885, à Vienne, Egon Joseph Wellesz étudie la musicologie auprès de Guido Adler et, en privé, la composition auprès d'Arnold Schönberg. Il est professeur de musicologie à l'université de Vienne de 1929 à 1938, année où l'Anschluss le contraint à quitter l'Autriche. Il s'établit en Angleterre, où il devient un professeur influent, d'abord au Royal College of Music de Londres et à l'université de Cambridge, puis à l'université d'Oxford. Sa notoriété de musicologue s'établit. On lui doit notamment le déchiffrement de la notation neumatique byzantine des xiiie, xive et xve siècles. Bien qu'il ait été influencé par la technique dodécaphonique de Schönberg, la tonalité continue de façonner son œuvre de compositeur. Celle-ci compte des opéras, des ballets, neuf symphonies, de la musique de chambre et des pièces sacrées pour la liturgie catholique. Egon Wellesz meurt le 9 novembre 1974, à Oxford.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« WELLESZ EGON - (1885-1974) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/egon-wellesz/