STEICHEN, UNE ÉPOPÉE PHOTOGRAPHIQUE (exposition)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Initialement ouvert à la photographie contemporaine, le site Concorde du Jeu de Paume a rendu hommage (9 octobre-30 décembre 2007), à travers quelque quatre cents épreuves originales, à l'une des figures les plus imposantes de l'histoire de la photographie.

Eduard Jean Steichen naît le 27 mars 1879 à Bivange, au Luxembourg, deux ans avant que de sa famille émigre pour les États-Unis. C'est à Milwaukee, dans le Wisconsin, où les Steichen s'installent en 1889, que le jeune Eduard montre quelques dispositions pour le dessin et la peinture. À l'âge de quinze ans, l'école terminée, l'adolescent apprend l'art et la technique de la lithographie à la Milwaukee's American Fine Art Company. Son intérêt pour la photographie se manifeste dès la première année de ses études, vers 1895. Grand lecteur des revues spécialisées, il connaît sa première reconnaissance à travers les commandes de ses camarades, prêts à payer leur portrait. Le cadrage excentré de l'autoportrait en pied de 1898 est représentatif d'une inventivité encouragée par une première exposition au Salon de Philadelphie, en 1899. La production de Steichen s'inscrit alors dans le mouvement pictorialiste qui prend ses distances avec la photographie et sa représentation précise, sèchement objective, en lui préférant le flou, le clair obscur, les ombres denses et les forts contrastes. Naturalisé en 1900, le nouveau citoyen américain, qui changera son prénom en Edward, fait un premier voyage vers les deux capitales d'Europe les plus en vue. À Paris, où il ouvre un studio, il réalise plusieurs portraits de Rodin qui le fascine et participe au Salon de 1902 en exposant ses toiles. On retrouve ses clichés en 1901 à l'exposition de Londres The New School of American Photography, et l'association de photographes pictorialistes Linked Ring l'accueille parmi ses membres.

De retour à New York, en 1902, Steichen rejoint Alfred Stieglitz, rencontré une première fois sur le chemin vers Paris et s'associe à la création du groupe pictorialiste [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages





Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Hervé LE GOFF, « STEICHEN, UNE ÉPOPÉE PHOTOGRAPHIQUE (exposition)  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/steichen-une-epopee-photographique/