BLACKWELL EDWARD JOSEPH (1929-1992)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le batteur américain Ed Blackwell a joué un rôle de premier plan dans le développement du free jazz, au début des années 1960.

Edward Joseph Blackwell naît le 10 octobre 1929, à La Nouvelle-Orléans (Louisiane). Il est très jeune influencé par le batteur Paul Barbarin, et joue dès la fin des années 1940 dans un groupe de rhythm and blues de sa ville natale dirigé par les frères Plas et Ray Johnson. En 1951, Blackwell s'installe à Los Angeles, où il se produit avec le saxophoniste Ornette Coleman, avant de s'établir à New York en 1960, où il ne tardera pas à remplacer Billy Higgins, batteur du quartette de Coleman, qui se situe à l'avant-garde du free jazz. Il participe ainsi aux enregistrements de l'album de John Coltrane et Don Cherry The Avant-garde (1960), des albums d'Ornette Coleman This is our Music (1960), Twins (1960), Free Jazz. A Collective Improvisation by the Ornette Coleman Double Quartet (1960), Ornette on Tenor (1961)... Blackwell joue au sein d'un quintette dirigé par le trompettiste Booker Little et le saxophoniste Eric Dolphy et qui comprend Mal Waldron et Richard Davis (Eric Dolphy at the Five Spot, 1961). Il enregistre avec Don Cherry (Complete Communion, 1965 ; Symphony for Improvisers, 1966 ; Where is Brooklyn ?, 1966) et Archie Shepp (On This Night, 1965 ; The Magic of Ju-Ju, 1967). À partir de 1965, il travaille avec Randy Weston, avec qui il effectue une tournée en Afrique et s'établit au Maroc en 1968. En 1971, il devient artiste en résidence à la Wesleyan University de Middletown (Connecticut). En 1976, il est un des fondateurs, avec les autres membres du quarte [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification

Pour citer l’article

« BLACKWELL EDWARD JOSEPH - (1929-1992) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/edward-joseph-blackwell/