Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

EDMONTON

Alberta : carte administrative

Alberta : carte administrative

Edmonton est la capitale de l’Alberta, province la plus occidentale des Prairies canadiennes. Sa géographie et sa culture ont été façonnées par la rivière Saskatchewan Nord et ses tributaires, dont les eaux de fonte glaciaire ont creusé des vallées profondes formant le plus grand réseau de parcs urbains de l’Amérique du Nord. Historiquement connue comme la « Porte du Nord », Edmonton a adopté le slogan de « Ville des champions » dans les années 1980, pour faire référence aux nombreuses victoires de son équipe de hockey sur glace, les Edmonton Oilers. Économiquement et démographiquement dynamique, la ville possède une vie artistique et culturelle florissante, accueillant notamment de nombreux festivals.

Histoire et peuplement

Le site d’Edmonton fut habité pendant des milliers d’années par des groupes autochtones, notamment des Nehiyawak (Cree), des Ojibwa (Saulteaux), des Nakota, des Siksika (Blackfoot) ainsi que des Métis. Les premiers Européens à s’y établir furent des Britanniques et des Français, à la fin du xviiie siècle, lorsque la Compagnie de la baie d’Hudson (CBH) et la Compagnie du Nord-Ouest (qui fusionnèrent en 1821) construisirent Fort Edmonton et Fort Augustus, en 1795, à quelque trente kilomètres du site de la ville actuelle d’Edmonton, premiers d’une série de postes de traite qui s’imposeront bientôt comme lieux centraux du commerce des fourrures dans l’ouest du pays. Des Ukrainiens et des Allemands les rejoignirent un siècle plus tard.

Edmonton est une métropole jeune – l’âge médian de la population est de trente-six ans – dont la croissance tant démographique qu’économique a été rapide. Elle a dépassé en 2021 la barre du million d’habitants. De nombreux immigrants sud-asiatiques et chinois s’y sont installés depuis les années 1980, phénomène qui, stimulé par le dynamisme de l’économie, s’est accéléré tout au long des années 2000. Si bien que les Sud-Asiatiques forment, avec les Noirs et les Philippins, les minorités visibles dont la croissance a été la plus rapide. La ville reste l’une des premières destinations pour les immigrants récemment entrés au Canada, ce qui contribue aussi à la jeunesse de sa population relativement aux autres métropoles canadiennes. Entre 2011 et 2016, Edmonton a absorbé 6,5 % de l’immigration au Canada portant sa population de minorités visibles à environ 28 % en 2016.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur et directeur à l'École de planification urbaine et régionale, université de l'Alberta (Canada)

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Média

Edmonton, Canada

Edmonton, Canada

Autres références

  • ALBERTA PROVINCE D'

    • Écrit par Randy WIDDIS
    • 1 819 mots
    • 2 médias
    ...sur le blé s’est développée dans la plupart des zones cultivables de la province. L’Alberta a accédé au statut de province en 1905 et, un an plus tard, Edmonton, fondée en 1795 comme poste de traite pour les fourrures et faisant principalement office de centre de distribution, est devenue la capitale provinciale....
  • CANADA, économie

    • Écrit par Serge COULOMBE
    • 7 923 mots
    ...d’imposition provinciaux (l’Alberta est l’unique province canadienne qui n’impose pas de taxe sur la vente de produits et services). Avec Calgary et Edmonton, l’Alberta compte les deux plus grands centres urbains des Prairies, qui comptaient chacun plus de 1,3 million d’habitants en 2016. Centres de...
  • PRAIRIES LES, Canada

    • Écrit par Étienne RIVARD
    • 1 132 mots
    • 3 médias

    La région des Prairies, au Canada, correspond à deux réalités concomitantes. Il s’agit d’abord d’un ensemble biogéographique marqué par la présence dominante des graminées, par un climat continental sec (des hivers rudes et de grands écarts de température saisonnière) et un relief généralement plat...

Voir aussi