ÉCHEC

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les reprises rétrospectives du sens

Assumée en tant que telle, au contraire, la vocation humaine situe l'échec au niveau de la conscience, au niveau du devenir cosmique, comme cette retombée du sens qui nous acculait à un changement jaugé comme impossible. Le piège est partout. La voie s'ouvre sous le piège, et le piège fait obstacle à la voie. L'homme aspire à ce qui, dans sa nature, est à la fois promis et inaccessible. L'« autre » est tour à tour pour lui un loup ou un Dieu. Le dialogue l'apaise et l'inquiète. La parole d'autrui lui est signe et menace, sa propre parole ouvre et ferme les voies de la vérité. L'échec, parfois, le soulage. C'est cliniquement fréquent et phénoménologiquement significatif. Dans l'échec, l'homme se soustrait à une exigence. L'homme qui crie avec le Psalmiste : « Conduis-moi sur ce rocher qui de si haut me domine ! » (Ps., lxi, 2), l'homme qui cherche, à la fois dans le succès naïf, conquis une fois pour toutes, et dans l'échec, la rupture de ce temps sans cesse repris qui le confronte à l'impossible... Mais l'impossible, n'est-ce pas le pacte de l'homme ? « Nous sommes le monstre d'humanité, car nous avons déclaré combat à la nature » (Cohen). L'échec n'est qu'un moment de ce combat infini ; il est, à travers le devenir cosmique, la tentation de la mort. La nature implique un lent cheminement vers sa propre transfiguration, et ce lent cheminement passe à travers notre conscience quotidienne, à travers le monde politique de notre temps et son aliénation aux concepts, à travers les pièges et les voies du désir, ses faims substitutives et ses objets interchangeables choisis parfois pour nous tromper. L'échec, c'est, le plus souvent, cet insuccès que nous nous offrons ou dont nous apercevons la figure dans les structures du monde, ombre objectivée de nos multiples démissions. L'homme, comme jadis Jacob luttant avec l'ange, est sans cesse confronté au miracle. Il y va de sa vie et de bien autre chose. Il lutterait volontiers pour une cause sûre, mais dans le monde où il vit les dieux n'ont – enfin – plus de visage.

L'indicible, l'ineffable le confronte avec une « monstrueuse » victoire sur le monde et sur lui-même. « Et tout cela pour un peut-être ! » – pire : tout cela pour l'impossible. La naturalité implique bien une certitude. Une seule. Celle de la mort, et cette certitude, piège sans cesse reporté, interdit le plus souvent à l'homme les reprises rétrospectives du sens : elle empêche que la philosophie de l'histoire s'inscrive en histoire concrète et que l'homme se reconnaisse dans le temps juif du livre de la Genèse, qui lui apporte plus de promesses, mais aussi plus d'exigences que le mythe grec désespéré, devenu la « bible » de l'inconscient occidental. L'échec n'est que la tentation très naturelle d'en finir une bonne fois avec des exigences impossibles. Mais une impossible exigence renaît sans cesse au cœur de l'homme, et elle fait qu'encore il peut poser sur le sol un pas assuré, effeuiller le calendrier qui le mène vers sa mort.

« J'ai osé atteindre au-delà de ma portée », écrivait jadis un mystique juif. Ce n'est pas là prétention, mais simplement le mot d'une conscience encore étourdie de son aventure, de son émergence au-delà des forces de mort qui, chaque jour, l'assaillent de toutes parts. L'échec est, comme le succès, une tentation naturelle et provisoire qui troue ou immobilise le temps. Or le temps est, lui-même, au-delà de l'échec, notre pacte avec l'impossible. Et ce pacte tient depuis quelques millénaires malgré d'effroyables retombées. Notre vie quotidienne est à son image. Pacte avec l'impossible, promesse folle de l'homme face au monde – et qu'il faut tenir chaque jour.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  ÉCHEC  » est également traité dans :

ANGOISSE EXISTENTIELLE

  • Écrit par 
  • Jean BRUN
  •  • 2 548 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'angoisse de l'être »  : […] Ce qui nous angoisse, c'est donc l'environnement du monde dans son ensemble et, en même temps, l'absolue inconsistance de celui-ci. Telle est l'idée essentielle sur laquelle a insisté Heidegger en précisant que « ce qui angoisse l'angoisse est l'être-au-monde comme tel ». Il est bien remarquable, note-t-il, que, lorsque l'angoisse est passée, nous disons volontiers : Ce n'était rien du tout, car […] Lire la suite

ASPIRATION NIVEAU D', psychologie

  • Écrit par 
  • Jean-François RICHARD
  •  • 157 mots

Notion utilisée par Kurt Lewin pour l'analyse de l'influence du succès et de l'échec sur les conduites. On ne peut parler de succès et d'échec pour un individu que par rapport à un but qu'il s'est fixé, par rapport à un niveau de performance qu'il s'est donné comme objectif à atteindre : on appelle « niveau d'aspiration » ce but momentané par rapport auquel l'individu apprécie sa performance. On […] Lire la suite

Les derniers événements

14 septembre 2021 États-Unis. Échec de la tentative de révocation du gouverneur démocrate de Californie.

Les électeurs rejettent par référendum la révocation du gouverneur démocrate de Californie Gavin Newsom, par 61,9 % des suffrages. Le taux de participation est de 58,5 %. L’initiative, prévue par la Constitution de l’État, revenait à un groupe de citoyens mécontents, soutenu par le prétendant républicain à la succession de Gavin Newsom, l’animateur radio Larry Elder. […] Lire la suite

11 juillet 2021 Moldavie. Élections législatives.

Des élections législatives anticipées sont organisées à la suite de l’échec de deux candidats successifs au poste de Premier ministre à obtenir la confiance du Parlement, après la démission du gouvernement de Ion Chicu (Parti socialiste) en décembre 2020. Le parti Action et Solidarité (centre droit, pro-européen) de la présidente Maia Sandu, élue en novembre 2020, progresse fortement avec 52,8 % des suffrages et 63 sièges sur 101. […] Lire la suite

27-31 mai 2021 Canada. Découverte de restes humains sur le site d'un ancien pensionnat autochtone.

Le 31, il qualifie les relations entre Ottawa et les communautés autochtones d’« échec épouvantable » et se prononce en faveur d’un débat d’urgence à la Chambre des communes. […] Lire la suite

5-30 mai 2021 Israël. Échec de Benyamin Nétanyahou à former un gouvernement.

Le 5, faute d’être parvenu à réunir une majorité dans le délai imparti, le Premier ministre sortant Benyamin Nétanyahou remet au président Reuven Rivlin le mandat de fonder un gouvernement que celui-ci lui avait confié en avril. Yaïr Lapid, chef du parti Yesh Atid (centre) arrivé en deuxième position aux élections législatives de mars, est chargé de former un gouvernement dans un délai de quatre semaines. […] Lire la suite

3-27 mai 2021 France – Rwanda. Visite du président Emmanuel Macron au Rwanda.

Le rapport de la commission Duclert sur l’implication de la France dans le drame rwandais, paru en mars, avait qualifié l’épisode de Bisesero d’« échec profond pour la France », lié selon lui à des défauts de communication, de renseignement et d’analyse. Le 27, le président Emmanuel Macron se rend à Kigali à l’occasion du vingt-septième anniversaire du début du génocide des Tutsi. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Eliane AMADO LEVY-VALENSI, « ÉCHEC », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/echec/