ÉCHEC

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Échec et projet

La névrose d'échec elle-même, dans son projet aliéné, témoigne d'une intention obstinée. La guérison, Carl Gustav Jung l'a bien vu, ne consiste pas à supprimer la névrose, mais à la convertir. L'échec, occasionnel ou répété, est l'envers d'une émergence confuse que la psyché s'obstine à nier, mais qui, sans cesse, la traverse. La névrose parfois dévoile son sens – en filigrane ou à travers le décalage du désir aliéné et du projet vital. Aussi le monde nous renvoie-t-il en miroir nos fatalités intérieures. Ceux qui disent : « Ces choses-là n'arrivent qu'à moi », ont bien raison. La fatalité qui les poursuit leur est simplement intérieure ; elle trie, élève, privilégie, dans le foisonnement des chances, les chances qu'il faut. Le donné matériel existe, certes, plus ou moins conforme au désir et au projet du sujet, mais, dès qu'il s'agit du bilan d'un vécu particulier, il s'avère plus fécond, sinon seulement plus économique, de partir du pouvoir de choix inconscient du sujet qui fait de « ses chances » une malchance, mais, parfois aussi, de l'obstacle surmonté, une voie. Ainsi dans ce conte de fées, où la classique princesse est poursuivie par une non moins classique Carabosse du nom de Guignon, se dévoile naïvement le pouvoir de conversion du sujet en face des choses. Au début tout va mal, les fleurs se fanent, la pluie tombe et le regard des hommes se détourne. Mais un jour où, comme toujours, le carrosse est en panne dans la tempête, la petite princesse découvre sous la roue un crapaud épargné et s'écrie : « Quelle chance ! » Et voilà Guignon exorcisée. Le défi a déjoué le sort. Le crapaud est, bien entendu, un prince charmant en mal de sortilège. La conversion instantanée lève tous les maléfices. C'est ainsi que Solal, le héros d'Albert Cohen, peut s'écrier : « Que les douleurs te conduisent à la joie ! » Certes, le chemin est dur, et qui sait ce qui est au bout ? Si le changement est difficile, c'est que rien n'est jamais garanti. Le projet cosmique lui-même est précaire. Les physiciens le savent. Les théologiens le disent mieux parfois. Que l'on prête seulement attention à la remarquable étude d'André Neher dans l'ouvrage collectif Les Hommes devant l'échec. Le monde sorti des mains de Dieu a succédé à vingt-six tentatives, et « il est exposé lui aussi au risque de l'échec et du retour au néant. Pourvu que celui-ci [le monde] tienne ! » et l'on sait que cela ne va pas sans peine. Le monde, souligne Neher, est marqué « du signe de l'insécurité radicale ». Ce thème du découragement de Dieu s'inscrit dans l'histoire du Déluge et se retrouve dans deux versets bouleversants de l'Exode, lorsque Dieu, ayant enfin arraché à Moïse son consentement, décide, brusquement et sans commentaire, sa mort. Chaque fois le monde est sauvé par la présence d'un juste ou le geste symbolique d'un être humain – pour Moïse, sa femme Tsiporah –, qui rappelle à Dieu son pacte avec le monde. Le monde est à chaque instant mis en danger par l'homme et sauvé par l'homme. Traversé de douleurs, submergé de vagues déferlantes et porté de rivage en rivage sans atteindre aucun but. « Tout ce bouleversement pour un peut-être ! » dit Rabbi Eléazar, cité par Neher. C'est là peut-être la dimension la plus intime, le point germinal de l'essence et de l'histoire de l'homme. Le mythe grec met en lumière une dimension de la psyché humaine sur laquelle s'appuie explicitement la psychanalyse pour expliquer le développement des névroses : Œdipe naît dans un réseau de fatalités. C'est son père qui est averti – et non lui-même –, et son exil ne l'empêche d'être ni le meurtrier de son père, ni l'époux de sa mère. Œdipe meurt après s'être significativement crevé les yeux, lui le clairvoyant, lui qui a percé à jour l'énigme du sphinx et découvert l'homme sous les trois images obscures... Le mythe d'Œdipe, c'est le projet court-circuité, les générations abolies. Il doit être référé à l'ensemble du mythe grec – malgré des percées étonnantes, chez Platon notamment – où le temps reste répétition ou déchéance, et où chaque génération s'absorbe et s'anéantit dans celle qui précède, Ouranos et Kronos ne cessant de s'entre-dévorer.

Le « mythe biblique », saisi indépendamment ou non d'une perspective religieuse, est tout a [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  ÉCHEC  » est également traité dans :

ANGOISSE EXISTENTIELLE

  • Écrit par 
  • Jean BRUN
  •  • 2 548 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'angoisse de l'être »  : […] Ce qui nous angoisse, c'est donc l'environnement du monde dans son ensemble et, en même temps, l'absolue inconsistance de celui-ci. Telle est l'idée essentielle sur laquelle a insisté Heidegger en précisant que « ce qui angoisse l'angoisse est l'être-au-monde comme tel ». Il est bien remarquable, note-t-il, que, lorsque l'angoisse est passée, nous disons volontiers : Ce n'était rien du tout, car […] Lire la suite

ASPIRATION NIVEAU D', psychologie

  • Écrit par 
  • Jean-François RICHARD
  •  • 157 mots

Notion utilisée par Kurt Lewin pour l'analyse de l'influence du succès et de l'échec sur les conduites. On ne peut parler de succès et d'échec pour un individu que par rapport à un but qu'il s'est fixé, par rapport à un niveau de performance qu'il s'est donné comme objectif à atteindre : on appelle « niveau d'aspiration » ce but momentané par rapport auquel l'individu apprécie sa performance. On […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

14 septembre 2021 États-Unis. Échec de la tentative de révocation du gouverneur démocrate de Californie.

Les électeurs rejettent par référendum la révocation du gouverneur démocrate de Californie Gavin Newsom, par 61,9 % des suffrages. Le taux de participation est de 58,5 %. L’initiative, prévue par la Constitution de l’État, revenait à un groupe de citoyens mécontents, soutenu par le prétendant républicain à la succession de Gavin Newsom, l’animateur radio Larry Elder. […] Lire la suite

11 juillet 2021 Moldavie. Élections législatives.

Des élections législatives anticipées sont organisées à la suite de l’échec de deux candidats successifs au poste de Premier ministre à obtenir la confiance du Parlement, après la démission du gouvernement de Ion Chicu (Parti socialiste) en décembre 2020. Le parti Action et Solidarité (centre droit, pro-européen) de la présidente Maia Sandu, élue en novembre 2020, progresse fortement avec 52,8 % des suffrages et 63 sièges sur 101. […] Lire la suite

27-31 mai 2021 Canada. Découverte de restes humains sur le site d'un ancien pensionnat autochtone.

Le 31, il qualifie les relations entre Ottawa et les communautés autochtones d’« échec épouvantable » et se prononce en faveur d’un débat d’urgence à la Chambre des communes. […] Lire la suite

5-30 mai 2021 Israël. Échec de Benyamin Nétanyahou à former un gouvernement.

Le 5, faute d’être parvenu à réunir une majorité dans le délai imparti, le Premier ministre sortant Benyamin Nétanyahou remet au président Reuven Rivlin le mandat de fonder un gouvernement que celui-ci lui avait confié en avril. Yaïr Lapid, chef du parti Yesh Atid (centre) arrivé en deuxième position aux élections législatives de mars, est chargé de former un gouvernement dans un délai de quatre semaines. […] Lire la suite

3-27 mai 2021 France – Rwanda. Visite du président Emmanuel Macron au Rwanda.

Le rapport de la commission Duclert sur l’implication de la France dans le drame rwandais, paru en mars, avait qualifié l’épisode de Bisesero d’« échec profond pour la France », lié selon lui à des défauts de communication, de renseignement et d’analyse. Le 27, le président Emmanuel Macron se rend à Kigali à l’occasion du vingt-septième anniversaire du début du génocide des Tutsi. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Eliane AMADO LEVY-VALENSI, « ÉCHEC », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/echec/