DYSGÉNÉSIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Nom donné par Broca au cas particulier d'hybridité où les métis, stériles entre eux, sont féconds avec l'une ou l'autre race mère. Il semble que ce sens ait été oublié et que le terme ait été repris au sens de perturbation, non plus dans la génération, mais dans le développement de l'organisme : ainsi parle-t-on dans le myxœdème de l'enfant d'une dysgénésie épiphysaire touchant les points d'ossification. Ce terme ambigu mériterait de disparaître ; déjà on abandonne l'expression de dysgénésie cérébrale. On parle encore de dysgénésies gonadiques, mais, plus souvent et à juste titre, on préfère la dénomination de syndrome de Turner pour désigner l'association d'un nanisme féminin avec cou palmé (pterygium colli) et d'un infantilisme avec atrophie ovarienne attribuée à un caryotype haplo-X, et la dénomination de maladie de Klinefelter pour désigner l'association d'une stérilité mâle (atrophie testiculaire, azoospermie) avec morphologie gynandroïde liées toutes deux à un caryotype Y-diplo-X.

—  Georges TORRIS

Écrit par :

Classification

Autres références

«  DYSGÉNÉSIE  » est également traité dans :

INTERSEXUALITÉ

  • Écrit par 
  • Katy HAFFEN
  •  • 2 775 mots

Dans le chapitre « Intersexualité génétique »  : […] L'intersexualité génétique, due à la constitution génétique même des sujets qui la manifestent, s'observe chez des animaux à faible détermination sexuelle. Chez ces animaux, l'un des groupes de gènes masculinisants (M) et féminisants (F), qui sont portés à la fois par les hétérochromosomes et par les autosomes, n'assure pas la dominance qui oriente dans le sens mâle ou femelle le développement s […] Lire la suite

KLINEFELTER SYNDROME DE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 341 mots
  •  • 1 média

Le syndrome de Klinefelter est une anomalie des chromosomes sexuels relativement fréquente (1 garçon sur 500). Il se caractérise par la présence de testicules de petite taille, l’absence de développement des spermatozoïdes, une puberté tardive avec des caractères sexuels secondaires diminués (mais la taille du pénis est normale) ; le physique est habituellement fin et allongé avec parfois un déve […] Lire la suite

SEXUALISATION, biologie

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Jean-Marc LOBACCARO, 
  • Étienne PATIN, 
  • Lluis QUINTANA-MURCI, 
  • Charles SULTAN
  •  • 14 029 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Anomalies de la sexualisation »  : […] Les hypogonadismes féminins, mais aussi masculins, se distinguent par le niveau de FSH ( folliculo stimulating hormone ). Si les FSH sont basses, la cause de l'hypogonadisme est hypophysaire ou hypothalamique (on peut discriminer ces deux origines possibles par l'épreuve au LHRF [ luteinizing hormone realeasing factor ]). Dans le cas où le taux des FSH est élevé, c'est l'étude du caryotype, et che […] Lire la suite

TURNER SYNDROME DE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 305 mots

Également appelé dysgénésie gonadique, le syndrome de Turner est une affection relativement rare liée au chromosome X responsable d'un développement anormal des organes sexuels féminins. Les sujets atteints présentent les signes suivants : implantation basse des cheveux, cou épais, thorax « en bouclier » avec mamelons écartés. Les malformations rénale et cardiaque sont habituelles, en particulier […] Lire la suite

Pour citer l’article

Georges TORRIS, « DYSGÉNÉSIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/dysgenesie/