DUBOIS AMBROISIUS BOSCHAERT dit AMBROISE (1543-1614)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

On ignore tout de la formation d'Ambroise Dubois, né à Anvers et on ne sait pas avec certitude à quelle date il s'établit en France où il mourra (à Fontainebleau). Selon Félibien, il y serait venu déjà à l'âge de vingt-cinq ans. Mais la première trace de sa carrière ne date que de 1606 : il est alors nommé peintre de la reine. Dubois épousa la fille de Jean d'Hoey, garde des tableaux du roi et devint ainsi le beau-frère de Martin Fréminet. C'est une des figures dominantes de la seconde école de Fontainebleau. Bien que son chef-d'œuvre, la galerie de Diane, ait été détruit, une grande partie de ses décorations à Fontainebleau subsistent, principalement le Cabinet de Théagène et Chariclée (actuel salon Louis XIII) dont les compositions, entourées de stuc, nous révèlent son style et nous permettent de comprendre son succès. À Fontainebleau, Dubois peint aussi au pavillon des Poëles et à la chapelle haute (œuvres perdues), au cabinet de Clorinde (partiellement conservé). Dubois est un décorateur habile, qui s'inspire de Primatice et de Nicolò dell'Abate mais qui connaît aussi le maniérisme nordique et Spranger.

—  Sylvie BÉGUIN

Écrit par :

  • : conservateur en chef au département des Peintures du musée du Louvre

Classification


Autres références

«  DUBOIS AMBROISIUS BOSCHAERT dit AMBROISE (1543-1614)  » est également traité dans :

FONTAINEBLEAU ÉCOLE DE

  • Écrit par 
  • Sylvie BÉGUIN
  •  • 3 783 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La seconde école de Fontainebleau »  : […] du xviie siècle français. Sa mort prématurée amena au premier plan Ambroise Dubois (Ambroisius Boschaert, Anvers, 1543 - Fontainebleau, 1614), artiste moins original, mais décorateur très doué, qui réalisa à Fontainebleau des ensembles encore en place (l'Histoire de Théagène et Chariclée, ancien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-de-fontainebleau/#i_13255

Pour citer l’article

Sylvie BÉGUIN, « DUBOIS AMBROISIUS BOSCHAERT dit AMBROISE - (1543-1614) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/dubois-ambroisius-boschaert-dit-ambroise/