DROMOS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Mot grec signifiant course ou emplacement réservé à la course à pied ou à la course de char, le dromos désigne, en archéologie, soit un corridor d'accès aux chambres dans les maisons mésopotamiennes, crétoises, mycéniennes, soit un couloir d'accès aux tombes à chambres phéniciennes (ainsi à Ougarit), aux tombes royales crétoises et mycéniennes (à Mycènes, le dromos du trésor d'Atrée mesure trente mètres de long ; à Marathon, il était comblé par les os des chevaux du char funéraire), ou étrusques (Cerveteri). En Égypte, le dromos est la voie d'accès aux temples, généralement une allée monumentale bordée de sphinx symétriques (temples de Karnak, de Louqsor, entre autres). On désigne aussi par ce terme la voie de halage pour les bateaux traversant l'isthme de Corinthe, entre le golfe Saronique et le golfe de Corinthe (voie appelée aussi Diolcos). Une grande avenue de l'Athènes classique, large de quarante mètres, menant du Dipylon à l'Agora, et qui traversait le Céramique, était aussi appelée le Dromos.

—  Alain MAHUZIER

Écrit par :

  • : assistant des fouilles d'Eboli (Campanie), moniteur à la bibliothèque de l'Institut d'art et d'archéologie de Paris

Classification


Autres références

«  DROMOS  » est également traité dans :

CHYPRE ANTIQUE

  • Écrit par 
  • Jean POUILLOUX, 
  • Claude F. A. SCHAEFFER
  •  • 5 560 mots

Dans le chapitre « Âge du bronze récent »  : […] L'économie chypriote retrouva sa prospérité à partir du xvi e siècle avant J.-C., grâce à la paix et à la stabilité revenues avec la restauration de la puissance égyptienne, sous l'autorité de pharaons énergiques au début du Nouvel Empire. Les communications entre Chypre et le continent proche-asiatique furent rétablies et le commerce maritime av […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chypre-antique/#i_17177

HYPOGÉE

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 340 mots
  •  • 1 média

Dans l'architecture préhistorique, protohistorique et antique, le mot « hypogée » désigne une construction souterraine, un caveau funéraire . En Égypte, les parois des hypogées sont décorées de fresques. L'hypogée est généralement lié, dans le monde égéen du moins, à l'existence d'un tumulus artificiel. À l'époque préhellénique, les tombes à coupoles, ou tholoi , de la civili […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hypogee/#i_17177

MYCÈNES

  • Écrit par 
  • Pascal DARCQUE, 
  • Jean-Claude POURSAT
  • , Universalis
  •  • 4 803 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les tombes »  : […] Les deux cercles de tombes, A et B, installés de part et d'autre du « cimetière préhistorique », permettent de suivre les innovations et l'enrichissement qui caractérisent la période de transition entre l'Helladique moyen et l'époque mycénienne. Le type de tombe qu'ils abritent sert parfois à caractériser cette période, puisque l'on parle de l'époque des « tombes à fosse ». De fait, la majorité de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mycenes/#i_17177

Pour citer l’article

Alain MAHUZIER, « DROMOS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/dromos/