Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

DROMOS

  • Article mis en ligne le
  • Modifié le
  • Écrit par

Mot grec signifiant course ou emplacement réservé à la course à pied ou à la course de char, le dromos désigne, en archéologie, soit un corridor d'accès aux chambres dans les maisons mésopotamiennes, crétoises, mycéniennes, soit un couloir d'accès aux tombes à chambres phéniciennes (ainsi à Ougarit), aux tombes royales crétoises et mycéniennes (à Mycènes, le dromos du trésor d'Atrée mesure trente mètres de long ; à Marathon, il était comblé par les os des chevaux du char funéraire), ou étrusques (Cerveteri). En Égypte, le dromos est la voie d'accès aux temples, généralement une allée monumentale bordée de sphinx symétriques (temples de Karnak, de Louqsor, entre autres). On désigne aussi par ce terme la voie de halage pour les bateaux traversant l'isthme de Corinthe, entre le golfe Saronique et le golfe de Corinthe (voie appelée aussi Diolcos). Une grande avenue de l'Athènes classique, large de quarante mètres, menant du Dipylon à l'Agora, et qui traversait le Céramique, était aussi appelée le Dromos.

— Alain MAHUZIER

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : assistant des fouilles d'Eboli (Campanie), moniteur à la bibliothèque de l'Institut d'art et d'archéologie de Paris

Classification

Pour citer cet article

Alain MAHUZIER. DROMOS [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Autres références

  • CHYPRE ANTIQUE

    • Écrit par et
    • 5 563 mots
    ...fouilles à Enkomi-Alasia, où elles constituent un quartier spécial. De vastes caveaux funéraires ont été mis au jour dans les sous-sols de ces maisons, construits en belles pierres de taille avec dromos et escalier de descente, type d'architecture syrienne inconnu ailleurs dans l'île à cette époque.
  • HYPOGÉE

    • Écrit par
    • 340 mots
    • 1 média

    Dans l'architecture préhistorique, protohistorique et antique, le mot « hypogée » désigne une construction souterraine, un caveau funéraire. En Égypte, les parois des hypogées sont décorées de fresques. L'hypogée est généralement lié, dans le monde égéen du moins,...

  • MYCÈNES

    • Écrit par , et
    • 4 814 mots
    • 8 médias
    ...progrès techniques accomplis par les architectes. Les tholoi les plus anciennes ont une chambre de 8 mètres de diamètre et un couloir d'accès –  dromos – d'une douzaine de mètres de longueur (nos 1 et 4, par exemple). Dans les plus récentes, comme celles que la tradition a baptisées « trésor...