LESSING DORIS (1919-2013)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Sous le signe de l'autobiographie

Une grande partie de l'œuvre de Doris Lessing est nourrie par les souvenirs de son enfance et de son adolescence en Afrique. Née à Kermanshah, en Perse, en 1919, elle vécut à partir de 1925 dans une ferme de Rhodésie du Sud où ses parents émigrèrent ; ce décor solitaire de plaines et de collines la marqua plus que le couvent où elle poursuivit ses études jusqu'à quatorze ans. En 1938, elle s'installa à Salisbury où elle commença à effectuer un travail de bureau en même temps qu'à écrire des romans. L'année suivante, elle épousa Charles Wisdom dont elle eut deux enfants, un fils et une fille, et dont elle divorça en 1943. Deux ans plus tard, elle se remariait, avec Gottfield Lessing ; elle donna naissance à un fils avant de divorcer à nouveau en 1949 et de partir, cette même année, pour l'Angleterre avec son fils nouveau-né et le manuscrit de son premier livre, The Grass is Singing, un roman qui porte sur la vie en Afrique. Ce premier roman connut un énorme succès dès sa publication en Angleterre, l'année suivante, et Doris Lessing quitta alors l'emploi de bureau qu'elle avait pris en arrivant à Londres.

Que Doris Lessing, comme Martha Quest, l'héroïne des Enfants de la violence – son autobiographie partielle qui comprend cinq romans : Martha Quest, 1952 ; A Proper Marriage, 1954 ; A Ripple from the Storm, 1958 ; Landlocked, 1965 ; The Four-Gated City, 1969 –, se soit engagée au Parti communiste n'est pas étonnant ; beaucoup d'intellectuels britanniques, qui se rangèrent aux côtés des républicains pendant la guerre civile d'Espagne, le firent aussi. Comme eux, comme Simone de Beauvoir à qui on pense d'abord (Le Carnet d'or date de la même année que La Force de l'âge), elle appartient à une génération flouée, en mal d'engagement : entrée au parti comme en religion, elle y resta jusqu'au XXe congrès. Lendemain amer, désillusion progressive que retrace son œuvre, de Retreat to Innocence (1956), qui reflète l'enthousiasme le plus pur, jusqu'au Carnet d'or (1962) où Doris Lessing expose les strates successives d'un espoir révolutionnaire sans cesse déçu. Le thème de l'échec est bien au centre des romans, tant sur le plan personnel que sur le plan politique : faillite de l'espoir en une société plus juste, faillite du mariage, faillite de l'amour, crainte de la solitude, telles sont les lignes de force d'une œuvre largement inspirée par le vécu. Depuis les années soixante, ces thèmes ont fait place à une recherche d'un tout autre ordre, ainsi que le prouvent le dernier volume de la série des Martha et Briefing for a Descent into Hell (1971).

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  LESSING DORIS (1919-2013)  » est également traité dans :

AFRIQUE DU SUD RÉPUBLIQUE D'

  • Écrit par 
  • Ivan CROUZEL, 
  • Dominique DARBON, 
  • Benoît DUPIN, 
  • Philippe GERVAIS-LAMBONY, 
  • Philippe-Joseph SALAZAR, 
  • Jean SÉVRY, 
  • Ernst VAN HEERDEN
  •  • 29 843 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Maîtres et serviteurs »  : […] Beaucoup d'écrivains vont lui emboîter le pas. Souvent, les romanciers blancs s'attardent sur une enfance ou une adolescence passée à la ferme. Le récit se centre sur ces moments privilégiés de la vie, quand l'insertion sociale n'est pas achevée, lorsque la personne demeure capable de découverte, puisqu'elle n'est pas encore figée dans le personnage de l'adulte. L'endoctrinement n'a pas encore pro […] Lire la suite

ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Littérature

  • Écrit par 
  • Elisabeth ANGEL-PEREZ, 
  • Jacques DARRAS, 
  • Jean GATTÉGNO, 
  • Vanessa GUIGNERY, 
  • Christine JORDIS, 
  • Ann LECERCLE, 
  • Mario PRAZ
  •  • 28 339 mots
  •  • 28 médias

Dans le chapitre « Au service de l'intelligence »  : […] Pendant que les jeunes hommes en colère évoquaient la réalité d'une Angleterre négligée par la littérature, d'autres écrivains, plus ouverts aux courants culturels et politiques venus de l'étranger, tentaient, comme le fit Huxley, d'exprimer le climat intellectuel de l'époque, tout en renouvelant la forme romanesque. La philosophie existentialiste du « regard » ainsi que les recherches formelles d […] Lire la suite

CIVEYRAC JEAN-PAUL (1964- )

  • Écrit par 
  • René PRÉDAL
  •  • 870 mots
  •  • 1 média

Né le 24 décembre 1964 à Firminy (Loire), Jean-Paul Civeyrac va au cinéma dès son enfance. Il lit également des bandes dessinées et des romans d’aventures comme Bob Morane . Ses premiers chocs cinématographiques seront les deux palmes d’or du festival de Cannes 1979, Le Tambour (V. Schlöndorff) et Apocalypse Now (F. F. Coppola). Pendant ses études de philosophie à Lyon (1982-1986), il fréquente […] Lire la suite

Pour citer l’article

Christine JORDIS, « LESSING DORIS - (1919-2013) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 juin 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/doris-lessing/