DOMINATION

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Théories de la domination

Depuis la critique de l'absolutisme et du despotisme par les philosophes des Lumières, puis, au siècle suivant, le développement des mouvements anarchistes, le thème de la domination n'a pas manqué de théoriciens philosophes, sociologues ou politologues. On connaît les thèses de Marx sur la suppression souhaitée de toute aliénation et exploitation par une dictature, celle du prolétariat. La classe exploiteuse est celle qui contrôle l'État et fait triompher son idéologie sur la société entière, abandonnée depuis le xixe siècle à la contradiction entre forces de production de plus en plus collectives et moyens de production possédés par des propriétaires privés.

Parmi les théoriciens de la domination, Herbert Marcuse, dans le prolongement de Marx, reformule le concept d'aliénation, soumission morbide aux lois technocratiques du marché et de l'économie. Afin de se libérer de cette aliénation, un nouveau rapport à la nature est exigé, comportant l'abandon de la logique de la production et la maîtrise de la consommation.

Michel Foucault dégage la place des savoirs dans les stratégies du pouvoir. Dans les relations inégalitaires et mobiles du pouvoir à l'intérieur de la prison, de l'entreprise ou de l'hôpital, des tactiques complexes de résistance, opposées à une intégration idéale et différentes des machineries disciplinaires, sont à l'œuvre. L'originalité de Foucault réside dans l'affirmation que les agents ne sont pas totalement manipulables et que le pouvoir, comme la domination, s'insère dans un contexte de stratégies.

Selon Pierre Bourdieu, toute domination réussit à maintenir des rapports de force sans qu'ils apparaissent visiblement parce que la domination est intériorisée par les dominés. La culture acquise est une forme de distinction qui légitime la domination par les détenteurs d'une formati [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages





Écrit par :

Classification

Voir aussi

Les derniers événements

3 mars 2019 • Estonie • Élections législatives.

Les résultats des élections législatives sont marqués par la percée du Parti populaire conservateur (extrême droite, eurosceptique) de Mart Helme, qui obtient 17,8 p. 100 des voix et 19 sièges sur 101. Le Parti de la réforme (centre droit) de Kaja Kallas accroît sa domination au Parlement [...] Lire la suite

2-24 octobre 2018 • Irak • Renouvellement de l’exécutif.

Barzani sur l’UPK. Le parti d’opposition Goran enregistre un revers. Le 24, le Parlement investit Adel Abdel-Mehdi au poste de Premier ministre. Sa nomination met fin à la domination à la tête du gouvernement du parti chiite al-Dawa dont étaient membres ses prédécesseurs Nouri al-Maliki et Haïdar al-Abadi. Adel Abdel-Mehdi nomme Fouad Hussein ministre des Finances.  [...] Lire la suite

7-12 août 2016 • Thaïlande • Adoption de la nouvelle Constitution.

. Ces mesures doivent mettre fin à la domination électorale du Parti pour les Thaïs, la formation des deux anciens Premiers ministres, Thaksin Shinawatra et sa sœur Yingluck Shinawatra, renversés par l’armée respectivement en 2006 et 2014. Les 11 et 12, onze attaques à la bombe non revendiquées visent des sites touristiques du pays, provoquant la mort de quatre personnes. Les autorités lient ces attaques à la défaite des opposants à la Constitution.  [...] Lire la suite

7 juin 2015 • Turquie • Revers pour l’A.K.P. aux élections législatives. .

. Le principal vainqueur du scrutin est le Parti démocratique des peuples (H.D.P., gauche, prokurde) de Selahattin Demirtaş qui obtient 13,1 p. 100 des voix et 80 élus. Le taux de participation est de 83,9 p. 100. Ce scrutin met fin à la domination exclusive que l’A.K.P. exerçait sur la vie [...] Lire la suite

8-16 octobre 2014 • Belgique • Formation d'un gouvernement.

. La composition du gouvernement reflète la domination du N.-V.A., qui obtient les postes clés de l'Intérieur, des Finances et de la Défense. La plupart des grands ministères échoient aux autres partis flamands. Le 16, le gouvernement de Charles Michel obtient la confiance du Parlement, avec 84 voix contre 58 et 1 abstention.  [...] Lire la suite

21 avril 2013 • Paraguay • Élection de Horacio Cartès à la présidence.

p. 100 des voix. La gauche, au pouvoir depuis avril 2008 après soixante et un ans de domination des conservateurs, est en fort recul: le candidat du parti Avance Pays, Mario Ferreiro, n'obtient que 5,9 p. 100 des suffrages. Le président Fernando Lugo avait été destitué en juin 2012. Le taux [...] Lire la suite

10 mai 2012 • Algérie • Victoire du F.L.N. aux élections législatives.

Le Front de libération nationale (F.L.N.) du président Abdelaziz Bouteflika renforce sa domination sur le Parlement, avec 17,4 p. 100 des suffrages et 208 sièges sur 462. Son allié, le Rassemblement national démocratique dirigé par le Premier ministre Ahmed Ouyahia, obtient 6,9 p. 100 des voix [...] Lire la suite

12-26 mai 2010 • Hongrie - Slovaquie • Tension relative à l'extension de la citoyenneté hongroise.

de la Hongrie, qui étaient sous la domination de Budapest jusqu'au traité de Trianon de juin 1920, soit environ trois millions cinq cent mille personnes, dont cinq cent mille citoyens slovaques – près de 10 p. 100 de la population totale de la Slovaquie. Réagissant très vivement, le Premier ministre [...] Lire la suite

28 octobre 2009 • Mozambique • Élections générales.

l'issue des élections législatives, le Frelimo renforce sa domination avec 74,7 p. 100 des voix et 191 sièges (contre 160 auparavant) au Parlement, devant la Renamo (17,7 p. 100 et 51 sièges) et le M.D.M. (3,9 p. 100 et 8 sièges).  [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Claude RIVIÈRE, « DOMINATION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/domination/