DOMINATION

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Théories de la domination

Depuis la critique de l'absolutisme et du despotisme par les philosophes des Lumières, puis, au siècle suivant, le développement des mouvements anarchistes, le thème de la domination n'a pas manqué de théoriciens philosophes, sociologues ou politologues. On connaît les thèses de Marx sur la suppression souhaitée de toute aliénation et exploitation par une dictature, celle du prolétariat. La classe exploiteuse est celle qui contrôle l'État et fait triompher son idéologie sur la société entière, abandonnée depuis le xixe siècle à la contradiction entre forces de production de plus en plus collectives et moyens de production possédés par des propriétaires privés.

Parmi les théoriciens de la domination, Herbert Marcuse, dans le prolongement de Marx, reformule le concept d'aliénation, soumission morbide aux lois technocratiques du marché et de l'économie. Afin de se libérer de cette aliénation, un nouveau rapport à la nature est exigé, comportant l'abandon de la logique de la production et la maîtrise de la consommation.

Michel Foucault dégage la place des savoirs dans les stratégies du pouvoir. Dans les relations inégalitaires et mobiles du pouvoir à l'intérieur de la prison, de l'entreprise ou de l'hôpital, des tactiques complexes de résistance, opposées à une intégration idéale et différentes des machineries disciplinaires, sont à l'œuvre. L'originalité de Foucault réside dans l'affirmation que les agents ne sont pas totalement manipulables et que le pouvoir, comme la domination, s'insère dans un contexte de stratégies.

Selon Pierre Bourdieu, toute domination réussit à maintenir des rapports de force sans qu'ils apparaissent visiblement parce que la domination est intériorisée par les dominés. La culture acquise est une forme de distinction qui légitime la domination par les détenteurs d'une formati [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Claude RIVIÈRE, « DOMINATION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/domination/