DÉVELOPPEMENT DES ÉMOTIONS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le vécu émotionnel, son expression et sa régulation

Si la question de l’origine des émotions primaires fait débat, il existe désormais un relatif consensus en faveur de l’idée selon laquelle les premières semaines de vie sont marquées par un vécu émotionnel bipolaire. Le nourrisson fait l’expérience de deux émotions générales, le plaisir et la détresse. Ces états émotionnels s’affinent et se déclinent en diverses émotions discrètes au cours des premiers mois de vie. De la dimension de plaisir émerge l’émotion de joie ; et de la détresse les émotions de tristesse et de colère, puis de dégoût et de peur.

L’émotion de peur rend d’ailleurs compte du développement des relations affectives chez le jeune enfant. Aussi, les principales peurs exprimées entre l’âge de huit mois et deux ans – prudence envers l’étranger, peur de la nouveauté, de la séparation – sont-elles révélatrices du développement de ses liens d’attachement avec des adultes de référence. Les liens d’attachement sont conçus comme un double processus d’attachement/détachement, et correspondent au principal point d’appui de la régulation des émotions pour le jeune enfant. L’attachement procure un sentiment de sécurité qui aide l’enfant à interagir de manière sereine avec son environnement, menant à l’autonomie. La « procédure de la situation étrange » – test au cours duquel l’enfant doit gérer le départ et l’arrivée de son parent ou d’un étranger – est un moyen d’étudier la relation entre la qualité de l’attachement et les manifestations émotionnelles du jeune enfant.

À partir de la deuxième année, la prise de conscience de soi autorise les émotions secondaires, qui se complexifient ensuite avec l’apprentissage social et l’intériorisation des règles. À partir de trois ans, elles apparaissent désormais tout particulièrement lorsque l’enfant évalue son comportement comme se situant en rupture par rapport à une règle ou à un standard du groupe d’appartenance. Par exemple, l’enfant ressent de la honte lorsqu’il a produit un comportement allant à l’encontre de ce qu’il sait [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages


Écrit par :

  • : maître de conférences, habilitée à diriger des recherches en psychologie

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Sandrine GIL, « DÉVELOPPEMENT DES ÉMOTIONS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-des-emotions/