LASDUN DENYS (1914-2001)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Trop traditionnel dans les années 1960 aux yeux de l'orthodoxie moderniste, trop moderne pour l'Angleterre des années 1980 rompue au postmodernisme, l'architecte Denys Lasdun ne s'est jamais voulu un porte-parole. Il a appartenu en effet à la génération qui a pris ses distances avec l'urbanisme de la Charte d'Athènes, pour renouer avec les notions de culture locale et de contexte urbain, tout en intégrant l'héritage poétique de Le Corbusier. Son influence sera ainsi décisive sur l'émergence du brutalisme architectural anglais.

Né à Londres en 1914, Lasdun s'inscrit dans un premier temps au Royal College of Music, avant de se diriger vers l'Architectural Association, en 1932. Un an auparavant, il avait lu la traduction anglaise de l'ouvrage de Le Corbusier Vers une architecture (1923), et visité à Paris ses œuvres majeures. Il signe sa première construction en 1934, avec la maison Silver Greys à Oxshott (Surrey), d'esthétique encore traditionnelle, avant de travailler chez Wells Coates (1935-1937) et dans l'agence Tecton de Berthold Lubetkin, en 1938. C'est cependant seul qu'il conçoit pour un peintre la maison du 32, Newton Road (Paddington, Londres, 1937), inspirée des maisons des années 1920 de Le Corbusier, réalisation qui marque son entrée dans le Mouvement moderne, de même que son adhésion au groupe Mars, la délégation anglaise aux Congrès internationaux d'architecture moderne (C.I.A.M.). Recueillant des influences diverses (l'architecte baroque anglais Nicolas Hawksmoor, F. L. Wright, Cézanne), s'intéressant à la botanique et à la biologie, Lasdun donnera une traduction personnelle du Mouvement moderne à partir des années 1950.

Des réalisations londoniennes, telles que l'école Hallfield à Paddington (1951), dont chaque fonction est dotée de sa forme propre, les immeubles à Bethnal Green (1952-1957), dont les branches (les cluster blocks) apparaissent comme une relecture des unités d'habitat [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  LASDUN DENYS (1914-2001)  » est également traité dans :

LOGEMENTS COLLECTIFS DE L'APRÈS-GUERRE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Simon TEXIER
  •  • 811 mots

1947-1952 Unité d'habitation, Marseille, Le Corbusier (1887-1965). Grâce à l'appui du ministère de la Reconstruction et de l'Urbanisme, Le Corbusier peut, pour la première fois, mettre à l'épreuve son projet de « Cité radieuse » imaginé avant-guerre. Ce bâtiment, posé sur pilotis, accueille environ 400 logements de 23 types différents, desservis à chaque étage par une rue intérieure, ainsi que de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/logements-collectifs-de-l-apres-guerre-reperes-chronologiques/#i_31959

Pour citer l’article

Simon TEXIER, « LASDUN DENYS - (1914-2001) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/denys-lasdun/