DENGUE (VACCIN CONTRE LE VIRUS DE LA)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La dengue, encore appelée grippe tropicale, est une maladie à vecteurs. Son agent pathogène, un virus de la famille des flavivirus comme celui de la fièvre jaune, est transmis lors d’une piqûre qui accompagne le repas de sang d’un moustique du genre Aedes –  A. aegypti ou A. albopictus (moustique tigre) selon les zones géographiques. L’expansion progressive des aires de distribution des insectes vecteurs a rendu la dengue, d’origine tropicale (Asie du Sud-Est), aussi ubiquitaire que son vecteur, donc potentiellement pandémique. La progression de la maladie a été spectaculaire au cours des vingt dernières années. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que 350 millions de personnes sont atteintes de dengue chaque année. La maladie se présente sous deux aspects principaux. La dengue classique se manifeste par une forte fièvre, des douleurs articulaires, des maux de tête, troubles auxquels succèdent, après trois ou quatre jours, des hémorragies cutanées et conjonctivales. La maladie disparaît en une semaine environ. Cette forme nécessite le plus souvent un arrêt d’activité, éventuellement une hospitalisation de brève durée, mais n’est pas considérée comme grave. Cependant, chez environ 1 p. 100 des malades, soit trois ou quatre millions de malades, et pour des raisons inconnues, la dengue évolue vers une forme hémorragique, qui emporte entre 10 et 20 p. 100 des malades.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : chercheur en histoire des sciences, université Paris-VII-Denis-Diderot, ancien chef de service à l'Institut Pasteur

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Gabriel GACHELIN, « DENGUE (VACCIN CONTRE LE VIRUS DE LA) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/dengue-vaccin-contre-le-virus-de-la/