DÉCOUVERTE DES QUASI-CRISTAUX

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dan Shechtman, Ilan Blech, Denis Gratias et John W. Cahn découvrent en 1984, dans des alliages d'aluminium et de manganèse obtenus par trempe rapide, un ordre atomique présentant une symétrie pentagonale incompatible avec la périodicité spatiale caractéristique des cristaux. Cette découverte déclenche une vive controverse et Linus Carl Pauling (Prix Nobel de physique en 1954) met une ardeur particulière à contredire les conclusions des auteurs. Pourtant, de nombreux autres exemples de ces quasi-cristaux sont ensuite découverts et étudiés. Les modèles de pavage quasi-périodique de l'espace permettent de comprendre les principes sur lesquels reposent ces nouveaux matériaux et ouvrent le champ d'un domaine inédit de la physique de l'état solide. Les propriétés mécaniques et électriques se révèlent vite riches de promesses d'applications.

—  Bernard PIRE

Écrit par :

  • : directeur de recherche au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Classification

Pour citer l’article

Bernard PIRE, « DÉCOUVERTE DES QUASI-CRISTAUX », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-des-quasi-cristaux/