DÉBORA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La fameuse « prophétesse » qui apparaît dans le livre biblique des Juges (iv et v) et chez laquelle les Israélites se rendaient pour demander la justice (iv, 5), sous le palmier, entre Rama et Béthel. C'est par un oracle que Débora engagea Baraq à marcher victorieusement contre Siséra, le général de Yabin, roi de Hasor. Elle fait penser à ce que l'on appelle les « petits juges » (Juges, x, 1-5), hommes que l'on venait consulter et qui parcouraient le pays, prononçant le droit et veillant à la continuité de la tradition juridique d'Israël.

À Débora est rattaché un cantique de victoire qui, malgré les vicissitudes du texte, est demeuré l'un des plus beaux et des plus anciens monuments hébraïques du genre épique. Ce chant souligne la victoire d'Israël du Nord et son établissement dans la partie septentrionale de la Galilée. Il est le témoin brillant du grand développement de la poésie à une époque antérieure à la royauté : Juda n'y est pas mentionné. Il ne peut pas être de Débora en personne, expressément nommée dans le poème (v. 12). Ce texte contient bien des termes rares et des formes grammaticales peu usuelles, qui reflètent l'usage poétique et le dialecte du Nord, lequel se trouve influencé, plus que l'hébreu classique, par l'araméen.

Le cantique de Débora relève, pour son inspiration profonde, d'une pratique charismatique de la guerre propre à Israël après la conquête de la Palestine. C'est par la possession de l'Esprit (ruach) de Yahvé qu'un homme était élevé au rang de chef de guerre : l'intervention de cet Esprit (en réalité, Yahvé en personne était dit s'engager dans le combat) était déterminante pour l'existence même du peuple. Ce cantique exerça une grande influence sur la littérature biblique, ce qui se voit notamment dans Habacuc, iii, et dans le Psaume XLVIII. Débora est aussi, dans le livre de la Genèse (xxiv, 59, et xxxv, 8), le nom de la nourrice de Rébecca.

—  André PAUL

Écrit par :

Classification


Autres références

«  DÉBORA  » est également traité dans :

JUDAÏSME - Histoire des Hébreux

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 11 020 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La conquête de Canaan, les Juges (1272-1020) »  : […] Canaan n'est plus le territoire faiblement peuplé de la période patriarcale. Géographiquement, c'est bien le pays de montagnes et de vallées promis par Dieu ; ses collines sillonnées de ruisseaux multiples en font une terre arrosée par les eaux du ciel. Mais Canaan abrite une civilisation parvenue à maturité à l'époque du bronze récent ; des cités-États, places fortes entourées de puissantes murai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judaisme-histoire-des-hebreux/#i_12149

Pour citer l’article

André PAUL, « DÉBORA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/debora/