JUGES LIVRE DES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le livre biblique des Juges doit son nom aux héros dont il rapporte l'histoire, les Juges. Dans la Bible hébraïque, ce livre suit immédiatement le Livre de Josué (dans la classification juive, il est le deuxième des « premiers prophètes »). Diverses traditions y sont recueillies qui décrivent la situation d'Israël après la conquête de la Palestine : les tribus sont en conflit quasi permanent avec les groupes ethniques ou les royaumes voisins. Bien des matériaux de ce livre sont très anciens, certains supposant une tradition orale préalable qui transmettait les histoires isolées des héros de telle ou telle tribu. Des pièces telles que le « cantique de Déborah » (chap. v, poème épique au ton triomphal) et l'« apologue de Yotam » (ix, 7-15, poème gnomique reflétant le mépris pour la monarchie qu'on retrouve en I Samuel, viii) ont été probablement fixés très tôt par écrit. On admet généralement, avec néanmoins plus ou moins de réserves ou de nuances, que le Livre des Juges porte l'empreinte d'un rédacteur deutéronomiste. D'aucuns pensent même que c'est dans cette œuvre que le document D a investi le meilleur de sa méthode. Si le gros bloc du livre (iii, 7-xvi, 31) est une compilation de traditions originellement distinctes concernant les juges locaux, celles-ci sont présentées dans une perspective unique, que l'introduction (ii, 6-iii, 6), due aux éditeurs, et le passage x, 6-16, ainsi que les formules introduisant chacun des récits particuliers, manifestent avec constance. On peut relever aussi des retouches post-deutéronomistes.

La composition de chacune des histoires des Juges suit un schéma qu'on retrouve dans tout le livre : infidélité d'Israël à son Dieu ; châtiment infligé par Yahvé, qui livre son peuple à tel peuple voisin ; repentir des Israélites, qui crient vers Yahvé, et délivrance par l'envoi d'un « sauveur », le juge. Puis, lorsque l'ordre est rétabli, le cycle recommence : infidélité, châtiment, repentir, délivrance. Le Livre des Juges compr [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  JUGES LIVRE DES  » est également traité dans :

GÉDÉON, juge d'Israël (XIIIe ou XIIe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 560 mots

L'un des plus célèbres des grands juges d'Israël durant la période qui sépare la conquête de la Palestine des premiers essais de royauté, Gédéon (en hébreu, Gideôn) est l'auteur de faits de guerre éclatants qui sont racontés dans le Livre biblique des Juges. Il y est surnommé Yerub-baal (« Que Baal se montre grand », Juges, vi , 32 ; vii , 1) ; dans II Samuel, xi , 21, ce surnom est déformé en Yer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gedeon-juge-d-israel/#i_8980

Pour citer l’article

André PAUL, « JUGES LIVRE DES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/livre-des-juges/