Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

DARŚANA

Le concept hindou de « darśana » (darśana, du sanskrit dṛś, « voir ») intéresse à la fois le culte et la philosophie. Dans le culte, il désigne le fait de voir une déité, une personne ou un objet de bon augure. Cette expérience constitue une bénédiction pour le visionnaire. La faveur accordée peut différer selon la déité ou selon les circonstances, le moment et le lieu de la vision. Les rathayātrā (fêtes des chars), où des images divines sont conduites en procession à travers les rues, font accéder au darśana de la déité ceux mêmes à qui il était interdit de pénétrer dans le temple les jours précédant la fête. Le darśana (octroi d'une occasion de voir) est aussi transmis par le guru à ses disciples, par le monarque à ses sujets, et par des objets de vénération, tels que les mausolées de saints, à leurs visiteurs ou pèlerins. Dans la philosophie indienne, le terme darśana a le sens de « point de vue » et désigne les différents systèmes dont chacun présente une façon particulière de regarder la réalité et une interprétation originale des écritures sacrées, les Vedas. Cela s'explique par le fait que, pour les hindous, la philosophie (ou la Tradition éternelle, le Sanatāna Dharma) est une, mais peut s'exprimer sous des formes différentes selon les darśanas qu'on adopte. Ceux-ci peuvent donc théoriquement être en nombre indéfini et le terme s'appliquer à n'importe quelle philosophie, à condition toutefois qu'elle s'appuie sur la tradition de l'hindouisme. Mais darśana désigne généralement six grands systèmes, groupés par couples : le Mimāṁsā et le Vedānta, le Nyāya et le Vaiśeṣika, le Sāmkhya et le Yoga. D'autres darśanas sont également reconnus : hétérodoxes comme le bouddhisme et le jaïnisme, et matérialistes comme celui des cārvākas (« beaux parleurs »). Cette classification, qui vient surtout de l'Abrégé de toutes les opinions (Sarvadarshanasamgraha), de Madhva, auteur du xive siècle, n'entraîne pas d'attitude vraiment évolutive par rapport aux multiples écoles philosophiques de l'hindouisme, et il se trouve que les divers darśanas ont été illustrés par de grands philosophes qui, pour exprimer leur pensée, ont choisi de préférence tel ou tel de ces six « points de vue ». Mais, comme ceux-ci sont d'abord, en fait, des méthodes de salut, il convient de les regarder autant comme des théologies que comme des philosophies.

— Universalis

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • Universalis : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • INDE (Arts et culture) - Les doctrines philosophiques et religieuses

    • Écrit par Jean FILLIOZAT
    • 16 660 mots
    • 3 médias
    Les exposés indiens sur les diverses philosophies en honneur dans la contrée, tels que le Sarvadarśanasaṃgraha, « Abrégé de toutes les opinions », par Madhava, auteur du xive siècle, décrivent de nombreuses écoles de pensée sous le nom de darśana (« vues » ou « opinions »), mais six d'entre...
  • JINISME ou JAÏNISME

    • Écrit par Colette CAILLAT, Marie-Simone RENOU
    • 5 709 mots
    Le chemin de la Délivrance est constitué par trois joyaux : la droite « connaissance » ( jñāna), la droite « vue » ou « foi » (darśana) et la droite « conduite » (cāritra). C'est dans le canon, divisé en quatre grandes sections constituées chacune par un certain nombre de traités,...
  • JÑĀNA

    • Écrit par Jean VARENNE
    • 369 mots

    La réflexion philosophique indienne (tant bouddhiste qu'hindoue) est déterminée par un certain nombre de présupposés, parmi lesquels l'idée que le sujet pensant est modifié, dans sa nature même, par le type de connaissance qu'il acquiert au cours de son existence. Ainsi le ...

  • LOGIQUE INDIENNE

    • Écrit par Kuno LORENZ
    • 6 569 mots
    ...nombreux siècles où, pour défendre les Vedas en s'efforçant d'en reconstruire rationnellement les doctrines au moins en partie, se sont développés les darśana orthodoxes. Le terme le plus ancien qu'on connaisse pour désigner à la fois l'action de raisonner et la théorie du raisonnement est « ānvīkṣikī...
  • Afficher les 13 références

Voir aussi