MALAPARTE CURZIO (1898-1957)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le roman essai

On retrouve constamment dans les expériences littéraires de Malaparte une attirance pour la satire politique, le besoin d'aborder l'actualité la plus brûlante par le biais d'un style capable d'allier le journalisme à la littérature.

En effet, l'écriture de Malaparte fait éclater les genres. Dès son premier essai, Viva Caporetto !, qu'il écrit et publie à son compte en 1921, les observations sont incisives, le ton polémique. Les conclusions s'appliquent à la fois aux idéologies en général et aux mœurs italiennes en particulier. L'auteur montre comment la guerre n'est pas voulue par ceux qui la combattent mais bénéficie à ceux qui la veulent, ce qui le rapproche des thèses défendues par Henri Barbusse dans son roman Le Feu, paru en 1916.

Dans cette perspective, les deux œuvres majeures de Malaparte, celles qui font de lui un très grand écrivain du xxe siècle, sont incontestablement Kaputt (1944) et La Peau (La Pelle, 1949). Deux livres « cruels », selon sa propre définition, deux visions tragi-comiques d'un spectateur des entreprises les plus scabreuses d'une Europe qui n'est plus qu'une « famille d'assassins, de ruffians et de lâches », comme il l'écrit dans Il y a quelque chose de pourri. Une Europe que seul l'ingénuité des Américains pouvait sauver de son destin funeste. Les horreurs et la dégradation de l'homme qui tire son plaisir de la mort commencent avec Kaputt sur les fronts de l'Est, où Malaparte a été envoyé par le Corriere della sera. Elles se poursuivent dans La Peau sous le ciel blême de Naples où entrent les Alliés en septembre 1943. Là, le peuple se livre au commerce de ses propres enfants en renonçant à la liberté et à la dignité afin de survivre, de « sauver sa peau ». Liliana Cavani a réalisé en 1981 une adaptation cinématographique de ce roman en en confiant le rôle principal à Marcello Mastroianni. Dans ces deux récits, l'écriture de Malaparte trouve sa plénitude, dans une sorte de provocation ba [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Écrit par :

  • : professeur habilité à diriger des recherches en art moderne et contemporain

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Giovanni JOPPOLO, « MALAPARTE CURZIO - (1898-1957) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 avril 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/curzio-malaparte/