CRISES FINANCIÈRESInstabilité financière

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'instabilité financière se manifeste par des mouvements importants et parfois brutaux des variables financières, notamment les cours boursiers et les taux de change. Elle prend la forme de phases haussières (les booms) ou baissières (les dépressions), qui tendent à éloigner d'une manière significative et durable ces variables de leur valeur d'équilibre fondamental. Pour le taux de change, par exemple, cette valeur fondamentale est celle qui assure l'équilibre interne (absence d'inflation) et externe (balance des paiements) du pays émetteur de la monnaie en question. Il convient de bien distinguer l'instabilité financière de la simple volatilité financière ; cette dernière (souvent mesurée par la « variance » des rendements des titres, des taux de change, etc.) décrit les fluctuations temporaires et de faible amplitude des variables financières autour de leur valeur moyenne. Les crises financières traduisent en général une instabilité financière forte. Elles désignent des perturbations sur les marchés bancaires et financiers qui conduisent à la défaillance d'établissements bancaires et financiers, avec un risque de propagation à l'ensemble du système financier – que l'on qualifie de « risque systémique » – de telle sorte qu'est mise en danger l'une au moins des trois fonctions clés du système financier : l'allocation du crédit et des capitaux, la circulation des moyens de paiement et l'évaluation des actifs financiers. Les crises financières sont d’une ampleur variable. Les plus graves, telles celles de 1929 ou de 2008, ont des effets dépressifs importants sur l’activité économique.

L'instabilité financière constitue l'un des traits marquants de l'économie contemporaine. Mais les phénomènes d'instabilité et de crise financières ne sont pas nouveaux. Dans sa passionnante Histoire mondiale de la spéculation financière de 1700 à nos jours (1989), Charles Kindleberger [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages

Écrit par :

  • : professeur d'économie à l'université de Paris-XIII-Villetaneuse

Classification

Autres références

«  CRISES FINANCIÈRES  » est également traité dans :

CRISES FINANCIÈRES - Krachs boursiers

  • Écrit par 
  • Christophe BOUCHER
  •  • 4 280 mots
  •  • 13 médias

Il n'existe pas de définition précise et rigoureuse des notions de « crise boursière » ou de « krach boursiers ». Ces expressions, couramment employées l'une pour l'autre, servent à désigner un effondrement brutal et de grande ampleur des cours boursiers. Une telle situation survient généralement à l'issue de la formation d'une bulle spéculative qui finit par éclater, mais aussi lors d'une dégrada […] Lire la suite

CRISES FINANCIÈRES - Régulation financière internationale

  • Écrit par 
  • Dominique PLIHON
  •  • 4 704 mots

Au cours des années qui marquent l'avènement du xxie siècle, l'économie mondiale est secouée par des désordres financiers récurrents. Ces derniers se manifestent sous des formes diverses : crises financières des pays émergents tels que la Turquie en 2000 et l'Argentine e […] Lire la suite

AGENCES DE NOTATION

  • Écrit par 
  • Patrick JOLIVET
  •  • 3 398 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  Remises en cause  »  : […] La crise financière de 2007-2008, dite crise des subprimes (par référence aux emprunts immobiliers hypothécaires à risque aux États-Unis), puis la crise de la dette souveraine qui la suit immédiatement en 2009-2010 ont conduit à la mise en cause des agences de notation des deux côtés de l'Atlantique. Cette mise en cause porte sur au moins trois arguments : l'incapacité des agences à prévoir des c […] Lire la suite

AGLIETTA MICHEL (1938- )

  • Écrit par 
  • Yamina TADJEDDINE
  •  • 1 083 mots
  •  • 1 média

Penseur du capitalisme et de la monnaie, Michel Aglietta est un chercheur, un pédagogue et un expert reconnu des économistes, des historiens et des anthropologues, mais aussi des politiciens et des syndicalistes de toute tendance . Né dans une famille modeste d’immigrés italiens en 1938 à Chambéry, il intègre l’École polytechnique en 1959, puis entre à l’Institut national de la statistique et des […] Lire la suite

ALGÉRIE

  • Écrit par 
  • Charles-Robert AGERON, 
  • Jean LECA, 
  • Sid-Ahmed SOUIAH, 
  • Benjamin STORA
  • , Universalis
  •  • 42 026 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Les richesses minières et énergétiques »  : […] L'Algérie possède des ressources minières non négligeables. Le minerai de fer, dont l'essentiel des réserves est situé à Gara-Djebilet au sud de Tindouf, est également présent à Ouenza, Bou Khadra, Beni Saf et Zaccar, près de la frontière tunisienne. La production, en 2007, était de l'ordre de 1,6 million de tonnes, mais les capacités maximales de production sont loin d'être atteintes. On estime […] Lire la suite

ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne moderne et contemporaine

  • Écrit par 
  • Michel EUDE, 
  • Alfred GROSSER
  •  • 26 839 mots
  •  • 39 médias

Dans le chapitre « L'économie nationale et ses fluctuations »  : […] Le développement de l'industrie et des transports ne va pas sans l'organisation d'un marché financier. L'unité monétaire est pratiquement assurée par la convention de 1857 qui, au-dessus des monnaies des États, crée le thaler d'union, équivalent au thaler prussien. Les premiers grands établissements de crédit datent de ces années : Darmstädter Bank en 1853, Diskontogesellschaft en 1856. La Bourse […] Lire la suite

ARGENTINE

  • Écrit par 
  • Jacques BRASSEUL, 
  • Romain GAIGNARD, 
  • Roland LABARRE, 
  • Luis MIOTTI, 
  • Carlos QUENAN, 
  • Jérémy RUBENSTEIN, 
  • Sébastien VELUT
  •  • 36 981 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « La grande crise de 2001 »  : […] Dans un contexte de déflation et de fortes sorties de capitaux – associées à une diminution persistante des dépôts bancaires, la crise ouverte a été déclenchée en décembre 2001 par la mise en place du corralito (le gel des dépôts bancaires) et la suspension du déboursement d'une tranche du prêt accordé par le FMI, remettant en cause l'accord en vigueur avec cette institution. Bien que largement […] Lire la suite

BANQUE - La crise des subprimes et le système bancaire

  • Écrit par 
  • Paul LAGNEAU-YMONET, 
  • Angelo RIVA
  •  • 2 874 mots

La crise déclenchée durant l'été de 2007 sur le marché des dérivés de crédit a eu pour cause première le retournement du marché des emprunts immobiliers aux États-Unis. Elle s'est transformée l'année suivante en une crise financière majeure, affectant tout particulièrement les banques. Elle a ensuite précipité une dépression économique qui a obligé les pouvoirs publics, en 2009 puis en 2010, à ve […] Lire la suite

BANQUE - Supervision prudentielle

  • Écrit par 
  • Jézabel COUPPEY, 
  • Dominique PLIHON
  •  • 6 046 mots

Dans le chapitre « L’évolution de la supervision prudentielle après la crise de 2008 »  : […] La crise financière internationale qui s’est propagée dans les principaux pays développés à partir de 2008 a mis au grand jour les insuffisances de la supervision prudentielle. Non seulement le système de supervision existant n’a pas pu empêcher la crise, mais on peut même considérer qu’il a contribué à celle-ci. D’importantes réformes ont été engagées avec la mise en place en septembre 2010 de Bâ […] Lire la suite

BANQUES CENTRALES

  • Écrit par 
  • Sylvie DIATKINE
  •  • 6 873 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La doctrine »  : […] L'inflation n'est qu'un des facteurs d'altération de la confiance dans la monnaie ; le risque systémique qui met en péril le système de paiements en représente un autre. Ce dernier est lié au développement des formes diverses d'instabilité financière. Elles peuvent se manifester au sein du système bancaire (par exemple, la crise des Caisses d'épargne dans les années 1980 aux États-Unis, les nombr […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Dominique PLIHON, « CRISES FINANCIÈRES - Instabilité financière  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 janvier 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/crises-financieres-instabilite-financiere/