CRISE DE LA ZONE EURO

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

À partir de 2010, la zone euro est confrontée à une crise économique liée à la dette publique des États qui la composent.

À partir de 2007, la crise des subprimes (prêts immobiliers à taux variable) contraint les principaux pays industrialisés, dont la dette publique est très importante depuis longtemps, à dépenser énormément pour sauver les banques et soutenir l'activité économique. Dans la zone euro, cette augmentation des dépenses accroît encore la dette publique. Certains pays semblent de moins en moins capables de rembourser leurs dettes, et les organismes financiers mondiaux doutent des possibilités d'intervention dont dispose la Banque centrale européenne. Le fait que, dans l'Union européenne, les décisions doivent se prendre à l'unanimité augmente leur inquiétude.

Prêter à certains États européens semble de plus en plus risqué. Or, moins un emprunteur est fiable, plus les taux d'intérêt qu'on lui réclame pour lui prêter à nouveau augmentent. Cela accroît encore ses dépenses et sa dette.

En 2010, la Grèce demande un soutien d'urgence à l'Union européenne et au Fonds monétaire international, qui lui versent des sommes très importantes. En contrepartie, ce pays s'engage dans une politique d'austérité budgétaire (réduction des dépenses de l'État, des pensions de retraite, des salaires des fonctionnaires) qui ralentit son économie.

La crise de la dette s'étend au Portugal, à l'Irlande, à l'Espagne, à l'Italie. Elle connaît un pic en 2011 et provoque plusieurs interventions inédites de la Banque centrale européenne, soucieuse notamment de préserver l'avenir de l'euro. Elle contraint les Premiers ministres grec et italien à la démission en 2011. Elle impose la mise en place de politiques d'austérité budgétaire dans les pays les plus endettés de la zone euro.

—  Arnaud BALVAY

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 1 page

Écrit par :

Classification

Autres références

«  CRISE DE LA ZONE EURO  » est également traité dans :

CHANGE - Les régimes de change

  • Écrit par 
  • Patrick ARTUS
  •  • 6 880 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La crise de la zone euro depuis 2008 »  : […] La crise de la zone euro consiste essentiellement en l’arrêt de la circulation internationale des capitaux entre les pays de la zone euro (ce que, pour les pays émergents, on appelle un sudden stop ) ; les pays qui avaient en 2008 des déficits extérieurs importants (Espagne, Italie, Portugal, Grèce, Irlande) ne pouvaient donc plus financer ces déficits puisque les pays excédentaires de la zone eur […] Lire la suite

CRISE DES SUBPRIMES

  • Écrit par 
  • Dominique PLIHON
  •  • 5 432 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les quatre phases de la crise »  : […] La crise débute par un effondrement du marché de l'immobilier des États-Unis à partir de l'été de 2007. De 1996 à 2006, le prix de l'immobilier résidentiel a triplé. Cette bulle immobilière a explosé à partir de 2007 avec l'augmentation des taux de défaut de remboursement des prêts par les ménages. Ce retournement brutal a été provoqué par le changement de cap de la politique monétaire de la banq […] Lire la suite

CRISES ÉCONOMIQUES (1980-2012)

  • Écrit par 
  • Dominique PLIHON
  •  • 3 153 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La crise des dettes souveraines dans la zone euro »  : […] La crise qui a secoué la zone euro à partir de la fin de 2009 illustre le rôle central de la dette (privée et publique) dans les processus d'instabilité financière. La crise des subprimes , qui a débuté aux États-Unis en 2007, s'est propagée en Europe et au Japon dans le contexte de la finance globalisée, comme on l'a vu. Au départ, cette crise était due à une suraccumulation de dette privée par l […] Lire la suite

ÉCONOMIE MONDIALE - 2011 : une année de tourmente

  • Écrit par 
  • Nicolas SAGNES
  •  • 3 085 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Crise de la dette dans la zone euro  »  : […] Dans la zone euro, la crise de la dette s'est aggravée (en Grèce) et élargie (à l'Espagne puis à l'Italie, et dans une moindre mesure à la France). Les marchés ont fortement revalorisé les risques souverains des États de la zone, en fonction des difficultés économiques et budgétaires de chacun d'entre eux, les taux d'emprunt souverain ayant atteint de nouveaux sommets. En fin d'année, l'écart ent […] Lire la suite

EURO

  • Écrit par 
  • Agnès BÉNASSY-QUÉRÉ
  •  • 6 240 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre «  La politique économique en union monétaire »  : […] La politique monétaire de la zone euro est décidée mensuellement par le Conseil des gouverneurs de la BCE, qui réunit les six membres du directoire et les gouverneurs des banques centrales nationales, soit vingt-quatre membres au total au 1 er  janvier 2014. Le Conseil des gouverneurs a pour objectif principal la « stabilité des prix » dans la zone euro. En pratique, l’objectif visé est une inflat […] Lire la suite

INVESTISSEMENT

  • Écrit par 
  • Richard DUHAUTOIS, 
  • Patrick VILLIEU
  •  • 6 356 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'évolution de l'investissement en France »  : […] En pourcentage du PIB, l’évolution de l’investissement des entreprises françaises fait apparaître une tendance baissière de 1950 à 1997, suivie d’une reprise jusqu’en 2018. Sur une période de soixante-dix ans, le taux d’investissement (défini comme le rapport FBCF/PIB) des entreprises s’est ainsi réduit de près de 5 points. Au-delà de ce mouvement tendanciel, l’instabilité de l’investissement s’es […] Lire la suite

LAGARDE CHRISTINE (1956- )

  • Écrit par 
  • Jean-Marc DANIEL
  •  • 1 195 mots
  •  • 1 média

Présidente du Fonds monétaire international (FMI) de 2011 à 2019 et de la Banque centrale européenne (BCE) depuis le 1 er  novembre 2019, Christine Lagarde est une avocate d’affaires et femme politique entrée relativement tard dans le monde des hauts responsables de l’économie mondiale . Née le 1 er  janvier 1956 à Paris, Christine Lallouette passe ses premières années au Havre où ses parents sont […] Lire la suite

MONDIALISATION - Globalisation financière

  • Écrit par 
  • Philippe MARTIN, 
  • Dominique PLIHON
  •  • 8 378 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L’instabilité et les crises au cœur de la finance globalisée »  : […] L’accélération du processus de globalisation financière est allée de pair avec la montée de l’instabilité sur la planète. Les années 1990 se sont caractérisées par la récurrence des crises bancaires et des crises de change, que ce soit en Europe (crise du Système monétaire européen de 1992-1993), ou dans les pays émergents d’Asie, d’Amérique latine ou d’Europe centrale et orientale à la fin des a […] Lire la suite

Les derniers événements

11-23 mars 2020 Union européenne. Lutte contre l'épidémie de Covid-19.

Le 12, Christine Lagarde, présidente de la Banque centrale européenne, appelle les États européens à « une réponse budgétaire ambitieuse et collective » pour soutenir l’économie face à la crise sanitaire, et à ne « pas s’attendre à ce que les banques centrales soient la première ligne de défense ». Elle laisse entendre que la BCE n’a pas pour mission de resserrer les écarts entre les taux des obligations des États de la zone euro – le « spread ». […] Lire la suite

13 décembre 2018 Union européenne. Fin du programme d'assouplissement monétaire de la BCE.

Cette politique visait à faciliter l’accès au crédit à des taux proches de zéro afin de relancer l’économie de la zone euro après la crise de 2008 et de prévenir toute tendance déflationniste. La BCE a ainsi racheté des titres de dettes détenus par les banques pour un montant de 2 600 milliards d’euros. […] Lire la suite

26 octobre 2014 Union européenne. Test de résistance des banques à une situation de crise

) publie le bilan du test de résistance aux effets d'une crise économique grave auquel ont été soumises les cent trente banques de la zone euro sur la base de leur bilan de 2013. Vingt-cinq banques échouent à ce test, nombre qu'il faut ramener à treize si on tient compte des efforts de recapitalisation effectués depuis lors, le défaut de capital cumulé s'élevant alors à 9,5 milliards d'euros. […] Lire la suite

22-31 août 2014 France. Constitution d'un deuxième gouvernement Valls

Le 22, dans un entretien au Monde, le ministre de l'Économie Arnaud Montebourg, s'insurgeant contre « les axiomes idéologiques de la droite allemande », déclare que, dans la zone euro, « il faut donner la priorité à la sortie de crise et faire passer au second plan la réduction dogmatique des déficits, qui nous conduit à l'austérité et à la montée continue du chômage ». […] Lire la suite

19 février 2013 France – Grèce. Visite du président François Hollande en Grèce

En visite à Athènes, le président François Hollande affirme que « la zone euro est sortie de la crise » et apporte sa « confiance » à la Grèce, confrontée depuis des années à « des choix douloureux » mais « nécessaires ». « Investir en Grèce est possible », ajoute-t-il. Le Premier ministre Antonis Samaras estime que cette visite, après celle de la chancelière Angela Merkel en octobre 2012, prouve que son pays n'est plus « le maillon faible de l'Europe ». […] Lire la suite

Pour citer l’article

Arnaud BALVAY, « CRISE DE LA ZONE EURO », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 août 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/crise-de-la-zone-euro/