CREEK

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Tribu indienne d'Amérique du Nord, qui parlait une langue muskogean et occupait à l'origine une très grande partie des plaines de Georgie et d'Alabama. Le mode de subsistance des Creek reposait principalement sur la culture du maïs, des haricots et des courges ; les femmes s'occupaient surtout des cultures, tandis que les hommes de la tribu partaient à la chasse ou à la guerre. Les Creek étaient divisés en deux groupes : les Muskogee (ou Creek supérieurs), qui occupaient la partie nord du territoire creek ; les Creek inférieurs – Hitchiti et Alabama –, qui avaient à peu près les mêmes traditions que les Creek supérieurs, mais parlaient un dialecte légèrement différent. Leurs villes étaient divisées en deux groupes : les villes blanches, qu'ils utilisaient lors de leurs cérémonies de paix, et les villes rouges, réservées aux cérémonies de guerre. L'existence de rangs était un élément important de la vie sociale des Creek ; le rang auquel se situait un individu était fonction des mérites personnels (prouesses guerrières) ou de la sagesse venue avec l'âge, et non de la naissance. Comme presque tous les Indiens du sud-est des États-Unis, les Creek se faisaient souvent complètement tatouer le corps, chaque tatouage étant un insigne officiel. Les jeunes garçons recevaient leur premier tatouage lorsqu'ils acquéraient le rang de guerrier.

Dans toutes les villes creek, les maisons entouraient une place ou une esplanade communale. Ces maisons étaient de forme rectangulaire, les quatre murs verticaux étaient faits de poteaux recouverts de boue pour former un clayonnage ; elles avaient des toits en pente, recouverts d'écorce ou de chaume, et des trous pratiqués dans les pignons laissaient s'échapper la fumée. Si la ville possédait un temple, c'était un édifice au toit de chaume, en forme de dôme, qui était bâti sur un tertre d'environ 2,50 m de hauteur ; des marches y étaient creusées pour accéder à la porte. La place était le point de rassemblement de toutes les pratiques religieuses importantes, telles que la cérémonie des moissons ou [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  CREEK  » est également traité dans :

AMÉRINDIENS - Amérique du Nord

  • Écrit par 
  • Marie-Pierre BOUSQUET, 
  • Roger RENAUD
  • , Universalis
  •  • 10 328 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La fondation des confédérations »  : […] Différents incidents marquent et symbolisent ce renouveau. Dans la région des Grands Lacs, c'est la Confédération iroquoise (1649-1655) et la constitution de la première force politique indienne, capable de traiter d'égal à égal avec les Blancs. Dans le courant du xviii e  siècle, les Iroquois accueillent en leur sein de nombreux groupes d'Indien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerindiens-amerique-du-nord/#i_18809

ATLANTA

  • Écrit par 
  • Laurent VERMEERSCH
  •  • 1 255 mots
  •  • 1 média

Symbole de l’affirmation économique des villes du sud des États-Unis, Atlanta est passée en quarante ans du rang de ville moyenne à celui de métropole internationale. Alors que l’agglomération comptait 2 millions d’habitants en 1980, elle en compte 5,9 millions en 2017, dont 420 000 dans la commune d’Atlanta, et se place ainsi au neuvième rang des agglomérations américaines. La capitale de la Geo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atlanta/#i_18809

SÉMINOLES

  • Écrit par 
  • Agnès LEHUEN
  •  • 702 mots

Indiens d'Amérique du Nord, les Séminoles parlaient une langue muskogee et étaient issus de la nation creek ; en effet, dans la seconde partie du xviii e  siècle, des bandes de Creek quittèrent les villes indiennes de l'actuelle Georgie, où ils étaient installés, et gagnèrent le nord de la Floride. Ils s'établirent dans ce territoire, qui était pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seminoles/#i_18809

Pour citer l’article

Agnès LEHUEN, « CREEK », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/creek/