APACHE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Rituel de passage

Rituel de passage
Crédits : Paul Chesley/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Reddition de Geronimo

Reddition de Geronimo
Crédits : Education Images/ Universal Images Group/ Getty Images

photographie


Ethnie amérindienne du sud-ouest de l'Amérique du Nord, qui joua un rôle important dans l'histoire de cette région pendant la seconde moitié du xixe siècle. Menés par des chefs tels que Cochise, Mangas Coloradas, Geronimo et Victorio, les Apache vivaient en Arizona, au Colorado, au Nouveau-Mexique, au Texas, ainsi qu'au nord de Chihuahua et de Sonora, dans l'actuel Mexique. Les ancêtres des Apache arrivèrent probablement dans le Sud-Ouest, vers l'an mille. Dès que le cheval fit son apparition, ces Indiens et d'autres Apache des plaines furent fortement repoussés vers le Sud et l'Ouest par les Comanche et les Ute.

Du point de vue culturel, on divise les Apache en deux groupes : les Apache de l'Est (Mescalero, Jicarilla, Chiricahua, Lipan, Apache Kiowa) et les Apache de l'Ouest (Cibecue, Mimbreno, Coyotero, Tonto du Nord et du Sud, qu'on appelle aussi Apache Mogollon). L'absence d'organisation tribale centralisée est la principale caractéristique des Apache de l'Est et des Apache de l'Ouest, exception faite des Apache Kiowa. Rassemblement autonome de petits groupes locaux, à l'intérieur d'une région déterminée, la « bande » formait le groupe politique fondamental ainsi que le groupe de base pour les guerres et les raids ; le chef le plus puissant à l'intérieur des groupes locaux devenait de facto celui de la bande, et plusieurs bandes pouvaient être réunies sous la direction d'un leader.

Les shamans apaches avaient pour fonction de guérir les malades et d'assurer le bien-être de la tribu. Les Apache pensaient que les filles avaient, au moment de la puberté, des pouvoirs spéciaux qui procuraient la fertilité et la santé à toute la tribu, si bien que les rites de passage des filles à la puberté formaient une partie importante de leur rituel. Ils vivaient de la chasse et de la cueillette des [...]

Rituel de passage

Rituel de passage

Photographie

Une jeune fille apache accomplissant le rituel de passage de la puberté, en Arizona, États-Unis. 

Crédits : Paul Chesley/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  APACHE  » est également traité dans :

AMÉRINDIENS - Amérique du Nord

  • Écrit par 
  • Marie-Pierre BOUSQUET, 
  • Roger RENAUD
  • , Universalis
  •  • 10 328 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La conquête »  : […] Ne parvenant pas à faire éclater la Confédération, les États-Unis optent pour la guerre. Dans le Sud, les tribus qui comptent dans leurs rangs une importante population métisse se sont divisées entre ceux qui sont partisans d'une politique de conciliation et d'adaptation culturelle et ceux qui sont partisans d'une opposition plus ferme. Ces divisions, auxquelles s'ajoutent les intrigues espagnoles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerindiens-amerique-du-nord/#i_19012

ANTHROPOLOGIE DE LA COMMUNICATION

  • Écrit par 
  • Julien BONHOMME
  •  • 4 199 mots

Dans le chapitre « L’indexicalité sociale du langage »  : […] L’anthropologie de la communication ne porte pas seulement sur les échanges verbaux en face à face, mais s’occupe de toute espèce de communication, quels que soient la nature des messages et les canaux qu’ils empruntent. Même le silence constitue une forme de communication, puisque le fait de s’abstenir de parler est une situation significative pour les participants. Keith Basso a par exemple étu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropologie-de-la-communication/#i_19012

ATHAPASCAN

  • Écrit par 
  • Agnès LEHUEN
  •  • 382 mots

La plus répandue des familles linguistiques indiennes d'Amérique du Nord : côte arctique et Nouveau-Mexique, côte pacifique, près de la baie d'Hudson et du rio Colorado à l'embouchure du rio Grande. Les langues de la famille athapascan ont toutes des points communs, tant du point de vue phonétique que morphologique. Cependant, les Indiens de langue athapascan présentent tant de différences physiqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/athapascan/#i_19012

CHIRICAHUA

  • Écrit par 
  • Agnès LEHUEN
  •  • 356 mots
  •  • 1 média

Tribu apache particulièrement crainte lors des guerres apaches du xix e  siècle, les Chiricahua vivaient dans les montagnes de Chiricahua et du Dragon (sud-est de l'Arizona), ainsi qu'à la frontière du Nouveau-Mexique et dans la région de Chihuahua. Le mode de vie de ces Indiens était encore plus nomade que celui des autres tribus apaches et cette […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chiricahua/#i_19012

COCHISE (1812 env.-1874)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 404 mots

On ne sait rien de la jeunesse de Cochise, chef apache de la tribu des Chiricahua, né vers 1812. Pendant les années 1850, la paix règne entre les colons et les Amérindiens qui travaillent comme bûcherons à la gare de la diligence d'Apache Pass. Les troubles commencent en 1861 lorsqu'un groupe d'Apache chasse le bétail d'un colon et enlève l'enfant d'un ouvrier du ranch. Un officier de l'armée a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cochise/#i_19012

JICARILLA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 329 mots

Peuple amérindien établi dans le sud-est des États-Unis, les Jicarilla constituent l'une des nombreuses bandes autonomes qui forment la famille des Apaches de l'Est. Leur territoire traditionnel couvre initialement une partie des actuels États du Colorado, de l'Oklahoma et du Nouveau-Mexique. Les Jicarilla vivent dans des wigwams – huttes de forme conique dont la structure en branchages est reco […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jicarilla/#i_19012

MESCALERO

  • Écrit par 
  • Agnès LEHUEN
  •  • 330 mots

Branche orientale des Apaches qui vivait dans le centre du Nouveau-Mexique ; autrefois, des bandes de Mescalero se trouvaient aussi dans les monts Davis, au Texas, et plus au sud dans la région de Chihuahua. Leur nom a été formé sur le mot « mescal ». C'est de cette plante qu'ils tiraient leur nourriture et leur boisson ; ces Indiens étaient un groupe pratiquant avant tout la chasse et la cueillet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mescalero/#i_19012

MUSICALES (TRADITIONS) - Musiques des Amériques

  • Écrit par 
  • Gérard BEHAGUE
  •  • 5 844 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'Amérique du Nord : les musiques indiennes et eskimos »  : […] Les musiques indiennes . Avant l'arrivée des Européens en Amérique du Nord, les cultures indiennes agricoles s'étaient développées surtout dans la partie méridionale du continent, dans les terres boisées de la Georgie, du Tennessee et de l'Ohio où se trouvaient les tribus Seminole, Creek, Cherokee et Shawnee, et plus au nord, autour des grands lacs, les Chippewa (ou Ojibway) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musicales-traditions-musiques-des-ameriques/#i_19012

Pour citer l’article

Agnès LEHUEN, « APACHE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/apache/