YUCATÁN PÉNINSULE DU

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La péninsule yucatèque, au sud-est du Mexique, entre le golfe du Mexique et la mer des Caraïbes, forme une basse table calcaire récemment émergée, recouverte par la forêt dense dans sa partie centrale et méridionale, par des formations végétales xérophiles dans sa partie nord-ouest. Ce dernier secteur était pourtant densément peuplé à l'arrivée des Espagnols, comme en témoignent les ruines de Chichén Itzá et d'Uxmal. Au contraire, les monuments noyés dans la selva méridionale, présents aussi dans le Petén guatémaltèque, sont les témoins d'un peuplement entièrement disparu.

Mexique : carte physique

Carte : Mexique : carte physique

Carte

Carte physique du Mexique. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Chichén-Itzá : El Castillo

Photographie : Chichén-Itzá : El Castillo

Photographie

La pyramide dite El Castillo Chichén-Itzá, Yucatán, Mexique. 

Crédits : Cosmo Condina/ Getty Images

Afficher

Uxmal

Photographie : Uxmal

Photographie

À l'arrière-plan, le Quadrilatère des Nonnes, puis la Maison des Tortues. À droite, la pyramide-temple dite du Devin (hauteur totale : 26 mètres). Civilisation maya. Uxmal, Yucatán, Mexique. 

Crédits : Will & Deni McIntyre/ Getty Images

Afficher

Les évangélisateurs eurent fort à faire pour encadrer le peuplement indigène maya qui fut regroupé en gros villages, parfois de force. L'économie locale est restée modeste : la production sucrière tentée au début du xixe siècle a entraîné, par la pression qu'elle exerçait sur la main-d'œuvre indigène, la grande révolte de la guerre des Castes (1847-1853). L'aristocratie de Mérida dut faire appel à l'armée fédérale mexicaine et accepter du même coup d'appartenir plus nettement à un Mexique dans lequel l'État de Yucatán reste très mal relié à l'ensemble national : les zones à peu près vides de l'Ouest (Campeche) et de l'Est (Quintana Roo) en ont été détachées pour former deux États. Dans l'un et l'autre, l'exploitation du bois, puis une agriculture encore pauvre, au Quintana Roo la récolte de la gomme à mâcher (chicle) ne peuvent nourrir qu'une population limitée dans sa croissance. La région centrale du Yucatán, autour de Mérida, dut sa prospérité, entre la fin du xixe siècle et les années 1920, à la monoculture du sisal (henequén), exporté principalement par le port de Progreso vers le marché nord-américain (liens pour moissonneuses-lieuses). La stagnation de cette culture, faute d'un marché prospère depuis les années 1930, a entraîné des difficultés sociales persistantes, malgré la réforme agraire intervenue sous la présidence de Lázaro Cárdenas, à la fin des années 1930 : les paysans sont, en effet, restés sous la cou [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Médias de l’article

Mexique : carte physique

Mexique : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Chichén-Itzá : El Castillo

Chichén-Itzá : El Castillo
Crédits : Cosmo Condina/ Getty Images

photographie

Uxmal

Uxmal
Crédits : Will & Deni McIntyre/ Getty Images

photographie

Site de Tulum, Mexique

Site de Tulum, Mexique
Crédits : M. Lachenal

photographie

Afficher les 4 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  YUCATÁN PÉNINSULE DU  » est également traité dans :

AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • René BLANCHET, 
  • Jacques BOURGOIS, 
  • Jean-Louis MANSY, 
  • Bernard MERCIER DE LÉPINAY, 
  • Jean-François STEPHAN, 
  • Marc TARDY, 
  • Jean-Claude VICENTE
  •  • 24 173 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Le domaine caraïbe et l'Amérique centrale »  : […] Situés entre les continents nord-américain et sud-américain, le domaine caraïbe et l'Amérique centrale appartiennent à la plaque Caraïbes, qui se déplace vers l'est à la vitesse relative de 2 centimètres par an environ. La sismicité actuelle révèle clairement la configuration de cette plaque. Au nord, la plaque est limitée par le système décrochant senestre de Polochic-Motagua (ou transversale de […] Lire la suite

BONAMPAK

  • Écrit par 
  • Jacques SOUSTELLE
  •  • 323 mots
  •  • 4 médias

Les ruines du centre cérémoniel maya que les archéologues ont baptisé Bonampak (« murs peints ») s'élèvent sur des collines dans la vallée du Lacanhá, affluent de l'Usumacinta, à environ 30 km de Yaxchilán . On y remarque notamment les vestiges de neuf édifices ainsi que des autels et des stèles à bas-reliefs. Découvertes en 1946, les fresques qui ont valu à Bonampak sa célébrité couvrent les paro […] Lire la suite

CHICXULUB CRATÈRE DE

  • Écrit par 
  • Robert KANDEL
  •  • 438 mots

Pour la plupart des spécialistes, les extinctions massives d'espèces à la fin du Crétacé, il y a 65 millions d'années (Ma), ont résulté de l'obscurcissement du Soleil et de changements climatiques de grande ampleur déclenchés par un impact météoritique catastrophique. Témoins d'un choc violent, le cratère de 180 km de diamètre identifié à Chicxulub, près de la côte du Yucatán (Mexique), et la ré […] Lire la suite

DINOSAURES

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 7 333 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « L'impact météoritique de la limite Crétacé-Tertiaire »  : […] Les premiers éléments concrets de réponse sont venus en 1980, lorsque fut annoncée la découverte, dans un très mince niveau argileux situé à la limite Crétacé-Tertiaire, d'indices de la collision d'un astéroïde avec la Terre, le diamètre de cet astéroïde étant estimé à environ 10 kilomètres. Il s'agissait, tout d'abord, d'un enrichissement considérable en iridium, métal très rare dans la croûte t […] Lire la suite

EXTINCTIONS BIOLOGIQUES

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT, 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 8 278 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Une collision cosmique »  : […] En 1980, par un article resté célèbre, publié dans Science , Luis Alvarez et ses collaborateurs annonçaient la découverte dans les strates sédimentaires, à la limite Crétacé-Tertiaire, d'un enrichissement notable en iridium, qu'ils interprétaient comme la conséquence de la collision d'une énorme météorite avec la Terre. Le cataclysme provoqué par cet impact aurait été la cause des extinctions surv […] Lire la suite

MAYAS

  • Écrit par 
  • Éric TALADOIRE
  •  • 6 648 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Une grande diversité interne »  : […] Même si les grands sites du Petén partagent les caractéristiques qui donnent à la civilisation son unité, on ne saurait minimiser la diversité des expressions régionales. La division même en entités rivales ainsi que la variété des ressources ont facilité cette recherche de spécificité. Elles l'ont parfois même rendu inévitable. Au sein d'un art maya classique, certaines cités innovent. Copán ou […] Lire la suite

MEXIQUE

  • Écrit par 
  • Jacques BRASSEUL, 
  • Henri ENJALBERT, 
  • Roland LABARRE, 
  • Cécile LACHENAL, 
  • Jean A. MEYER, 
  • Marie-France PRÉVÔT-SCHAPIRA, 
  • Philippe SIERRA
  •  • 32 124 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « Le basculement du regard vers le sud »  : […] À l'opposé des Nords dynamiques, et du Centre en difficulté mais qui maintient sa domination, le sud du pays apparaît comme un vaste ensemble en marge du développement. L'idée selon laquelle « le Sud aussi existe », développée au début des années 2000 par les autorités mexicaines, s'appuie sur des indicateurs révélant que les populations y sont deux fois plus pauvres que la moyenne du pays, que l […] Lire la suite

PRÉCOLOMBIENS - Méso-Amérique

  • Écrit par 
  • Rosario ACOSTA, 
  • Brigitte FAUGÈRE, 
  • Oruno D. LARA, 
  • Éric TALADOIRE
  • , Universalis
  •  • 17 156 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Le Préclassique récent, et la mise en place des grandes civilisations »  : […] Au cours du vi e  siècle avant J.-C., les cités olmèques déclinent ou sont abandonnées, ce qui n'implique d'ailleurs pas un dépeuplement régional. La civilisation olmèque cède la place à d'autres, qui vont faire fructifier ses innovations. Dans les plaines du Tabasco, continuent à prospérer des communautés, qui s'enrichissent de nouveaux apports. Le site de Tres Zapotes est occupé jusqu'au début […] Lire la suite

SISAL

  • Écrit par 
  • Roger BÉTEILLE
  •  • 264 mots
  •  • 1 média

Originaire du Yucatán (sud-est du Mexique), le sisal ou henequén ( Agave sisalana ) est une plante de la famille des Agavacées qui donne des « fibres dures » (extraites des feuilles) qui sont utilisées pour la corderie, la ficelle, les sacs de ramassage, l'ameublement. Il doit son nom à la ville de Sisal d'où était expédiée, par bateau, cette fibre végétale dans le monde entier. Le sisal fit la […] Lire la suite

Les derniers événements

Amérique. Passage meurtrier du cyclone Gilbert dans les Caraïbes et au Mexique. 9-17 septembre 1988

dans l'hémisphère Nord, avec des vents qui dépassent parfois 300 km/h. C'est ensuite la Jamaïque que le cyclone balaye les 12 et 13, provoquant des dizaines de morts et des dégâts considérables. Le 14, il atteint la péninsule mexicaine du Yucatán, semant la terreur parmi la population et les très nombreux […] Lire la suite

Pour citer l’article

Claude BATAILLON, « YUCATÁN PÉNINSULE DU », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/peninsule-du-yucatan/