COMPTABILITÉ NATIONALE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La comptabilité patrimoniale

Développement récent de la comptabilité nationale et encore peu répandus au plan international, les comptes de patrimoine visent à offrir au niveau macroéconomique le même type d'information que les bilans de la comptabilité privée : ils s'intéressent donc essentiellement aux variables économiques de stock et non plus de flux.

Structures, contenu et méthodes d'évaluation des comptes de patrimoine

Un compte de patrimoine est établi pour chaque secteur institutionnel résident, leur cumul constituant le compte de patrimoine national.

Le compte de patrimoine établit un état de la valeur des actifs détenus (s) et des engagements contractés (passifs) dressés à un point précis du temps, la fin de l'année. Le solde, inscrit du côté des passifs est la valeur nette (V.N.).

Le compte de patrimoine est décomposé en un compte de patrimoine financier qui recense les actifs et les passifs financiers (variables de stock, enregistrées selon la même nomenclature que celle des comptes financiers de flux) et sur lequel on peut calculer un solde, la valeur financière nette (V.F.N.), et un compte de patrimoine non financier qui recense les actifs appropriables utilisés dans le cadre d'activités économiques (le capital humain et les ressources naturelles non appropriables en sont exclus). Dans les actifs non financiers (A.N.F.) sont distingués les A.N.F. produits – subdivisés en actifs fixes (corporels – logements, machines – et incorporels – logiciels, œuvres littéraires, artistiques ou récréatives originales), stocks et objets de valeur – et les A.N.F. non produits qui sont soit corporels (terrains, gisements, etc.), soit incorporels (brevets, fonds commerciaux, contrats cessibles). Il n'existe pas de passifs non financiers.

Puisque le reste du monde peut posséder des actifs financiers de l'économie nationale et contracter des engagements envers les unités institutionnelles résidentes, il est également doté d'un compte de patrimoine financier qui ne contiendra que ces éléments et dont le solde (V.F.N.) sera nécessairement égal – et opposé – à celui de l'économi [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 18 pages




Écrit par :

  • : maître de conférences de sciences économiques à l'université de Montpellier-I

Classification


Autres références

«  COMPTABILITÉ NATIONALE  » est également traité dans :

UNE HISTOIRE DE LA COMPTABILITÉ NATIONALE (A. Vanoli)

  • Écrit par 
  • Marc PÉNIN
  •  • 1 070 mots

Modestement intituléUne histoire de la comptabilité nationale, ce gros ouvrage paru en 2002 aux éditions de La Découverte (Paris) est bien plus riche que ne le laisse présager son titre, et doit retenir l'attention non seulement des économistes professionnels – qui devraient se préoccuper plus qu'ils ne le font de la signification et de la validité des données économiques quant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/une-histoire-de-la-comptabilite-nationale/#i_5298

ACHAT POUVOIR D'

  • Écrit par 
  • Stéfan LOLLIVIER
  •  • 5 610 mots
  •  • 2 médias

L'expression « pouvoir d'achat » est fréquemment utilisée dans la vie courante. Les médias, les responsables politiques, les représentants syndicaux et d'autres acteurs de la vie publique commentent ses évolutions, souvent en insistant sur les baisses. Les individus eux-mêmes font état de leur sentiment sur le sujet, à nouveau en pointant plus volontiers les reculs que les augmentations. Pourtant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pouvoir-d-achat/#i_5298

AGRÉGAT ÉCONOMIQUE

  • Écrit par 
  • Marc PÉNIN
  •  • 1 482 mots

Au sens premier, un agrégat est un assemblage de parties qui forment un tout. Dans le vocabulaire économique moderne, le mot désigne une grandeur caractéristique de l'économie nationale et, plus généralement, une grandeur globale synthétique représentative d'un ensemble de grandeurs particulières. Le passage d'un sens à l'autre a été favorisé par le fait qu'en anglais, langue à laquelle la notion […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agregat-economique/#i_5298

CONJONCTURE

  • Écrit par 
  • Philippe NASSE
  •  • 4 565 mots

Dans le chapitre « L'observation conjoncturelle »  : […] Parce que la conjoncture privilégie le présent, l'observation des faits conjoncturels pose trois problèmes : le champ couvert par la statistique infra-annuelle est plus restreint que celui de la statistique annuelle ; son interprétation est plus difficile ; enfin les délais de production de la statistique font que le « présent » n'est jamais observé et doit être lui aussi prévu. La statistique inf […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conjoncture/#i_5298

CONSOMMATION - Dépenses de consommation

  • Écrit par 
  • Nicolas HERPIN, 
  • Daniel VERGER
  •  • 5 716 mots

La consommation des ménages représente, pour la France, environ 60 p. 100 du produit intérieur brut, près du double des exportations et plus de trois fois le montant des investissements. C'est donc essentiellement elle qui contribue à la croissance de moyen terme. Elle sert, en outre, d'assiette à la plus grande partie des ressources fiscales alimentant les budgets publics. La consommation des mé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/consommation-depenses-de-consommation/#i_5298

COUR DES COMPTES

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MAITROT
  •  • 1 130 mots

Créée par la loi du 16 septembre 1807, héritière de la Curia regis médiévale, des chambres des comptes de l'Ancien Régime, du Bureau puis de la Commission de la comptabilité mis en place par la Constituante et la Convention, consacrée enfin par les Constitutions de 1946 et de 1958, la Cour des comptes est un organe juridictionnel relevant de l'ordre administratif. Bien que, selon une formule tradi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cour-des-comptes/#i_5298

ÉCONOMIE SOUTERRAINE

  • Écrit par 
  • Philippe BARTHÉLÉMY
  •  • 7 256 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  La mesure de l'économie souterraine »  : […] Si les comptables nationaux s'intéressent tant à l'économie souterraine, c'est en grande partie parce qu'ils ont pour mission de calculer le P.I.B. Or ce calcul, qui repose sur des conventions internationales en matière de collecte et de traitement statistiques, doit être le plus exhaustif possible. On sait par exemple que pour les pays membres de l'Union européenne les contributions des États s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-souterraine/#i_5298

ÉPARGNE

  • Écrit par 
  • Didier DAVYDOFF
  •  • 7 537 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Définition comptable »  : […] En comptabilité nationale, l'épargne est la partie du revenu disponible d'un agent économique qui n'est pas utilisée pour des dépenses de consommation finale, soit l'équation n o  1 : É p a r g n e = r e v e n u   d i s p o n i b l e – c o n s o m m a t i o n . Tous les types d'agents économiques sont susceptibles d'épargner et, à l'échelle de la nation, l'épargne est égal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epargne/#i_5298

FLUX COMPTABILITÉ DE

  • Écrit par 
  • Pierre LASSÈGUE
  •  • 368 mots

Aux comptes de bilan (ou de situation) correspond la comptabilité de stocks ; aux comptes de gestion, la comptabilité de flux. La première procède comme les recensements périodiques de la population et donne des situations instantanées à des moments équidistants. La seconde procède comme l'état civil d'une population et note en permanence les augmentations et diminutions de valeurs. Le temps étant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comptabilite-de-flux/#i_5298

INPUT & OUTPUT, économie

  • Écrit par 
  • Pierre DARROT
  •  • 656 mots

L'objectif des tableaux d'input-output — tableau des échanges interindustriels (T.E.I.) dans la comptabilité nationale française jusqu'en 1976, tableau des entrées-sorties (T.E.S.) depuis lors — est de donner une représentation synthétique des échanges de biens et services à l'intérieur d'une économie. Dans le T.E.I., tel notamment que l'a présenté l'économiste Wassili Leontief, l'accent porte sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/input-et-output-economie/#i_5298

INVESTISSEMENT

  • Écrit par 
  • Richard DUHAUTOIS, 
  • Patrick VILLIEU
  •  • 6 356 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La mesure de l'investissement »  : […] La mesure de l'investissement n'est pas la même selon la perspective adoptée. Au niveau micro-économique, c'est-à-dire à l'échelle de l'entreprise, l'investissement représente la différence entre les augmentations d'immobilisations par acquisition et création et les diminutions d'immobilisations par cession. Il comprend les investissements corporels (les achats de biens meubles et immeubles : ter […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/investissement/#i_5298

KUZNETS SIMON (1901-1985)

  • Écrit par 
  • Edith ARCHAMBAULT
  •  • 946 mots

Simon Kuznets a reçu en 1971 le troisième prix Nobel d'économie « pour son interprétation fondée sur des données empiriques de la croissance économique, qui a renouvelé et approfondi la connaissance de la structure économique et sociale et du processus de développement ». Américain d'origine russe, comme Wassily Leontief également lauréat du prix Nobel en 1973, Simon Kuznets est né en 1901 à Khark […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/simon-kuznets/#i_5298

LEONTIEF WASSILY (1906-1999)

  • Écrit par 
  • Françoise PICHON-MAMÈRE
  •  • 874 mots

Avant même sa disparition, à l'âge de quatre-vingt-treize ans à New York, ses pairs disaient de Wassily Leontief que c'était un sage, tant il était reconnu que sa pensée évoluait hors des dogmes et en toute indépendance, faisant de lui un « économiste complet » au sens défini par Keynes lui-même. Né le 5 août 1906 à Saint-Pétersbourg, dans une famille bourgeoise, Wassily Leontief commence très jeu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wassily-leontief/#i_5298

MACROÉCONOMIE - Théorie macroéconomique

  • Écrit par 
  • Edmond MALINVAUD
  •  • 8 114 mots

Les informations entendues ou lues par le public font couramment état de grandeurs économiques. Elles peuvent concerner une entreprise ou une collectivité locale particulière. Mais les grandeurs en question résultent souvent de la synthèse d'informations détaillées et contribuent à caractériser l'activité économique d'une entité plus large, souvent même de tout un pays. On les dit alors […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/macroeconomie-theorie-macroeconomique/#i_5298

PRÉVISION ÉCONOMIQUE

  • Écrit par 
  • Arnaud BILEK, 
  • Jacques PLASSARD
  •  • 4 621 mots

Dans le chapitre « De l'observation au diagnostic »  : […] La prévision économique étant fondée sur la compréhension des événements passés, l'observation des faits est le préalable naturel à tout exercice d'anticipation. La qualité de l'observation dépend de la capacité à mesurer convenablement le sens et l'ampleur des phénomènes étudiés. Ainsi, la valeur d'une statistique reposera en grande partie sur la stabilité de son processus d'élaboration (définit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prevision-economique/#i_5298

PRODUCTION, économie

  • Écrit par 
  • Marc PÉNIN
  •  • 1 408 mots

Dans le chapitre « La genèse de la notion de production »  : […] Dans l'Antiquité, seule la production agricole a retenu l'attention, sous un angle principalement technique. L'Économique du Grec Xénophon (env. 380 av. J.-C.) présente un certain nombre de développements que l'on peut qualifier d'agronomiques – en même temps que des principes d'organisation domestique –, mais la notion générale de production y est totalement ignorée, comme e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/production-economie/#i_5298

REVENU NATIONAL

  • Écrit par 
  • Véronique PAREL, 
  • Francisco VERGARA
  •  • 5 800 mots

Dans le chapitre « L'abandon de la vision classique »  : […] Pendant le dernier tiers du xix e  siècle, il y eut un changement dans la façon de concevoir les relations économiques et sociales qui s'est traduit par l'abandon progressif de la notion de travail productif. Ainsi, les salariés, capitalistes, commerçants et propriétaires fonciers de l'économie politique classique ont progressivement été considéré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/revenu-national/#i_5298

RICHESSE DÉFINITIONS ET MESURES DE LA

  • Écrit par 
  • Jean GADREY
  •  • 4 757 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Quelques leçons de l'histoire de la pensée économique »  : […] La richesse des nations, pour reprendre le titre de l'œuvre la plus connue d'Adam Smith (1723-1790), n'a pas toujours été pensée dans les termes actuels. La comptabilité nationale, celle qui fournit les outils de calcul du P.I.B., a été mise au point, pour l'essentiel, entre les années 1930 et 1970, et le premier rapport sur les comptes de la nation date, en France, de 1951. D'importantes hésitat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/definitions-et-mesures-de-la-richesse/#i_5298

SANTÉ - Économie de la santé

  • Écrit par 
  • Jean-Paul MOATTI
  •  • 9 632 mots

Dans le chapitre «  L'économie de la santé au service de la maîtrise des dépenses de santé »  : […] Le développement de l'économie de la santé est étroitement lié aux deux phénomènes majeurs qui ont caractérisé l'évolution de la protection sociale et des systèmes de santé dans les pays développés depuis la Seconde Guerre mondiale. Dans l'ensemble de ces pays, la dépense totale de santé (DTS) a, jusqu'à la fin du xx e  siècle, connu un rythme de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sante-economie-de-la-sante/#i_5298

SPORT (Histoire et société) - Économie

  • Écrit par 
  • Wladimir ANDREFF
  •  • 6 789 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les grands agrégats du sport »  : […] La comptabilité nationale permet de produire des chiffres statistiquement plus fiables. Deux méthodes d'élaboration des comptes sont envisagées. Dans l'une, il s'agit de collecter les chiffres renseignant l'équilibre macroéconomique ex post du secteur sport : Y = C + I + G + X — M , avec Y  = P.I.B., C  = dépen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-histoire-et-societe-economie/#i_5298

STATISTIQUE

  • Écrit par 
  • Georges MORLAT
  •  • 14 018 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Statistiques économiques et sociales »  : […] Les statistiques concernant les activités économiques et la consommation, et tous les phénomènes qui y sont liés directement, sont peut-être les mieux connues du public ; c'est plus particulièrement celles-là qu'évoque l'expression de statistiques générales. Elles sont établies par centralisation et élaboration progressive des observations faites au niveau des ateliers, des usines, des entreprises […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/statistique/#i_5298

STONE RICHARD (1913-1991)

  • Écrit par 
  • Françoise PICHON-MAMÈRE
  •  • 896 mots

Économiste anglais né en 1913, Richard Stone a commencé sa carrière chez un courtier londonien, avant de rejoindre en 1940 les rangs du Bureau central des statistiques, à l'initiative de John Maynard Keynes. Ses relations avec ce dernier semblent n'avoir jamais été très faciles ; c'est peut-être la raison pour laquelle il s'est défendu d'appartenir à l'école de Cambridge, qui prétendait prolonger […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-stone/#i_5298

LA STRUCTURE DE L'ÉCONOMIE AMÉRICAINE, Wassily Leontief - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Sébastien LENFANT
  •  • 1 044 mots

Dans le chapitre « La construction d'un tableau de l'économie américaine »  : […] L'ouvrage de Leontief obéit conjointement à la logique d'un ouvrage d'économie théorique et à la logique d'un ouvrage d'économie appliquée. Une première partie présente les concepts fondamentaux de l'analyse et les données statistiques, dont Leontief tire un tableau représentant „le flux réel des produits et des services qui va d'un secteur à l'autre“, des industries vers les ménages et des ménag […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-structure-de-l-economie-americaine/#i_5298

TRANSFERT, comptabilité

  • Écrit par 
  • Georges BLUMBERG
  •  • 327 mots

La comptabilité nationale française classe dans la catégorie des opérations de répartition du revenu national les transferts, qui sont des versements effectués par un agent économique à un autre, sans contrepartie. Les transferts peuvent avoir un but social tel que l'assistance. C'est le cas des versements faits par l'administration aux ménages, c'est-à-dire au public, sous forme de pensions aux a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/transfert-comptabilite/#i_5298

TRANSPORTS - Transports et économie

  • Écrit par 
  • Rémy PRUD'HOMME
  •  • 9 150 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Une part considérable, difficile à mesurer et matière à controverses »  : […] Les transports représentent de 10 à 15 p. 100 de l'activité économique d'un pays comme la France. La dépense en transport des ménages (achats de billets de train ou d'avion, de véhicules, de carburants, etc.) s'y élève à 15,2 p. 100 de leur dépense totale de consommation. Les emplois directs et indirects liés à la route (industrie automobile, ventes, assurances, entretien des routes, transports r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/transports-transports-et-economie/#i_5298

VALEUR, économie

  • Écrit par 
  • Nathalie BERTA
  •  • 1 271 mots

Dans le chapitre « De la théorie de la valeur à celle des prix »  : […] Le problème du fondement et de la mesure de la valeur est aujourd'hui sorti des théories économiques. L'analyse de la valeur d'un bien se réduit à celle de sa forme phénoménale, c'est-à-dire de son prix effectif observable dans l'échange. L'économiste cherche alors plus particulièrement à établir les lois de variations des prix, prix censés résulter de la confrontation des offres et des demandes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/valeur-economie/#i_5298

Voir aussi

Pour citer l’article

Marc PÉNIN, « COMPTABILITÉ NATIONALE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/comptabilite-nationale/