Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

CLIMATS (notions de base)

Le climat dans l’avenir

L’homme, par ses activités, perturbe aujourd’hui fortement le climat car, en amplifiant l’effet de serre, il provoque le réchauffement planétaire. Quelles sont les conséquences d’une telle mutation pour les sociétés humaines comme pour la Terre tout entière ? Peut-on encore faire machine arrière et quelles sont les mesures à prendre ?

Le réchauffement planétaire dû à l’accroissement de l’effet de serre ne fait plus guère de doute aujourd’hui. Et la part de responsabilité des activités humaines non plus. Les questions désormais en jeu sont celles de l’ampleur de ce réchauffement et des perturbations climatiques et environnementales dans l’avenir. Se pose également le grave problème des mesures à prendre pour lutter contre ces bouleversements.

Les conséquences du réchauffement

Réchauffement climatique observé depuis 1861 et prévu jusqu'en 2100 selon trois scénarios différents

Réchauffement climatique observé depuis 1861 et prévu jusqu'en 2100 selon trois scénarios différents

L’augmentation moyenne de la température de l’air à la surface du globe a été de 0,85 0C de 1880 à 2012 et devrait s’intensifier dans l’avenir si rien n’est fait. Les premiers effets sont déjà apparus : diminution de l’étendue et de l’épaisseur des glaces de l’Arctique depuis 1950, augmentation des précipitations aux moyennes et hautes latitudes sur les continents de l’hémisphère Nord et diminution des précipitations dans les régions subtropicales, modifications dans la localisation des phénomènes météorologiques extrêmes (longues sécheresses, inondations, fortes tempêtes, pluies violentes…).

Selon le cinquième rapport du G.I.E.C. (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat), publié en 2013 et 2014, le changement climatique a déjà eu ces dernières décennies des impacts sur tous les continents et dans les océans, essentiellement sur les systèmes naturels. Dans de nombreuses régions, le changement dans les régimes de précipitations et la fonte des neiges et des glaciers ont modifié les systèmes hydrauliques, affectant les ressources en eau en quantité et en qualité. Le changement climatique a également eu un impact plus négatif que positif sur la production alimentaire (blé et maïs). L'aire de répartition, le nombre d'individus ou les pratiques migratoires de nombreuses espèces marines et terrestres se sont modifiés. Le G.I.E.C. parle de risques élevés à très élevés en cas de hausse moyenne des températures de 4 0C par rapport à la période préindustrielle (extinction substantielle d'espèces, risques importants pour la sécurité alimentaire), mais évoque des risques considérables dès un réchauffement de 1 à 2 0C. Une augmentation d'environ 2 0C par rapport à la période préindustrielle pourrait entraîner une perte de 0,2 à 2 p. 100 des revenus annuels mondiaux. Aucune région ne serait épargnée, même si les pays développés devraient mieux résister que les pays pauvres. Les pays du Sud seront davantage exposés à l'insécurité alimentaire.

Les mesures à prendre

Les spécialistes s’accordent pour dire qu’il faut réduire dès à présent les émissions de gaz à effet de serre ( dioxyde de carbone et méthane essentiellement) si l’on ne veut pas assister à une profonde et croissante modification des climats dans vingt à trente ans. Le G.I.E.C. préconise de diminuer ces émissions de moitié d’ici à 2050.

Les émissions de gaz carbonique (CO2) proviennent en grande partie de la combustion du gaz naturel, du charbon, du pétrole (énergies fossiles) et du bois. Il faut donc chercher à limiter leur utilisation et à leur substituer d’autres formes d’énergies (renouvelables ou autres).

Par ailleurs, la croissance de la consommation d’énergie est passée de 0,4 p. 100 par an avant 1990 à 1,4 p. 100 depuis lors. Selon l’Agence internationale de l’énergie, des économies d’énergie sont donc possibles.

Variations climatiques, R. Kandel

Variations climatiques, R. Kandel

Les efforts à fournir pour atteindre ces objectifs sont considérables : sensibilisation des populations aux économies d’énergie,[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • Universalis : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Mouvement des planètes

Mouvement des planètes

Évolution de la température moyenne à la surface de la Terre depuis sa formation

Évolution de la température moyenne à la surface de la Terre depuis sa formation

Comparaison entre l'extension des glaces aujourd'hui et à l'époque de la dernière glaciation

Comparaison entre l'extension des glaces aujourd'hui et à l'époque de la dernière glaciation

Voir aussi