Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

CLIMATS (notions de base)

Les facteurs des climats

Le climat se définit par l’ensemble des phénomènes qui affectent l’atmosphère à un endroit et à un moment donnés : précipitations, vents, ensoleillement, température, humidité… Il dépend de facteurs comme le rayonnement solaire, la circulation atmosphérique, la présence de reliefs et des interactions entre continents, océans et atmosphère.

Un climat se définit pour une période et un endroit donnés par l’ensemble des divers états de l’atmosphère : principalement, température et humidité de l’air, précipitations, vents, ensoleillement. Ces états dépendent de plusieurs facteurs d’origine cosmique, planétaire ou géographique. Les facteurs cosmiques (rayonnement solaire essentiellement) et planétaires (circulation atmosphérique, rotation de la Terre) entraînent une distribution zonale des climats, en larges bandes grossièrement comprises entre des parallèles (des latitudes). Les facteurs géographiques (circulation océanique, continentalité, altitude, nature des sols, etc.) modifient ce schéma en le complexifiant. La conjugaison de tous ces facteurs aboutit à une distribution en grands ensembles climatiques régionaux (voir Les grands types de climats aujourd’hui).

Le rayonnement solaire

Absorption du rayonnement solaire

Absorption du rayonnement solaire

Les températures résultent avant tout du rayonnement solaire, dont l’intensité varie en fonction de son angle d’incidence (l’intensité est d’autant plus forte que le rayonnement est proche de l’équateur).

La circulation atmosphérique

Les vents dominants ainsi que les précipitations dépendent de la circulation atmosphérique. Le réchauffement inégal de l’atmosphère par le rayonnement solaire provoque le déplacement des masses d’air, ce mouvement général étant perturbé par la rotation de la Terre. Les vents se répartissent ainsi selon le schéma suivant : vents d’est, les alizés, entre l’équateur et les tropiques, vents d’ouest aux moyennes latitudes et vents d’est dans les régions polaires. Quant aux précipitations, elles se distribuent essentiellement selon une bande équatoriale humide et des moyennes latitudes humides dites tempérées.

Effet de fœhn

Effet de fœhn

La circulation atmosphérique joue aussi un rôle dans le transfert de l’énergie apportée par le rayonnement solaire. On estime que l’atmosphère transporte 90 p. 100 des surplus de chaleur contre 10 p. 100 pour les courants marins. Sans cela, les régions proches de l’équateur seraient encore plus chaudes et les régions polaires encore plus froides.

Les facteurs géographiques

Les océans ont un rôle de régulation de la température (tout comme l’atmosphère). Ils stockent par brassage l’énergie solaire reçue : leurs variations thermiques sont donc moins grandes que celles des continents et ils sont en général plus chauds que l’air situé au-dessus d’eux. Par évaporation ou par contact, cette chaleur peut être transférée dans l’atmosphère. Les courants marins de surface, en transportant des excédents ou des déficits énergétiques, jouent donc un rôle considérable dans la distribution des climats régionaux. Ainsi, les courants chauds, comme le Gulf Stream, réchauffent en hiver les côtes qu’ils longent et les rafraîchissent en été. Les courants froids, comme le long des côtes du Pérou, refroidissent les régions qui les bordent.

Les continents ont des températures beaucoup plus variables que celles des océans. Ils se réchauffent très vite sous l’effet du rayonnement solaire (l’été et le jour) et se refroidissent très vite s’il disparaît (la nuit) ou s’il diminue (l’hiver). Cet effet, appelé la continentalité, influence les climats régionalement en affaiblissant les caractères maritimes à l’intérieur des continents.

L’altitude et le relief sont deux autres facteurs qui modifient la répartition zonale des climats en raison d’une diminution de la température et d’une exposition différente des versants au soleil et aux précipitations.[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • Universalis : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Mouvement des planètes

Mouvement des planètes

Évolution de la température moyenne à la surface de la Terre depuis sa formation

Évolution de la température moyenne à la surface de la Terre depuis sa formation

Comparaison entre l'extension des glaces aujourd'hui et à l'époque de la dernière glaciation

Comparaison entre l'extension des glaces aujourd'hui et à l'époque de la dernière glaciation

Voir aussi