CHRISTO ET JEANNE-CLAUDE CHRISTO JAVACHEFF (1935- ) et JEANNE-CLAUDE DENAT DE GUILLEBON (1935-2009), dits

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une monumentalité éphémère

L'emprise des créations de Christo et Jeanne-Claude dépasse le cadre de la cité et de l'histoire des hommes pour toucher, à partir du milieu des années 1970, le vaste espace du monde naturel, avec des réalisations spectaculaires comme Running Fence, de 40 kilomètres de longueur en Californie (1972-1976), Surrounded Islands (Biscayne Bay, Miami, Floride, 1980-1983), The Umbrellas, au Japon et aux États-Unis (1984-1991), Wrapped Trees à la fondation Beyeler en Suisse (1997-1998) ou The Gates au Central Park de New York (1979-2005). Proches du land art, les artistes s'en distinguent toutefois par le caractère strictement réversible de leurs interventions et la dimension éphémère de leurs créations, qui peuvent occuper un espace d'autant plus grand qu'elles demeurent marquées de la fragilité même du matériau qui les constitue. « Le tissu, expliquent-ils justement, est le dénominateur commun qui traduit ce caractère temporaire, nomade [...]. Le nomadisme qu'évoque la toile crée l'urgence de voir parce que demain la chose aura disparu. Les choses les plus précieuses de la vie sont temporaires. Et nous voulons apporter à notre art ce caractère de merveilleux et de tendresse que l'on réserve aux choses temporaires. »

Contre l'usure du regard qui peut transformer les œuvres au départ les plus impressionnantes en objets ordinaires et banals, à rebours aussi d'une naïve prétention à l'éternité ou à l'intemporalité que symboliserait la pierre ou le fer, Christo et Jeanne-Claude choisissent le temps court de la fête et du don. Chaque intervention dans l'espace public dure environ deux semaines, et des morceaux-reliques de la toile sont en général distribués gratuitement aux visiteurs, durant ce moment de communion d'autant plus intense qu'il est bref. Les photographies gardent trace de ces instants fugaces, et leur assurent une inscription durable dans l'espace public, par leur persistance dans le souvenir vivant des spectateurs. Mais elles témoignent aussi, par le constat de l'indéniable disparition de ces créa [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : professeur d'histoire et de théorie de l'art contemporain à l'université de Paris-VIII

Classification


Autres références

«  CHRISTO ET JEANNE-CLAUDE CHRISTO JAVACHEFF (1935- ) et JEANNE-CLAUDE DENAT DE GUILLEBON (1935-2009), dits  » est également traité dans :

JEANNE-CLAUDE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 239 mots

Plasticienne américaine. Née le 13 juin 1935 à Casablanca (Maroc), Jeanne-Claude Denat de Guillebon est connue pour les emballages de monuments à travers le monde qu'elle a réalisés en collaboration avec son époux Christo. D'une famille de militaires français, elle grandit entre la Tunisie, la France et la Suisse. Dès leur rencontre en 1958, Jeanne-Claude s'associe à la réalisation des petits […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeanne-claude/#i_92511

LAND ART

  • Écrit par 
  • Gilles A. TIBERGHIEN
  •  • 3 685 mots

Dans le chapitre « Land art »  : […] Travailler dans un environnement naturel ne signifie pas ipso facto faire du land art, comme on a trop souvent tendance à le croire aujourd'hui. Le land art est un mouvement historique né à la fin des années 1960 qui hérite souvent d'une esthétique minimaliste et qui, lié à une certaine compréhension du site, est caractérisé par l'utilisation de matériaux naturels, la terre et ses dérivés. Parmi c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/land-art/#i_92511

NOUVEAU RÉALISME

  • Écrit par 
  • Catherine VASSEUR
  •  • 2 605 mots

Dans le chapitre « Les nouveaux réalistes avec Yves Klein et après lui »  : […] Si elles ont pu contribuer à en relativiser l'impact émotionnel, ces arguties ne purent enrayer les effets causés, en juin 1962, par la mort d'Yves Klein sur la cohésion du groupe. Non qu'avec lui Restany ait perdu l'artiste le plus représentatif du Nouveau Réalisme – loin s'en faut. Après leur rencontre, Klein s'était attelé, avec l'énergie obsessionnelle qui le caractérisait, à la mise au point […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nouveau-realisme/#i_92511

PLAGIAT

  • Écrit par 
  • Hélène MAUREL-INDART
  •  • 5 722 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Plagiat et contrefaçon »  : […] Le plagiat a longtemps bénéficié de l’indifférence des juges. Une longue tradition répugnait à attribuer aux créations intellectuelles une valeur économique. En outre, les juristes ont éprouvé une grande difficulté à concevoir une propriété relative à une œuvre immatérielle. La terminologie juridique a longtemps hésité avant de se fixer, entre plagiat et contrefaçon. Jusqu’à la loi de 1957 sur le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plagiat/#i_92511

SCULPTURE CONTEMPORAINE

  • Écrit par 
  • Paul-Louis RINUY
  •  • 8 066 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Réinventer la monumentalité »  : […] House s’inscrit dans la vogue nouvelle des années 1990- 2000, la commande d’œuvres qu’on a souvent regroupées sous l’appellation d’antimonuments ou de contre-monuments. « Comment faire un monument à la fin du xx e  siècle ? », telle était la question de départ que se posait l’artiste néerlandais Jan Dibbets lors de son proj […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sculpture-contemporaine/#i_92511

Pour citer l’article

Paul-Louis RINUY, « CHRISTO ET JEANNE-CLAUDE CHRISTO JAVACHEFF (1935- ) et JEANNE-CLAUDE DENAT DE GUILLEBON (1935-2009), dits », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/christo-et-jeanne-claude-christo-javacheff-et-jeanne-claude-denat-de-guillebon-dits/