CHIRURGIE ESTHÉTIQUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La tâche du spécialiste

La consultation : une clef de voûte

On peut se dire que si les patients consultent un chirurgien, c'est parce qu'ils ne se plaisent pas, qu'ils en souffrent et qu'ils veulent se faire opérer pour se sentir mieux dans leur peau. Mais ce n'est pas aussi simple. Certains présentent des défauts objectivement minimes voire pas de défaut du tout. D'autre veulent se faire opérer pour des raisons qui ne semblent pas les concerner directement, enfin certains pensent qu'une intervention changera la totalité de leur existence.

En d'autres termes, tous ne sont pas d'évidents candidats à la chirurgie esthétique et une certaine dose de prudence est nécessaire avant de s'engager dans une intervention de transformation quelle qu'elle soit. Et là, bien entendu, beaucoup dépend de celui qui reçoit la « confession », en l'occurrence le chirurgien. Il doit savoir « faire parler » le patient pour révéler les non-dits. La plupart des patients expriment cependant des demandes cohérentes et entreprennent de réaliser ce désir de transformation souvent quand l'image qu'il donne d'eux-mêmes ne correspond pas à ce qu'ils ressentent profondément.

Quatre questions essentielles se posent au praticien pour déterminer si une intervention aboutira à la satisfaction du patient : Le défaut existe-t-il ? Le retentissement de ce défaut sur la psychologie du patient est-il compréhensible ? Existe-t-il un moyen chirurgical sûr et efficace pour le corriger ? Une fois ce défaut corrigé correctement, est-ce que le patient en tirera tout le bénéfice psychologique ? Les réponses à ces questions sont déterminantes pour la réussite du projet. Dans tous les cas, l'information sera délivrée en totalité pour que le patient comprenne parfaitement la stratégie, les risques et le résultat. Il pourra ainsi accepter l'intervention ou renoncer.

Les grandes interventions

Les paupières

La peau des paupières adhère à un muscle très fin qui entoure l'œil. L'excès de peau est responsable d'un repli au niveau de la paupière supérieure créant une double paupière qui revien [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages


Écrit par :

  • : chirurgien spécialiste de chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique, A.I.H.P.-A.C.C.A. des universités de Paris

Classification


Autres références

«  CHIRURGIE ESTHÉTIQUE  » est également traité dans :

CORPS - Cultes du corps

  • Écrit par 
  • Bernard ANDRIEU
  •  • 5 041 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La tentation de la mutation »  : […] Mutant ses représentations et créant ses normes, ce corps n'est plus seulement une manière de travailler son apparence corporelle d'un corps pour soi mais une action par corps afin de dessiner ses modes incarnés de subjectivation. La subjectivation hybridée est le résultat de la personnalisation par le tatouage, le piercing, les implants, les prothèses, les compléments alime […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corps-cultes-du-corps/#i_46326

MODE - Histoire et composantes

  • Écrit par 
  • Catherine ORMEN
  • , Universalis
  •  • 12 465 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La mode élargie au bien-être »  : […] Le krach boursier de 1987, la guerre du Golfe, le spectre de la crise, le chômage, le malaise des banlieues, le sida font oublier l'exubérance de la mode au cours des années 1980. L'émergence du mouvement grunge, au début des années 1990, conduit sur les podiums des mannequins hâves, anorexiques, piercées et tatouées. Subitement, les vêtements se dépouillent, deviennent minimalistes ou se déconst […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mode-histoire-et-composantes/#i_46326

Voir aussi

GRAISSES    IMPLANT médecine    LIFTING    NEZ    PAUPIÈRE    SEIN    SILICONES

Pour citer l’article

Pierre NAHON, « CHIRURGIE ESTHÉTIQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/chirurgie-esthetique/