CHILDEBERT II (570-595) roi d'Austrasie (575-595) et roi de Bourgogne (592 ou 593-595)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fils de Sigebert Ier et de Brunehaut.

Encore très jeune à la mort de son père, en 575, Childebert II demeura sous la tutelle de sa mère, laquelle était en conflit avec son oncle, le roi de Neustrie Chilpéric Ier. En 575, un deuxième oncle, Gontran, roi de Bourgogne, intervint pour protéger les terres méridionales de Childebert contre Chilpéric. Deux ans plus tard, Gontran adopta son jeune neveu pour en faire son héritier. L'alliance entre les royaumes d'Austrasie et de Bourgogne fut brièvement rompue en 581, lorsque Chilpéric adopta à son tour Childebert ; mais celui-ci revint vers Gontran, qui lui céda des territoires en 583.

Après la mort de Chilpéric en 584, Childebert, devenu majeur, pratiqua des purges au sein de la noblesse austrasienne. S'alliant ouvertement avec l'empereur byzantin, il se lança également dans une série de campagnes, qui furent des échecs, contre les Lombards d'Italie. Après avoir réglé ses différends avec Gontran, qui le reconnut de nouveau comme héritier (ils signèrent notamment en 587 le traité d'Andelot aux termes duquel le survivant devait recevoir le royaume du défunt), il monta sur le trône de Bourgogne à la mort de son oncle, en 592 ou 593. Libéré de cette tutelle, il s'empressa d'attaquer le jeune fils et successeur de Chilpéric, Clotaire II, mais fut vaincu par son cousin. À sa mort, en 595, ses deux jeunes fils, Théodebert II (ou Thibert II) et Théodoric II (ou Thierry II), se partagèrent ses possessions.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  CHILDEBERT II (570-595) roi d'Austrasie (575-595) et roi de Bourgogne (592 ou 593-595)  » est également traité dans :

BRUNEHAUT (543 env.-613) reine d'Austrasie

  • Écrit par 
  • Robert FOLZ
  •  • 287 mots

Fille d'Athanagilde, roi des Wisigoths, Brunehaut épousa vers 566-568 un petit-fils de Clovis, Sigebert I er , qui régnait sur l'Austrasie. Vers le même moment sa sœur Galswinthe épousa le roi de Neustrie Chilpéric I er mais celui-ci ne tarda pas à l'assassiner à l'instigation de sa concubine Frédégonde. La vengeance que Brunehaut exigea de ce meu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brunehaut/#i_87985

CHILPÉRIC Ier (539-584) roi de Neustrie

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 334 mots

Roi mérovingien de Neustrie, né en 539, mort en 584 à Chelles. Fils de Clotaire  I er et d'Arégonde, Chilpéric reçoit, lors du partage du royaume de son père (mort en 561) avec ses trois demi-frères (fils d'Ingonde, sœur d'Arégonde), la région la plus pauvre, celle de Soissons. Viennent toutefois s'y ajouter les meilleures terres de Caribert (roi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chilperic-ier/#i_87985

GONTRAN (545 env.-592 ou 593) roi de Bourgogne (561-592 ou 593)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 323 mots

Fils de Clotaire I er , Gontran reçut le royaume d'Orléans, qui incluait la Bourgogne, lorsque les possessions de son père furent partagées en quatre en 561. Il agrandit son territoire lorsque son frère Caribert I er , roi de Paris, s'éteignit en 567. Fin stratège, il s'efforça d'empêcher ses deux frères encore en vie, Chilpéric I […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gontran/#i_87985

Pour citer l’article

« CHILDEBERT II (570-595) - roi d'Austrasie (575-595) et roi de Bourgogne (592 ou 593-595) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/childebert-ii/