CASTES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les « classes » (varṇa)

Les quatre classes sont celles des brāhmaṇa, kṣatriya, vaiśya et śūdra. Elles sont définies dans les textes dits Dharmaśāstra, « Traités de la disposition naturelle des choses », qui décrivent l'ordre du monde et les lois de la société et sont encore appelés Smṛti, « Tradition ». Mais leur conception est déjà attestée dans le plus ancien des textes indiens, le Rgveda (X, 90, 12), qui les fait correspondre aux diverses parties du corps de l'Homme cosmique et s'exprime ainsi : « Le brahmane fut sa bouche ; le royal (rājanya, équivalent de kṣatriya) a été fait ses bras ; ce qui est ses cuisses, c'est le vaiśya ; de ses pieds le śūdra est né. »

Les Dharmaśāstra enseignent la même origine mythique des classes et le principal d'entre eux, celui de Manu, définit ainsi leurs activités (karman) (I, 88-91), les distinguant exclusivement d'après leurs rôles généraux dans la société : « L'Être suprême a conçu pour les brahmanes : l'enseignement, l'étude, l'accomplissement du sacrifice, la direction du sacrifice, la libéralité et l'acceptation (de la libéralité, acceptation qui rend fructueux en mérite le don du donateur) ; pour le kṣatriya : la protection des créatures, la libéralité, l'oblation cultuelle, l'étude et le désintéressement des objets des sens ; pour le vaiśya : la protection des bestiaux, la libéralité, l'oblation cultuelle, l'étude, le commerce, le prêt à intérêt et l'agriculture. Mais, pour le śūdra, le Seigneur a désigné une seule activité : l'obéissance à ces classes, avec absence d'envie.

Brāhmaṇa

Manu ajoute que les brahmanes sont les premiers, puisqu'ils sont nés de la bouche, partie du corps la plus pure (ou apte à l'œuvre rituelle, medhya). Les plus éminents parmi les brahmanes sont ceux qui sont savants, parmi les savants ceux qui ont une conscience accomplie, parmi ceux qui ont une conscience accomplie ceux qui agissent, parmi ceux qui agissent ceux qui connaissent le Brahman (I, 97).

C'est donc le primat de la connaissance qui, à côté de son origine mythique, fonde effectivement la prééminence d [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages





Écrit par :

  • : membre de l'Institut, professeur honoraire au Collège de France

Classification


Autres références

«  CASTES  » est également traité dans :

AZTÈQUES (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 3 524 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Organisation sociale des Mexica »  : […] La vie des anciens Mexicains est donc organisée à partir d’une structure sociale à la fois complexe et très hiérarchisée. Au sommet de la cité, sous l’autorité du tlatoani, l’« empereur », le pouvoir est partagé entre les prêtres et les guerriers. Les prêtres forment une caste assez fermée, qui se recrute principalement parmi les fils des dignitaires militaires, formés dans des écoles spécifiques, […] Lire la suite

BHAGAVAD GĪTĀ

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 2 183 mots

Dans le chapitre « Le devoir de caste »  : […] Mais l'enseignement vraiment original de la Gītā réside en d'autres notions, en rapport d'ailleurs avec celle de bhakti : l'exaltation du devoir individuel ( svadharma ) et du détachement du fruit des actes. Lorsque le texte parle de « devoir individuel », il faut l'entendre dans le sens différent de celui auquel nous sommes accoutumés : il s'agit en réalité du devoir de caste. Dans la perspec […] Lire la suite

BOBO

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 406 mots

L'appellation Bobo est peu claire. Les ethnologues ont alimenté la confusion en distinguant Bobo Oulé ou Tara, Niénigué, Bobo Gbé ou Kian, Bobo Fing, Bobo Dioula. Les Bobo Oulé ainsi que les Niénigué sont des Bwa ; ils sont installés au Burkina Faso, au nord-est de Bobo-Dioulasso, au sud et au nord de Dédougou et débordent sur les confins maliens. Quant aux Bobo Gbé que signale l'ethnologue frança […] Lire la suite

BOUDDHISME (Histoire) - Le renouveau contemporain

  • Écrit par 
  • Heinz BECHERT
  •  • 1 915 mots

Dans le chapitre « Rénovation religieuse et réforme sociale »  : […] Le bouddhisme moderniste n'est pas un mouvement homogène, mais se manifeste de façons les plus diverses, en fonction des aspects de la tradition bouddhique sur lesquels il repose. Il n'a cessé également de subir l'influence d'éléments traditionalistes. Parmi les traits communs aux mouvements de rénovation bouddhiste d'Asie, on constate, outre les modes d'interprétation rationalistes qu'on vient d' […] Lire la suite

BRAHMANISME

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 3 618 mots

Dans le chapitre « Le dharma »  : […] Un des nouveaux thèmes sur lesquels s'exerce la pensée indienne de cette période est celui de dharma . L'époque précédente avait vu prédominer celle de ṛta , de l'agencé, notion cosmique à laquelle répondait sur le plan humain l'agencement du sacrifice. Si la notion de dharma revêt elle aussi un aspect cosmique, elle se charge, par ailleurs, d'une signification morale. Le dharma est la Loi qui por […] Lire la suite

DETTE, anthropologie

  • Écrit par 
  • Charles MALAMOUD
  •  • 10 475 mots

Dans le chapitre « Créanciers et débiteurs : le régime de la dette »  : […] De ces textes normatifs et narratifs, des commentaires et digestes qui n'ont pas cessé de développer, à l'époque médiévale, la matière des traités, des allusions qu'on peut trouver dans les œuvres littéraires et des enseignements que fournit l'épigraphie, il ressort que les règles particulières du régime de la dette ont évidemment varié au cours des siècles et suivant les régions : la tendance gén […] Lire la suite

DOGON

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 1 487 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Cadres sociaux »  : […] La famille étendue, ou ginna , se compose de tous les descendants d'un même ancêtre en ligne masculine. Chaque ginna possède collectivement un ensemble de maisons et de champs dont la propriété est inaliénable. Ces biens sont gérés par l'homme le plus âgé qui habite la grande maison, symbole de la lignée, la femme appartient au ginna de son mari, et l'enfant à celui de son père. Au point de vue […] Lire la suite

DOM

  • Écrit par 
  • Yvan BARBÉ
  •  • 387 mots

Peuple nomade du nord de l'Inde. Les Dom vivent dispersés dans les plaines du Bihar, du Bengale et du Pendjab. Qualifiés de « sans forme » par les brahmanes, ils constituent une caste tribale située au plus bas de l'échelle sociale. Au Bihar, les Maghaiya Dom (dont le nom provient du vieux royaume du Magadha) sont essentiellement nomades et spécialisés dans la fabrication de paniers, de nattes et […] Lire la suite

ÉLECTIONS - Histoire des élections

  • Écrit par 
  • Christophe VOILLIOT
  •  • 5 782 mots

Dans le chapitre « La fabrication d'un rituel »  : […] L'organisation régulière d'élections, quelles qu'en soient les modalités, contribue à la fabrication d'un rituel électoral, variations autour de la forme particulière que prend l'élection dans un pays ou une région donnée. Il y a en effet des différences dans les pratiques électorales qui ne doivent rien aux modes de scrutin ou aux règles de droit contrairement aux croyances des juristes, mais qui […] Lire la suite

ÉSOTÉRISME

  • Écrit par 
  • Serge HUTIN
  •  • 7 491 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les sociétés traditionnelles face au monde moderne »  : […] L'ésotérisme doctrinal, tel qu'on le trouve exposé par Guénon et ses disciples, considère la société contemporaine comme radicalement aberrante par rapport aux normes traditionnelles qui régissent (et doivent toujours régir) la vie collective. L'un des livres de Guénon, consacré à une analyse implacable du monde moderne, porte le titre : Le Règne de la quantité et les signes des temps. Dans ce mo […] Lire la suite

ETHNOLOGIE - Ethnologie générale

  • Écrit par 
  • Raymond William FIRTH
  •  • 9 525 mots

Dans le chapitre « Les systèmes de classe »  : […] Les classes sociales sont des groupes à l'intérieur d'un systéme hiérarchisé ; les membres entretiennent des relations d'abord à l'intérieur de leur propre groupe et secondairement avec la classe supérieure ou inférieure. Les classes sont rares dans les sociétés primitives, mais il existe presque toujours un certain genre de stratification. Les systèmes fondés sur l'âge, fréquents en Afrique orie […] Lire la suite

GANDHI MOHANDAS KARAMCHAND (1869-1948)

  • Écrit par 
  • René HABACHI, 
  • Joël KERMAREC
  •  • 3 082 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le réformateur social »  : […] Inégalités et injustices étaient nombreuses en Inde : misère quasi générale (surtout chez les ruraux), injustice de la condition féminine, situation des Intouchables, intolérance mutuelle régissant trop souvent les rapports entre hindous et musulmans. L'une des particularités de Gandhi est de mener conjointement les luttes politiques et sociales. En 1916-1917, il est amené à prendre la défense de […] Lire la suite

GROUPE SOCIAL

  • Écrit par 
  • Georges BALANDIER, 
  • François CHAZEL
  •  • 11 396 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les associations »  : […] Les groupes de statut et les groupes spécialisés se constituent en fonction de critères qui sont (en partie ou entièrement) extérieurs à la parenté. Lowie désigne certains d'entre eux par le terme association  ; et il observe à leur propos : « divisions fondées sur le sexe ou l'état civil, clubs sociaux, confréries secrètes, tous ces phénomènes s'entremêlent à ceux de la famille et du clan, créant […] Lire la suite

GUERRE

  • Écrit par 
  • Jean CAZENEUVE, 
  • P. E. CORBETT, 
  • Victor-Yves GHEBALI, 
  • Q. WRIGHT
  •  • 14 311 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La guerre ludique et la guerre totale »  : […] Dans les temps historiques, à partir de l'Antiquité, on pratiqua toutes les formes de guerre, de sorte qu'il est impossible de retracer les étapes d'une évolution compliquée. Toutefois, étudier la transformation des armements et la conduite de la guerre dans son rapport aux structures sociales, comme l'a fait en particulier Roger Caillois, met en évidence le jeu complexe de quelques facteurs princ […] Lire la suite

HINDOUISME

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 9 181 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les milieux sectaires »  : […] S'agit-il vraiment d'un fait nouveau ? À vrai dire, des communautés restreintes se consacrant au culte d'une forme divine considérée comme la Forme Ultime ont dû exister auparavant. Pour la foule, ce rattachement paraît secondaire, car la piété était entièrement polarisée par la manifestation locale. Cependant, toujours soucieux d'universalisme, les chefs de file relieront ces divinités particuliè […] Lire la suite

HOMO HIERARCHICUS, Louis Dumont - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 1 069 mots

Une enquête approfondie menée en 1949-1950 en pays tamoul, suivie de recherches conduites entre 1954 et 1958 dans la plaine du Gange, et une thèse de doctorat sur une sous-caste de l'Inde du Sud (1957) ont précédé la publication, en 1966, de l'étude longuement mûrie sur « Le Système des castes et ses implications » –  Homo hierarchicus  –, qui a fait de Louis Dumont (1911-1998) bien davantage qu'u […] Lire la suite

INDE (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Philippe CADÈNE, 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Georges MASCLE
  •  • 16 372 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les éléments de différenciation territoriale »  : […] L'Inde est extrêmement variée du point de vue culturel, ce qui n'a rien d'étonnant pour un espace aussi vaste. Cette diversité n'est cependant que la déclinaison au sein des régions d'une civilisation identique qui forge l'unité du pays. Cette civilisation est marquée par une religion, l'hindouisme, qui, sans clergé ni doctrine unifiée, influence grandement les manières de voir et les comportemen […] Lire la suite

INDE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Christophe JAFFRELOT, 
  • Jacques POUCHEPADASS
  • , Universalis
  •  • 22 498 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « V. P. Singh et le deuxième épisode Janata  »  : […] Celui-ci quitte le Congrès pour fonder la Jan Morcha (le Front du peuple) autour de laquelle s'agrègent ensuite le Lok Dal de Charan Singh et le Janata Party dirigé par Chandra Shekhar – qui en assumait déjà la présidence en 1977. Ce nouveau parti, appelé le Janata Dal (Parti du peuple) devient le point de ralliement d'une formation plus ample mais plus lâche, le National Front, où figurent aussi […] Lire la suite

INDE (Le territoire et les hommes) - L'économie contemporaine

  • Écrit par 
  • Gilbert ÉTIENNE, 
  • Joël RUET
  •  • 11 946 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Pauvreté rurale, inégalités sociales »  : […] Dans le total des fonds publics consacrés à l'économie rurale, la part destinée aux dépenses productives est tombée de plus de 60 p. 100 en 1981-1982 à 38 p. 100 en 1994-1995. 40 p. 100 des fonds publics sont reversés sous forme de subventions de tous types et les 22 p. 100 restant servent au financement de projets pour les pauvres (dont les distributions de grain par l'État). Mais les pertes, l […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

19 novembre 2013 • Népal • Élection d'une Assemblée constituante.

du Congrès, qui regroupe les hindouistes et les hautes castes, arrive en tête, avec 25,6 p. 100 des suffrages et 196 sièges sur 575. Le Parti communiste népalais marxiste-léniniste unifié progresse avec 23,7 p. 100 des voix et 174 élus. Ces deux formations sont favorables au centralisme. Partisan [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean FILLIOZAT, « CASTES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/castes/