SCARPA CARLO (1906-1978)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'architecte Carlo Scarpa est né à Venise. En 1926, il obtient à l'Académie des beaux-arts de Venise le diplôme de professeur de dessin d'architecture. Scarpa appartient à la génération qui se forme entre les deux guerres, quand l'architecture passe des décadences du dernier style Liberty à la rhétorique des monuments fascistes. Il rejette l'enseignement académique et étudie pour son propre compte les maîtres de l'Art nouveau (Olbrich et Hoffmann, en particulier) et l'architecture de sa ville (Palladio, notamment).

Entre 1927 et 1947, Scarpa produit très peu : quelques aménagements intérieurs et quelques projets. Il travaille le verre dans les ateliers de Murano, où il apprend le secret de la réalisation patiente, consciente et mesurée des « objets ». De cette expérience lui viendra la passion de « toucher les choses », qui explique sa connaissance intime de la texture de Venise, de ses pierres, de ses matériaux et des différentes techniques qui ont présidé à leur utilisation. Cette passion des textures restera la caractéristique majeure de son œuvre. Son isolement à Murano, « la seule chose possible » pendant les années obscures du fascisme, ne l'empêchera pas de se tenir au courant des nouvelles orientations des arts plastiques en Europe. Il répondra donc à l'appel au renouveau lancé en 1948 par G. Samonà, directeur de l'Institut universitaire d'architecture de Venise. La même année, Scarpa organise la présentation de l'exposition Paul Klee pour la XXIVe biennale. Il aborde ainsi pour la première fois la problématique des expositions d'art : « Placer correctement une œuvre d'art implique qu'on en comprend la nature, le caractère, l'essence la plus spécifique. » Cette expérience formera la base de ses idées, discours sur la muséographie, qu'il développera à maintes reprises par la suite.

En 1951, il rencontre F. L. Wright, venu à Venise pour le fameux projet sur le Grand Canal, rencontre qui scellera [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : architecte, historienne de l'architecture, maître de conférences à l'université de Paris VIII

Classification


Autres références

«  SCARPA CARLO (1906-1978)  » est également traité dans :

JARDINS - De la révolution industrielle à nos jours

  • Écrit par 
  • Hervé BRUNON, 
  • Monique MOSSER
  •  • 5 661 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'émergence internationale du paysagisme »  : […] Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, l'Europe dévastée doit faire face aux urgences de la reconstruction tandis que l'expansion économique, dopée par le plan Marshall et l'augmentation de la productivité, s'installe durablement jusqu'aux chocs pétroliers des années 1970. La priorité bientôt accordée à l'automobile dicte les schémas d'aménagement urbain, régis par la logique fonctionnalist […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jardins-de-la-revolution-industrielle-a-nos-jours/#i_97836

Pour citer l’article

Luciana MIOTTO MURET, « SCARPA CARLO - (1906-1978) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/carlo-scarpa/