SAGAN CARL (1934-1996)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Carl Sagan

Carl Sagan
Crédits : Hulton Getty

photographie

Sondes Voyager : le message

Sondes Voyager : le message
Crédits : N.A.S.A.

photographie


Le conteur charismatique qui révéla au grand public les splendeurs et les mystères de l'Univers à travers livres et séries d'émissions télévisées ne doit pas éclipser l'homme de science, dont la contribution à la toute jeune planétologie demeure fondamentale.

Carl Sagan

Carl Sagan

photographie

Homme de science , l'Américain Carl Sagan (1934-1996) révéla au grand public les beautés de l'Univers par ses livres et ses émissions télévisées. Durant vingt-cinq ans, il fut professeur d'astronomie et de sciences spatiales à l'université Cornell d'Ithaca. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Carl Edward Sagan naît le 9 novembre 1934 à Brooklyn (New York) ; son père est un immigré ukrainien, sa mère est d'origine austro-hongroise. Dès sa tendre enfance, il s'abreuve de livres scientifiques, se passionne pour l'astronomie et, selon ses propres dires, se « drogue à la science-fiction ».

Il commence, dans les années 1950, à s'intéresser à l'origine de la vie, une préoccupation qui ne l'abandonnera plus. En 1960, il obtient, à l'université de Chicago, un doctorat en astrophysique. Pendant un temps, il est assistant de recherche des généticiens Hermann JosephMuller et Joshua Lederberg, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1946 et en 1958, respectivement.

Les connaissances de Carl Sagan en astronomie et en biologie le conduisent à s'intéresser à un vaste éventail de problèmes : l'étude des atmosphères et des surfaces planétaires, l'histoire de la Terre, l'exobiologie... Il contribue à expliquer (avec le planétologue James B. Pollack) la température élevée du sol et de l'atmosphère de Vénus (due à un effet de serre), les changements d'aspect saisonniers de Mars (du fait de violentes tempêtes de poussière) et élucide la nature des aérosols de l'atmosphère de Titan, un des satellites de Saturne (la couleur rougeâtre de ces aérosols provient de molécules organiques complexes).

En 1968, il gagne l'université Cornell, à Ithaca (État de New York), où, en 1971, il est nommé professeur d'astronomie et de sciences spatiales et directeur du Laboratory for Planetary Studies, postes qu'il conservera jusqu'à sa mort. Son enthousiasme va y faire naître de nombreuses vocations : la plupart des grands noms de la recherche planétologique du dernier quart du xxe siècle furent ses étudiants ou ses proches collaborateurs. Carl Sagan sera président de la division des sciences planétaires de l'American Astronomical Society, et, durant douze an [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jean Claude FALQUE, « SAGAN CARL - (1934-1996) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-sagan/