BUCHHEISTER CARL (1890-1964)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Carl Buchheister est né le 17 octobre 1890 à Hanovre, où ses parents avaient une boutique d'artisans. Après avoir obtenu son baccalauréat en 1910, il trouve un travail temporaire dans une maison de commerce de Brême. Voulant alors apprendre à dessiner, il suit dans cette ville des cours municipaux qui sont proposés, le soir, à l'École d'arts appliqués. En 1911-1912, après un nouveau travail tout aussi précaire comme employé-stagiaire dans une banque de Hanovre, il décide de devancer l'appel aux armées pour bénéficier, selon les dispositions en vigueur, d'un service militaire réduit à un an. Il est incorporé dans un régiment d'artillerie en Lorraine. À peine est-il rentré que survient la guerre. Patriote, il y part avec enthousiasme. Au bout de quelques mois, il déchante, sans néanmoins jamais désespérer de la victoire de l'Allemagne. Pour oublier les horreurs du front, il se réfugie dans le dessin. Avec un réalisme qui rappelle le trait acéré de l'artiste antimilitariste flamand Frans Masereel, il accumule des centaines de croquis au crayon sur la vie des soldats. Sous cet aspect, l'expérience de la guerre lui est bénéfique : il découvre sa vocation.

L'armistice une fois signé, Buchheister retrouve Hanovre et essaie de vivre de ses tableaux, essentiellement des portraits en un style classiquement réaliste. Sa rencontre de Kurt Schwitters, qui entretient des rapports avec le Néerlandais Théo Van Doesburg et sa revue De Stijl, a pour conséquence une transformation décisive de ses intentions esthétiques. En 1923, il prend le chemin de l'abstraction sur un mode « constructiviste ». À Berlin, quelques-uns de ses travaux abstraits sont exposés par Herwarth Walden, le directeur de la revue Der Sturm. En 1924, il participe à l'exposition de printemps du musée de Hanovre en présentant un choix plus vaste de ses compositions constructivistes. Il remporte un franc succès et plusieurs de ses œuvres sont achetées par des collectionneurs.

À l'initiative de Schwitters, il participe à la fondation du groupe des Abstraits de Hanovre

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  BUCHHEISTER CARL (1890-1964)  » est également traité dans :

ABSTRAITS DE HANOVRE

  • Écrit par 
  • Isabelle EWIG
  •  • 2 599 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Diversité des conceptions de l'art abstrait »  : […] Au sein du groupe, on peut distinguer deux tendances, l'une réunissant Jahns et Buchheister, l'autre Vordemberge-Gildewart et Nitzschke […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abstraits-de-hanovre/#i_49918

Pour citer l’article

Lionel RICHARD, « BUCHHEISTER CARL - (1890-1964) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-buchheister/