LE BRET CARDIN, seigneur de Flacourt (1558-1655)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Type de l'officier de cour souveraine dévoué à la couronne. Jurisconsulte distingué, Le Bret compte, avec Charles Loyseau, avec Guy Coquille et tant d'autres, parmi les théoriciens de la monarchie absolue. Il résume ses vues dans le Traité de la souveraineté du roi, de son domaine, et de sa couronne (1632). Sa carrière politique se situe entre le règne de Henri IV et le ministère de Richelieu. Le premier le nomme avocat général au parlement de Paris en 1604, le second en fait un conseiller d'État et intendant des Trois-Évêchés (Metz, Toul et Verdun) en 1625. En tant que tel, Le Bret participe, en 1633, à la fondation et à la mise en place du parlement de Metz. On se rappellera que la Lorraine est, avec la Champagne, la base de ravitaillement des armées françaises de la guerre de Trente Ans, et que les munitionnaires lorrains et champenois, auxquels Le Bret a affaire, sont les ancêtres des grandes dynasties de financiers qui pèseront sur la politique française au cours des xviie et xviiie siècles. Le Bret contribue, en partie consciemment, à les mettre en place. Par là, son rôle dépasse de beaucoup celui du simple administrateur.

—  Jean MEYER

Écrit par :

  • : professeur à la faculté des lettres et sciences humaines de Rennes

Classification


Autres références

«  LE BRET CARDIN, seigneur de Flacourt (1558-1655)  » est également traité dans :

ABSOLUTISME

  • Écrit par 
  • Jacques ELLUL
  •  • 4 285 mots

Dans le chapitre « Les données historiques »  : […] On peut distinguer, à la suite de M. Prélot, un absolutisme juridique, œuvre de juristes comme Le Bret, qui essaie d'arriver à la notion d'un État illimité, mais en fonction de la pratique qu'il a lui-même du pouvoir ; un absolutisme pragmatique, œuvre de politiques comme Richelieu ; et un absolutisme théologique représenté, par exemple, par Bossuet. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/absolutisme/#i_1224

Pour citer l’article

Jean MEYER, « LE BRET CARDIN, seigneur de Flacourt (1558-1655) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/cardin-le-bret/