CALCUTTA ou KOLKATA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une métropole en crise

Parmi les grandes agglomérations de l'Inde, Calcutta est celle qui croît le plus lentement – à peine plus de 2 p. 100 de croissance démographique annuelle moyenne dans les décennies 1960 et 1970, ce qui est peu par rapport à Bombay ou à Delhi. Il est d'autre part probable que Calcutta offre l'image d'un sous-équipement urbain et d'une accumulation de misère qui n'ont pas leur pareil ailleurs en Inde. Ces difficultés ont des causes multiples.

La perte de son rôle politique et la croissance économique rapide de la région de Delhi lui portent ombrage. L'établissement d'une frontière, très peu perméable au temps où une grande partie du Bengale faisait partie d'un Pakistan hostile à l'Inde (de 1947 à 1970) – la fondation d'un Bangladesh plus amical n'ayant pas totalement rétabli la situation –, a privé Calcutta d'une fraction importante de son arrière-pays et de ses sources de matières premières. L'envasement du port, son inadaptation à la circulation des grands bateaux actuels ont conduit à une stagnation relative de l'activité portuaire. On a bien essayé de redonner davantage d'eau à la Hooghly en détournant vers elle une partie des eaux du Gange par la construction du barrage de Farakka à la tête du delta ; mais il ne peut être utilisé à plein en raison des protestations du Bangladesh. Une partie des activités portuaires a été déplacée vers Haldia, à l'embouchure de la Hooghly. Des considérations politiques ont aussi beaucoup nui à Calcutta. Le Bengale est une ancienne citadelle du communisme indien : l'État indien du Bengale occidental avait en 1990 un gouvernement où les partis communistes étaient majoritaires. Mais la région a aussi connu une forte implantation d'un mouvement révolutionnaire d'inspiration « maoïste », celui des Naxalites. L'insécurité politique, la combativité ouvrière ont longtemps détourné de la région de Calcutta les investissements de capitalistes indiens qui trouvaient dans d’autres villes indiennes des conditions plus favorables et des climats sociaux plus rassurants. Elle profite toutefois aujourd’hui de la croissance générale du pays et connaît un certain renouveau économique.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Médias de l’article

Inde : carte administrative

Inde : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Marché aux fleurs de Calcutta, Inde

Marché aux fleurs de Calcutta, Inde
Crédits : P. Adams/ the Image Bank/ Getty

photographie

Indépendance de l'Inde, 15 août 1947

Indépendance de l'Inde, 15 août 1947
Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Afficher les 3 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  CALCUTTA ou KOLKATA  » est également traité dans :

ART COLONIAL

  • Écrit par 
  • Véronique GERARD-POWELL, 
  • Alexis SORNIN
  •  • 8 403 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Calcutta, Bombay et Madras »  : […] L'instauration de la Compagnie anglaise des Indes orientales, en 1599, et l'essor de ses activités commerciales justifient l'établissement de comptoirs à Calcutta, Bombay et Madras au cours du xvii e  siècle. Bastion militaire et administratif érigé pour les employés de la Compagnie anglaise, chacun de ces comptoirs se transforme progressivement en une large agglomération urbaine séparant les quar […] Lire la suite

INDE (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Philippe CADÈNE, 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Georges MASCLE
  •  • 16 377 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les éléments de différenciation territoriale »  : […] L'Inde est extrêmement variée du point de vue culturel, ce qui n'a rien d'étonnant pour un espace aussi vaste. Cette diversité n'est cependant que la déclinaison au sein des régions d'une civilisation identique qui forge l'unité du pays. Cette civilisation est marquée par une religion, l'hindouisme, qui, sans clergé ni doctrine unifiée, influence grandement les manières de voir et les comportemen […] Lire la suite

INDE (Arts et culture) - L'art

  • Écrit par 
  • Raïssa BRÉGEAT, 
  • Marie-Thérèse de MALLMANN, 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 49 163 mots
  •  • 62 médias

Dans le chapitre « Le « Calcutta Group » »  : […] Par sa position géographique, Calcutta eut particulièrement à souffrir des conséquences de la partition. Le Calcutta Group, un autre collectif d’artistes, est né de la prise de la conscience du tragique de la condition du paysan indien lors de la famine de 1943. Les membres fondateurs en furent les sculpteurs Pradosh Dasgupta, son épouse Kamala, les peintres Gopal Ghosh, Nirode Mazumdar, Paritosh […] Lire la suite

Pour citer l’article

François DURAND-DASTÈS, « CALCUTTA ou KOLKATA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/calcutta-kolkata/