BRÉSILLe Brésil contemporain

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Joao Goulart, 1961

Joao Goulart, 1961
Crédits : Hulton Getty

photographie

Fernando Collor de Mello

Fernando Collor de Mello
Crédits : Hulton Getty

photographie

Manifestation contre la privatisation de Telebras, 1998

Manifestation contre la privatisation de Telebras, 1998
Crédits : PA Photos

photographie

Luiz Inácio Lula da Silva, 1998

Luiz Inácio Lula da Silva, 1998
Crédits : PA Photos

photographie

Tous les médias


Nom officielRépublique fédérative du Brésil (BR)
Chef de l'État et du gouvernementJair Bolsonaro (depuis le 1er janvier 2019)
Note :
CapitaleBrasília
Langue officielleportugais

Avec la Constitution de 1988, le Brésil a mis un terme à la transition vers la démocratie amorcée à la fin du régime autoritaire (1964-1985). Depuis lors, des crises politiques et des amendements à la Constitution ont encore fait évoluer le cadre institutionnel. La destitution du président Fernando Collor de Mello, votée par le Congrès en 1992, a donné plus de pouvoir aux commissions législatives d'enquête, alors que l'amendement sur la réélection du président de la République, des gouverneurs et des maires, voté en 1998, offre une nouvelle opportunité aux titulaires des postes exécutifs de reconduire leur programme de gouvernement pour un second mandat. Ces mouvements parallèles, et parfois contradictoires, illustrent la difficile gestion gouvernementale dans un régime qui combine le présidentialisme avec le multipartisme, rendant instables les rapports entre le Congrès et la présidence de la République. Malgré ces contraintes, certains chefs d'État, tels que Fernando Henrique Cardoso (1995-2002) et Luiz Inácio Lula da Silva (2003-2006), ont mis en œuvre des réformes sociales et une diplomatie brésilienne de plus grande envergure.

Par ailleurs, l'urbanisation du pays s'est poursuivie, même si les migrations rurales se sont ralenties. En 1960, 45 p. 100 de la population du pays vivait dans les villes, en 2010 c'était 84 p. 100. De 2000 à 2010, la population est passée de 171 à 191 millions d'habitants (et à 201 millions en 2013). Cette croissance s'est caractérisée par l'augmentation de la pauvreté urbaine, expliquant l'extension des bidonvilles et de l'insécurité dans les grandes villes. Dans ces milieux défavorisés, les églises évangéliques ont progressé même si le catholicisme demeure la religion dominante. Parallèlement, il apparaît que les inégalités sociales continuent de se réduire, avec l'arrêt de l'inflation et les programmes gouvernementaux d'aide aux familles démunies [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 9 pages




Écrit par :

  • : professeur d'histoire du Brésil, directeur du Centre d'études du Brésil et de l'Atlantique sud à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification


Autres références

«  BRÉSIL  » est également traité dans :

BRÉSIL - Géographie

  • Écrit par 
  • Martine DROULERS
  •  • 9 977 mots
  •  • 8 médias

Le Brésil se caractérise par une « géographie en mouvement », l'expansion agricole y est continue, la population extrêmement mobile, les réseaux urbains en évolution rapide et les quantités produites gigantesques à l'image de ce pays « en voie de développement » dans lequel les chantiers sociaux et économiques représentent un défi amplifié par la taille continentale du pays et le poids démographiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bresil-geographie/

BRÉSIL - La conquête de l'indépendance nationale

  • Écrit par 
  • Frédéric MAURO
  •  • 6 207 mots
  •  • 4 médias

L'indépendance politique acquise par le Brésil, au début du xixe siècle, influe sur sa vie économique. Le roi du Portugal, fuyant Napoléon, se réfugie à Rio en 1808 et ouvre aussitôt les ports brésiliens au commerce extérieur. Le pacte colonial est aboli : désormais, les navires et les produits étrangers entren […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bresil-la-conquete-de-l-independance-nationale/

BRÉSIL - Économie

  • Écrit par 
  • Jacques BRASSEUL
  •  • 6 366 mots
  •  • 6 médias

Au Brésil, l'industrialisation et la croissance n'ont pas permis de corriger tous les déséquilibres, notamment de fortes inégalités, ni d'éliminer encore la misère. Mais il s'agit d'un pays-continent, multiethnique, où les écarts régionaux et sociaux sont inévitables. Un pays qui était, en 2013, la septième puissance économique mondiale selon le PIB en parité de pouvoir d’achat (devant la France), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bresil-economie/

BRÉSIL - La littérature

  • Écrit par 
  • Mario CARELLI, 
  • Ronny A. LAWTON, 
  • Michel RIAUDEL, 
  • Pierre RIVAS
  •  • 12 484 mots

La littérature brésilienne naît de sa matrice portugaise, et une des questions est de savoir si elle en constitue un rameau jusqu'à l'indépendance du pays en 1822, ou si elle prend son autonomie avec la « découverte » de celui-ci en 1500. Le problème de la périodisation est un enjeu décisif de son identité où s'affrontent lectures historico-sociologiques et critères stylistiques. Cette littérature […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bresil-la-litterature/

Voir aussi

Pour citer l’article

Luiz Felipe de ALENCASTRO, « BRÉSIL - Le Brésil contemporain », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bresil-le-bresil-contemporain/