BASSE-AUTRICHE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Constituant avec ses 19 174 kilomètres carrés le plus vaste des Länder autrichiens et, après Vienne, le plus peuplé (1 590 000 hab. au recensement de 2001), la Basse-Autriche (Niederösterreich) est le cœur historique de l'État fédéral. Aux mains des Babenberg dès la fin du xe siècle, elle devint ensuite une possession des Habsbourg. Plus encore que celui de sa voisine occidentale, la Haute-Autriche, qui en a été détachée en 1450, le territoire de la Basse-Autriche s'étend en majeure partie hors du domaine alpin.

Autriche : carte administrative

Carte : Autriche : carte administrative

Carte administrative de l'Autriche. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

La montagne alpine comprend une série d'alignements parallèles, dont l'altitude diminue graduellement vers le nord et qui tombent abruptement, à l'est, sur le bassin de Vienne. L'axe central de la chaîne a ici sa terminaison orientale, dans les grès du Semmering et le cristallin, couverte de forêts et d'alpages, du Bucklige Welt et du Wechsel (1 743 m). Au contact des Préalpes, le sillon du Semmering fait communiquer Vienne avec la Styrie, un des axes fondamentaux de la circulation autrichienne. Au nord s'allongent les Alpes calcaires, découpées en blocs escarpés, de relief karstique, qui culminent dans le Rax et le Schneeberg (2 075 m). Abritant de beaux lacs (Lunzer See, Erlauf See), riches en sources thermales, elles vivent de la forêt, de l'élevage, du tourisme, mais ce sont aussi des montagnes très industrialisées, à cause de la proximité de la Styrie et des gisements ferrifères du massif occidental des Eisenwurzen. Les hautes vallées de l'Ybbs, avec Waidhofen et de la Traisen, ancienne « route du fer », sont jalonnées de petites villes, centres de métallurgie différenciée. Le front alpin se termine par une étroite bande de flysch tendre, où persiste l'activité usinière, renforcée par l'élevage laitier. Le Wienerwald (890 m), ancienne réserve de chasse impériale, est devenu, comme le Semmering voisin, une zone touristique pour les habitants de la capitale. Mais il vit déjà dans l'orbite économique de Vienne, autour de son centre manufacturier de Klosterneuburg. En avant des Préalpes, une zone ondulée de collines mollassiques (400-200 m) forme un riche pays agricole, avec ses gros villages et ses vergers. La lisière alpine est ponctuée, au débouché des vallées, par une rangée de villes, reliées entre elles par l'autoroute Linz-Vienne : Haag, Aschbach, Sankt-Valentin, Amstetten. La capitale de ce piedmont autrichien est Sankt Pölten (51 360 hab. en 2001), plus grande ville du Land, avec ses satellites industriels.

Au relief d'âge alpin appartient également la région précarpatique, qui s'étend au nord de Vienne, vers la frontière tchèque. Elle n'a rien de montagnard, avec ses collines couvertes de lœss. C'est un pays de grande agriculture mécanisée, destinée à ravitailler la capitale.

La vallée du Danube est le centre de la Basse-Autriche. Le fleuve, qui recoupe parfois le bord du plateau granitique de Bohême, parcourt une succession de sections étroites et de bassins riants, bordés de terrasses. En amont, au sortir du Strudengau, le Niebelungengau s'élargit, autour d'Ybbs-Persenbeug, où a été construit un grand barrage hydro-électrique, de Pöchlarn et de Melk, célèbre par sa grande abbaye bénédictine de style baroque. C'est ensuite le Wachau, aux rives couvertes de vignobles, l'un des plus beaux paysages d'Autriche, avec sa ville-pont de Krems, à l'entrée du bassin de Tulln. Le Danube sinue en de nombreux bras dont le pourtour, tapissé de limon très fertile, connaît un fort peuplement (Stockerau, 15 000 hab.). L'attraction viennoise se fait déjà fortement sentir dans le couloir occidental de la porte de Vienne (Wiener Pforte), commandée par Korneuburg et Klosterneuburg, et, à l'est de la capitale, dans la plaine déprimée du Marchfeld (133 m), zone agricole au sous-sol riche en pétrole et en gaz. Au sud du Danube, le bassin de Vienne (Wiener Becken), dont le centre a été détaché de la Basse-Autriche, en 1920, pour former le Land de la capitale (415 km2), est le symétrique du Marchfeld.

Au nord du Danube, un plateau de granite et de gneiss, qui appartient déjà géographiquement au massif de Bohême, est formé de bombements peu élevés (400 à 700 m), creusés de bassins et entaillés de vallées périphériques. C'est un milieu naturel sévère, au climat humide et froid, au sol pauvre. À l'ouest, dans le Waldviertel, la forêt occupe jusqu'à 60 p. 100 du sol. Elle a été défrichée en villages de clairières, sous l'impulsion des grandes abbayes médiévales, et anime des petits centres dont Zwettl, Gmünd, Horn. Le Weinviertel, à l'est, a été plus largement déboisé et colonisé en villages-rues. Ses collines et ses bassins lœssiques, au climat abrité, cultivent la vigne et des céréales et pratiquent un peu d'élevage, mais les villes demeurent très modestes.

La Basse-Autriche annonce déjà les grandes plaines d'Europe centrale par son économie à prépondérance agricole. Les cultures, qui occupent plus de la moitié du sol, sont très supérieures à la superficie nationale moyenne et l'emportent de beaucoup sur la forêt (33 p. 100) et les alpages (15 p. 100). Le Land possède la moitié des terres labourées d'Autriche, les deux tiers des vignobles et le tiers des jardins. Les bases industrielles sont solides, avec les gisements de fer et de lignite, de naphte et de gaz, les argiles réfractaires, le bois et le potentiel électrique. La tradition manufacturière est ancienne : cellulose et papier, textile, verre, chimie, métallurgie différenciée.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  BASSE-AUTRICHE  » est également traité dans :

AUTRICHE

  • Écrit par 
  • Roger BAUER, 
  • Jean BÉRENGER, 
  • Annie DELOBEZ, 
  • Christophe GAUCHON, 
  • Félix KREISSLER, 
  • Paul PASTEUR
  •  • 34 064 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Essai de régionalisation »  : […] Trois ensembles régionaux se sont progressivement dégagés et présentent aujourd'hui des clivages marqués (tabl. 3) . – Les quatre Länder de l'Ouest et du Nord-Ouest occupent 34 380 kilomètres carrés, soit 41 p. 100 du territoire, et rassemblent 36,1 p. 100 de la population. Linz et Salzbourg sont les deux principales villes de ces régions (respectivement les 3 e et 4 e du pays), mais, pour le […] Lire la suite

Les derniers événements

13-31 janvier 2018 Autriche. Manifestation contre le retour du FPÖ au gouvernement.

Basse-Autriche ; celui-ci refusera de retirer sa candidature. Le 25, les représentants de la communauté juive boycottent la commémoration de l’Holocauste organisée par le Parlement. Le 31, le chancelier Sebastian Kurz (ÖVP) demande la dissolution de la corporation Germania. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Paul GUICHONNET, « BASSE-AUTRICHE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/basse-autriche/