BĀDĀMI

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les temples

Quant aux temples construits, déjà cités, ils s'apparentent pour l'essentiel aux temples de l'Inde dravidienne de l'époque Pallava. Ceux de Malegitti-Çivālaya et du Fort ont conservé leur toiture composée d'une coupole, octogonale dans le cas du premier et à quatre pans pour le second. Ce dernier en outre est établi sur un plan qui comporte un passage intérieur de circumambulation (pradaksina patha). Tous deux enfin présentent un même décor de fins pilastres divisant les murs en d'étroits panneaux.

Ces derniers caractères, ainsi que d'autres particularités stylistiques, se retrouvent sur le temple Meguti d'Aihole, qui porte la date de 634 après J.-C., date qui peut également convenir à ces temples de Bādāmi.

En ce qui concerne la consécration du temple Çivālaya, actuellement dédié à Çiva, il fut probablement à l'origine destiné au culte de Viṣṇu, représenté sur le plafond, et dont le véhicule, Garuḍa, figure au centre du linteau de façade.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle
  • : chargée de mission au musée Guimet, ingénieur de recherche au C.N.R.S.

Classification

Autres références

«  BADAMI  » est également traité dans :

AIHOLE

  • Écrit par 
  • Bruno DAGENS, 
  • Anne-Marie LOTH
  •  • 867 mots

Situé dans l'État du Karnataka à une trentaine de kilomètres de Bādāmi, Aihole est un des centres de l'art des Chālukya de Bādāmi (milieu du vi e -milieu du viii e siècle environ), probablement celui où se sentent le mieux la diversité de cet art, l'originalité de ses partis architecturaux et la multiplicité des contacts extérieurs qui ont accompagné son développement. Le site a été occupé av […] Lire la suite

INDE (Arts et culture) - L'art

  • Écrit par 
  • Raïssa BRÉGEAT, 
  • Marie-Thérèse de MALLMANN, 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 49 132 mots
  •  • 62 médias

Dans le chapitre « La peinture »  : […] Quel que soit le moment où furent excavées et décorées de reliefs les grottes mahāyāniques d'Ajaṇṭā, un fait est sûr : les peintres suivirent de près les sculpteurs, brossant de vastes compositions dans les monastères récemment fondés et complétant, selon le goût du jour, le décor des monuments anciens. À mesure que l'on creusait d'autres grottes, leur travail se poursuivait : il en fut ainsi prob […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Bruno DAGENS, Odette VIENNOT, « BĀDĀMI », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 juin 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/badami/