AVANT-GARDE EST-EUROPÉENNE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La fin de l'utopie

La Seconde Guerre mondiale interrompit le développement de l'art d'avant-garde. Ses utopies furent alors confrontées à une autre réalité.

Après la guerre, dans les pays appartenant au bloc soviétique, le processus d'affermissement de l'influence russe et de soumission du pouvoir local s'acheva vers la fin des années 1940. Les artistes, tout en faisant le bilan de l'histoire tragique de la guerre, essayèrent de retrouver les voies de l'art moderne, mais sans succès. Entre 1947 et 1949, dans tous les pays soumis au pouvoir communiste, le modèle soviétique de la culture : le réalisme socialiste, devint prédominant. Certaines personnalités toutefois, certains artistes indépendants, pouvaient à l'époque créer en cachette.

La libéralisation de la politique culturelle dans la seconde moitié des années 1950, après la mort de Staline, a permis à l'avant-garde de prendre à nouveau la parole. Le phénomène a connu une ampleur différente selon les pays. Comme par ailleurs le paysage mondial de l'art a subi des transformations profondes, les problèmes posés appartiennent à une nouvelle phase du développement de l'art moderne.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 13 pages

Écrit par :

  • : professeur d'histoire de l'art contemporain à l'université de Bourgogne

Classification

Autres références

«  AVANT-GARDE EST-EUROPÉENNE  » est également traité dans :

ALLEGRO BARBARO. BÉLA BARTÓK ET LA MODERNITÉ HONGROISE 1905-1920 (exposition)

  • Écrit par 
  • Gérard DENIZEAU
  •  • 1 032 mots

L’exposition Allegro barbaro . Béla Bartók et la modernité hongroise, 1905-1920 , présentée au musée d’Orsay du 15 octobre 2013 au 5 janvier 2014, est centrée sur la personnalité et la production du compositeur hongrois, mais aussi sur le contexte dans lequel il a œuvré. Pionniers au sein d’une avant-garde européenne alors en pleine effervescence, les acteurs de la vie culturelle hongroise invent […] Lire la suite

MOHOLY-NAGY LÁSZLÓ (1895-1946)

  • Écrit par 
  • Marcella LISTA
  •  • 2 380 mots

Artiste protéiforme, László Moholy-Nagy est né à Bácborsöd le 20 juillet 1895. À la fin de l'année 1919, peu après la chute de l'éphémère république des Conseils, il quitte la Hongrie pour s'établir successivement en Allemagne, en Angleterre puis aux États-Unis, incarnant dès lors la figure d'un artiste complet, en phase avec les valeurs internationales de la société industrielle. Ce n'est pas san […] Lire la suite

PERAHIM JULES (1914-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 228 mots

Peintre et dessinateur français d'origine roumaine. Né en 1914 à Bucarest (Roumanie) dans une famille d'intellectuels, Jules Perahim, de son vrai nom Iulis Blumenfeld, apparaît dès les années 1930 comme une figure de l'avant-garde artistique roumaine. Avec Gherasim Lucas, il cofonde notamment les revues Unu (Un) et Algre (Algues). En 1932, puis en 1936, il expose des toiles d'inspiration surré […] Lire la suite

SŁONIMSKI ANTONI (1895-1976)

  • Écrit par 
  • Krzysztof POMIAN
  •  • 1 342 mots

Né à Varsovie, Antoni Słonimski était le fils d'un médecin connu, le petit-fils d'un écrivain qui avait fondé un journal en hébreu et l'arrière-petit-fils d'un mathématicien et astronome fameux qui fut le premier juif à être admis dans la Société des amis des sciences, l'institution scientifique la plus prestigieuse de Pologne au cours de la première moitié du xix e  siècle. La famille d'Antoni S […] Lire la suite

STAẒEWSKI HENRYK (1894-1988)

  • Écrit par 
  • Andrzej TUROWSKI
  •  • 640 mots

La mort du peintre Henryk Stażewski clôt une époque de l'art polonais : avec lui disparaît le dernier créateur de l'avant-garde artistique. À quatre-vingt-dix ans passés, il continuait à symboliser l'intransigeance d'un peintre moderniste. Lors de ses études qu'il termina en 1920, à l'École des beaux-arts de Varsovie, Stażewski était déjà très proche des jeunes artistes à la recherche des nouvea […] Lire la suite

STRZEMINSKI WLADYSLAW (1893-1952)

  • Écrit par 
  • Cécile GODEFROY
  •  • 794 mots

Destiné à une carrière d'ingénieur, l'artiste Wladyslaw Strzemiński d'origine polonaise, né à Minsk en 1893, est avec son épouse Katarzyna Kobro, l'une des figures centrales des avant-gardes polonaises. Après des études d'art à Moscou, Strzemiński devient en 1919 membre du collège de l'IZO et expose à Moscou, Riazan et Vitebsk. Il rencontre Malévitch, également d'origine polonaise, et devient son […] Lire la suite

Les derniers événements

Suisse. Votations fédérales. 27 septembre 2020

des personnes passé avec l’Union européenne. Un nouvel accord-cadre sur le sujet est en discussion entre Berne et Bruxelles. Les électeurs se prononcent de justesse, par 50,1 p. 100 des voix, en faveur du renouvellement de la flotte d’avions de combat, pour un budget de 6 milliards de francs suisses […] Lire la suite

Afrique – Europe. Reprise des opérations de sauvetage en Méditerranée. 8-22 juin 2020

par les garde-côtes italiens pour des raisons « techniques ». Le 9, c’est au tour du Mare Jonio, de l’ONG italienne Mediterranea Saving Humans, de quitter son port sicilien. Le 11, les autorités tunisiennes annoncent avoir repêché les corps […] Lire la suite

France – Pologne. Visite du président Emmanuel Macron en Pologne. 3-4 février 2020

, nationaliste). En présence de son homologue Andrzej Duda et du Premier ministre Mateusz Morawiecki, il évite d’évoquer la procédure de sanctions engagée par la Commission européenne pour atteinte à l’État de droit, ainsi que les réserves de Varsovie en matière de lutte contre le réchauffement […] Lire la suite

Malte – Italie. Répartition de migrants sauvés en Méditerranée. 9 janvier - 1er février 2019

Le 9, La Valette et Bruxelles annoncent la conclusion d’un accord sur la répartition dans neuf pays de l’Union européenne de près de deux cents migrants sauvés en Méditerranée en décembre 2018, dont cent cinquante par les garde-côtes et quarante-neuf par deux navires humanitaires affrétés […] Lire la suite

Venezuela. Autoproclamation de Juan Guaidó comme président par intérim. 4-30 janvier 2019

Guaidó affirme que la Constitution lui confère le pouvoir de diriger un gouvernement de transition. Il appelle l’opposition à manifester massivement le 23. Le 21, un groupe de militaires d’une caserne de la garde nationale bolivarienne à Caracas se rebelle et appelle la population à se soulever contre […] Lire la suite

Pour citer l’article

Andrzej TUROWSKI, « AVANT-GARDE EST-EUROPÉENNE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 février 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/avant-garde-est-europeenne/